Apologie de la Déraison (17)

– L’histoire de la technologie nous propulse un peu plus à chaque étape d’un monde de réalisation à un monde de conception.
On ne produit plus l’objet, on produit l’outil, et celui-ci s’autonomise pour créer l’objet.

– En diplomatie comme en politique, l’important n’a jamais été la vérité des faits, mais ce que croit le public. La suspicion exerce un pouvoir bien plus fort que la preuve, le doute domine d’un monopole sur la vérité.
Pour faire flancher l’ennemi, il n’a jamais été nécessaire de le rendre coupable ; qu’il soit suspect est déjà bien assez.

– La chute des Eglises s’épanouit dans l’incapacité des prêtres à voir l’éternité de Dieu quand ils persistent à vouloir l’éternité de Ses lois.

– La norme demeure à jamais le meilleur assassin de l’inventivité. La multitude informe se sent tellement en obligation de suivre la règle que celui qui ose s’en écarter fait office de fou furieux.

– Le problème fondamental de l’être humain, c’est sa peur. Peur du différent, peur du meilleur que lui. Faire du populisme revient à savoir tirer partie de cette donnée : en d’autres termes, présenter des cas concrets afin d’étoffer cette crainte par l’intermédiaire des médias, offrir à la vue de tous le spectacle du pire que soi, flatter l’orgueil de ces mêmes spectateurs, et enfin proposer le cloisonnement.
Vous voilà avec la foule à vos pieds, suffisamment naïve pour vous offrir ses sourires lorsque vous la piétinerez.

– N’écris jamais le nom de ton ennemi sous peine de lui offrir l’histoire.
Ne prononce jamais le nom de ton ami sous peine de t’asservir à lui.

Publicités

~ par Zegatt sur 10 juillet, 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :