Pages nocturnes (6) – Buquet

Petite entrée en matière côté Criminologie avec ce Manuel de criminalistique moderne et de police scientifique par Alain Buquet.

Ce livre est l’occasion pour son auteur de dresser un panel des différents éléments qui entrent en jeu sur une scène de crime et de la façon dont ils peuvent être étudiés. Les 11 chapitres qui composent l’ouvrage permettent ainsi d’évoquer l’analyse ADN, la décomposition des corps, l’identification des armes, etc.

Au premier abord intéressant, l’ensemble souffre d’une précision trop accrue. Le chapitre concernant les microscopes est une horreur, incompréhensible sur les quelques vingt pages qui le compose. De même du côté de la physique-chimie où Alain Buquet fournit des détails à foison, sans forcément les expliciter. Que ce soit les ondes Alpha ou Gamma, les différentes radiations, l’évolution des corps selon les milieux, cela devient très vite complexe, trop complexe pour le lecteur.

Et puis outre le fait que Buquet n’a pas une écriture très intéressante pour son lecteur, il ne manque pas non plus de faire usage d’un vocabulaire parfois douteux, évoquant des « débiles » – comme un état de fait plutôt qu’en tant que problème psychique -, faisant des parallèles parfois malhabiles entre le terrorisme, l’ambiance post-11 septembre et la surveillance accrue aux frontières. En somme, Buquet vire implicitement dans la politique, à demi-mots, là où on ne lui réclamait qu’un ouvrage généraliste.

A côté de ces deux mauvais points, le texte recèle quelques informations intéressantes, essentielles voire surprenantes ; le nombre de fugues en France en 2004 par exemple (37 162 ! Le chiffre est impressionant – mais impossible de savoir si un individu fuguant à plusieurs reprises compte pour 1 ou plus) ; l’information selon laquelle, outre les analyses digitales, on peut aussi retrouver la trace d’un individu par… la forme de son oreille – et avec une fiabilité impressionante – ; ou encore, le fait qu’un portrait-robot ne ressemble au criminel que dans approximativement 15% des cas à peine.

Vous vous en doutez, ce livre n’intéressera qu’un nombre réduit de personnes et à parcourir les pages qui le compose on ne se décidera à l’acheter que par dépit ; c’est le seul ouvrage grand public qui existe en la matière. Regrettable.

Publicités

~ par Zegatt sur 19 janvier, 2008.

3 Réponses to “Pages nocturnes (6) – Buquet”

  1. Ce livre est-il agrémenté de photos explicative ? Si c’est pas le cas, je comprends que ce soit rébarbatif =°x°=

    Je te conseille un livre que tu trouveras dans les librairies médicales autour d’Odéon : « Pratique des autopsies anatomo-pathologiques et médico-légales » de G.A Greshea mt A.F. Turner (ed. Maloine). Certes, il est assez succinct pour tout ce qui est analyse de scène de crime, mais il comporte de nombreuses photos en noir et blanc qui atténuent le côté crapoto-méga-beurk. As-tu essayé de voir sur ebay ? On trouve parfois des choses étonnantes…

  2. Très peu de photos, quelques graphiques et tableaux récapitulatifs par contre. Je note pour le bouquin dont tu parles, si l’occasion s’en présente de le trouver. Merci pour la référence en tout cas.
    Sinon, j’ai dégoté le « Color Atlas of Forensic Pathology ». 180 pages très dures et crues (en particulier les corps partiellement brûlés) et qui fournit un tour d’horizon visuel assez complet.
    Et puis côté Forensic (ça ne se traduit pas en Français – autant considérer ça comme à la fois de la Criminologie et de la Criminalistique), j’ai deux bouquins du Dr Robert Hare (« Psycopahty » et « Without conscience » – un ponte en la matière, bien que considérant la chose trop génétiquement à mon goût) et quelques documents assez variés.

  3. Je serais intéressé par « Color Atlas of Forensic Pathology ». Tu l’a trouvé où ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :