La révélation des pyramides (3) – Je suis bloqué au stade anal

JE  SUIS  BLOQUÉ  AU  STADE  ANAL

Je compte parmi les privilégiés : j’ai eu la chance de rencontrer Jacques Grimault, virtuellement du moins et par l’entremise d’un de ses partisans de la première heure, et je compte parmi les rares à qui il se soit adressé directement, quitte à ce qu’il écorche au passage mon nom, me confondant visiblement avec un guide gastronomique états-unien, le Zagat.

zagatsurvey

Peu importe les détails ; j’avais lancé une première volée de réflexions et critiques, et visiblement Jacques Grimault n’avait pas apprécié mes remarques, au point de disloquer mon commentaire en pièces détachées pour me faire dire ce que je n’avais pas écrit. Il s’était également montré bien sûr de lui, méprisant et n’avait répondu à aucun de mes arguments.

Mais, inutile de ressasser cet épisode déjà vieux de deux mois perdu quelque part sur un forum où je ne passais pratiquement jamais et où LRDP aura été ma seule contribution. Sans compter que je ne suis pas là pour me prendre pour Galilée ou vous exhiber mon nombril, et que mon exemple personnel n’en est finalement qu’un parmi toute une série de missives de Jacques Grimault adressés à différents contradicteurs.

Bref, tout ça pour dire que si je n’ai pas touché Jacques Grimault, j’ai néanmoins entendu sa voix, tel St Paul sur le chemin de Damas, et comme St Paul, cette apparition soudaine m’a motivé à écrire (parce que sans le passage de Jacques Grimault et son message venimeux, il y a fort à parier que le sujet LRDP m’aurait intéressé 15 jours avant de me lasser, sauf que je suis dessus depuis décembre !).

conversion-of-saint-paul

Qui est donc Jacques Grimault ?

Pour ce qui est de LRDP, la fiche IMDB du film le crédite à trois endroits : en tant qu’auteur de la narration (avec Patrice Pooyard), en tant que scénariste (avec Patrice Pooyard et Olivier K-R) et surtout, comme étant à l’origine du film via un livre au titre éponyme : « La révélation des pyramides ». Dans le film, tous les spectateurs l’auront entendu décrypter Gizeh et les pyramides, se contentant de l’anonymat sous le nom d’« informateur » – idée paradoxale compte-tenu du fait que son nom apparaît en toutes lettres au générique comme auteur.

C’est à partir de là que les choses commencent à se compliquer. Le livre LRDP, si vous en faites la recherche, est parfaitement référencé sur différents sites, en particulier Amazon qui va jusqu’à fournir un numéro ISBN (la plaque d’immatriculation du livre), lui donnant donc une existence puisque référencé. Egalement une date de publication : le 7 avril 2005, et un éditeur : Carnot.

Le problème, c’est que ce livre n’existe nulle part, ni en librairie ni en bibliothèque. Et que du coup, l’indiquer précisément comme source du film c’est un peu comme tenter de mettre la main sur les livres dont Jorge Luis Borges parle dans Fictions, Fictions étant un ouvrage de… fiction.
Autre problème, chronologique cette fois, entre le livre, le film et les Editions Carnot. Car l’éditeur a depuis mis la clé sous la porte courant 2007 pour cause de faillite personnelle. Pour rappel, le livre est publié en 2005 et le film est daté de 2010.

Voilà qui m’amène au premier point de questionnement. A partir d’ici et au cours des articles suivants, je numéroterai chacun des points où une question se pose, où une critique est faite, où une remise en cause a lieu afin de permettre le plus de clarté possible, d’abord pour la lecture de l’article et surtout pour les commentaires qui en découleraient.

1- Comment expliquer alors l’inexistence du livre, puisqu’entre sa publication et la faillite de l’éditeur s’écoulent près de 18 mois ?

5087703a-kih-osk-jpg

Je vais tenter de compléter ces propos. Il semble que les Editions Carnot aient publié des livres sans que suivent de contrats entre les auteurs et l’éditeur, comme en atteste notamment Alain Pelosato avec son livre « Un siècle de cinéma fantastique et de SF », depuis réédité aux Editions Le Manuscrit.

A côté de cela, avec « La révélation des pyramides », Jacques Grimault n’en est pas à son premier contact avec les Editions Carnot. En effet, il y a déjà publié un livre, « Nostradamus, son message aux hommes de bonne volonté », où se trouvent également inscrits deux mots avec lesquels nous sommes familiers : Orbis Enigma, les mêmes qui se retrouvent dans le nom du site consacré à LRDP… Un autre élément vient compléter cette histoire, le nom de l’auteur : Antoine Plussihem. Jacques Grimault, honorant ainsi la tradition fantastique, joue des clins d’œil à Robert Louis Stevenson et propose un Dr. Jekyll et M. Hyde où se mélangent Antoine Grimault, Jacques Plussihem, l’inverse et son contraire – et ce ne sera pas la seule fois. Vous pouvez le vérifier en allant voir la dernière page du livre sur Nostradamus, le quatrième de couverture où figure la photo de Plussihem-Grimault et ces mots : « Antoine Plussihem (…) est l’un des héritiers de cette tradition hermétique qui remonte aux anciens Egyptiens et se transmet de génération en génération ».

Ailleurs, un message, anonyme, qui demande donc à être considéré avec la plus grande précaution et laissé sur une page internet évoquant LRDP :

« Il n’y a jamais eu de livre La Révélation des Pyramides publié chez Carnot en 2005.
J’ai travaillé pour les Editions Carnot. Le Jacques Grimault en question avait vendu le sujet à notre directeur, il a ensuite perçu une avance mais n’a jamais livré le moindre chapitre de ce livre fantôme.
Notre directeur a été malheureusement hypnotisé par ce personnage ingérable, « monsieur je-sais-tout » au profil de gourou qui ne lui a jamais rien livré, et jamais rien rapporté. Peu de temps après cette histoire, notre société a déposé le bilan. Je vois maintenant qu’il est au générique d’un documentaire qui porte le titre la révélation des pyramides… Indépendamment du contenu de ce film, je souhaite bon courage à ceux qui doivent gérer ce type au quotidien ! »

Enfin, un message posté sur FaceBook par l’un des plus farouches partisans de LRDP, celui-là même qui avait traîné Jacques Grimault jusqu’à moi pour me rabattre le caquet au mois de décembre, Stefff / LeStefff / Stéphane :

« Le livre DE L’OPUS 1 est bloqué juridiquement tout comme l’OPUS 1 [comprendre « le film »].
Une personne « de confiance » a déposé les recherches DE l’OPUS 1 en son nom et tente de les revendiquer.
Jacques est en procès avec cette personne et prouvera devant la justice que ces travaux sont bien les siens en montrant que lui, la suite, il la connaît. Il ne peut donc pas, pour le moment, la donner publiquement car cela permettrait au dit gollum, d’avoir une corde à son arc… »

gollum11_lrg

Suite à mon article précédent, vous avez compris que, lorsqu’il est question de Gollum, il s’agit de Olivier K-R. Une question surgit donc :

2- Comment Olivier K-R peut-il intervenir pour, semble-t-il, bloquer la publication et la diffusion du livre (en 2005 donc, si l’on suit le raisonnement), donc faire barrage à Jacques Grimault et, malgré cela, se trouver être 5 ans plus tard (2010) le principal producteur du film de Patrice Pooyard consacré au même livre ? Cela pour ensuite faire de nouveau barrage au niveau de la diffusion du film et des droits de celui-ci (2012-2013) ?
Et par la même occasion, en quoi K-R bloquerait-il LRDP, puisque le film est diffusé et vendu au moment où l’on parle (sauf qu’il n’est pas disponible en Français) ?

Voilà pour le travail littéraire de Grimault.

A côté de cela Jacques Grimault est président d’une Association fédérative de recherches libres, La Nouvelle Atlantide (abrégé ici LNA), comme en atteste le site consacré à ce groupe. En première page du site, on peut voir deux publicités pour des conférences de Jacques Grimault (que vous y soyez passé il y a un mois, ou que vous cliquiez maintenant ; les thèmes changent, pas l’hôte).

La-constitution-de-LNA-gravee-dans-le-marbre

Ce qui nous conduit à un intermède dans le portrait que je tente de dresser de Jacques Grimault pour mieux comprendre ce qu’est LNA.

La Nouvelle Atlantide est une association relativement récente si l’on en croit le site. En avril dernier (2012 – mais la date demande confirmation), LNA aurait « offert 20 conférences, édité 30 livrets » depuis sa création. Juste à côté, il est indiqué que 2 conférences ont lieu chaque mois (les mêmes pour lesquelles Jacques Grimault et LNA font de la publicité sur leur page principale). Par un rapide calcul mathématique, on en déduira que LNA a vu le jour 10 mois plus tôt (12 si on compte des vacances), bref en début d’année 2011 probablement.

Mais, LNA trouve ses racines bien plus tôt, dans un autre groupe au nom presque identique, Atlantis (d’où probablement le mot « nouvelle » dans le nom de LNA). Ce que vient confirmer en particulier la réédition d’articles parus dans les revues Atlantis, datant des années 1920 et au-delà. Notez que le groupe originel existe toujours, Atlantis, qualifié de Centre de Recherches et d’Etudes de la Tradition. Tout laisse à croire que LNA est finalement une émanation d’Atlantis, les deux groupes revendiquant les mêmes centres d’intérêts (ou presque) : hermétisme, savoirs anciens, ésotérisme, alchimie, symbolique, etc. Tout au plus trouvera-t-on plus de références extra-terrestres du côté de LNA que d’Atlantis.

stargate_atlantis

Mais le pan qui s’ouvre avec une telle référence n’est pas forcément très glorieux. Si l’un comme l’autre, les deux groupes revendiquent la présence de grands noms parmi leurs ascendants, en particulier Paul Valéry, Georges Duhamel ou encore Camille Flammarion (proche d’Allan Kardec, il compte au nombre des grands penseurs du spiritisme et côtoya Victor Hugo), c’est pour mieux ignorer certains points noirs.

Au premier rang desquels figure le fondateur d’Atlantis, Paul Le Cour. Surgit du même coup une autre histoire de scission, puisqu’Atlantis est l’œuvre de Le Cour, mais également de Roger Dévigne, tout du moins la Société des Etudes Atlantéennes. La séparation aura lieu un an plus tard, Roger Dévigne restant maître à bord de la Société des Etudes Atlantéennes et laissant Atlantis (fondé quelques mois plus tard) à Paul Le Cour. L’idée de Dévigne ? Prouver scientifiquement si l’Atlantide a existé, et si oui, à quel endroit. Ce qui lui a déplu chez Le Cour ? Son ésotérisme trop marqué sans doute et surtout, qui ne cessera de s’affirmer année après année, son obsession du complot judéo-maçonnique et certains rapports avec les milieux fascisants (pour rappel, Les protocoles des sages de Sion connaissent leur principale heure de gloire dans les années 1920 justement).

lecour.champagne.1926.ipg

Paul Le Cour / Lecour

Par conséquent Atlantis à ses débuts, ça colle aux doigts et ça ne sent pas franchement bon.

A la tête d’Atlantis suivra Jacques d’Arès, né en 1925, dont certaines conférences existent en vidéo et certains extraits visibles sur internet. Aux dates où d’Arès était président d’Atlantis et actif au sein de celle-ci, il paraît évident que Jacques Grimault et Jacques d’Arès se sont fréquentés.

En résumé, se revendiquer partiellement ou totalement d’Atlantis, et rééditer les articles initiaux parus dans la revue du même nom à ses débuts, quand on voit la proximité entre ce groupe et les mouvements fascistes dans les années qui précèdent la seconde guerre mondiale, ce n’est pas vraiment un gage de qualité ni de confiance.

Jacques Grimault n’hésite pourtant pas à revendiquer ces racines lorsqu’il répond à un internaute sur FaceBook :

« On vous dit : Atlantis est une secte, et vous gobez cela sans faire la moindre recherche. Atalntis est une association culturelle âgée de 87 ans : elle a accueilli en son sein des personnalités mondialement reconnues, des Prix Nobel, des Académiciens français, des membres de l’Institut. Paul Valéry, Georges Duhamel, Camille Flammarion, le maréchal Liautey, Pierre Grimal, cela ne vous évoque-t-il vraiment rien ? Ils étaient membres de cette secte ! Mon prédécesseur à la présidence était polytechnicien, le pauvre. Il y a 40 000 pages d’études sorties de cette secte, bel effort de maquillage, non ? Pourquoi des questions aussi stupides et aussi éloignées du sujet : voilà les faits ; ils vous sont montrés et vous devez les vérifier par vous mêmes par tous moyens : vous avez Internet, Wikipedia, GoogleEarth, Gallica etc. »

Certains ne se privent pas d’amalgamer Jacques Grimault avec des idées fascistes et antisémites. Si je ne me prive pas de mettre en avant un tel amalgame pour ce qui est de Paul Le Cour, ni les suites données au groupe Atlantis ni les écrits et réflexions de Jacques Grimault n’autorisent à faire de telles affirmations aujourd’hui.

Dans l’état actuel des choses et aux vues des informations que j’ai pu croiser, qu’Atlantis dans les années 1920-1930 soit pour le moins dérangeant voire nauséabond, oui. Que Jacques Grimault ou LNA soient fascistes, non.

Notons toutefois dans le cas d’Atlantis que le groupe est référencé, ICI ou LA comme secte. Ce n’est néanmoins pas le cas sur le site de la Miviludes.

3- Quelles sont les rapports précis entre l’Atlantis d’aujourd’hui et la récente LNA, dans quelle mesure la figure de Paul Le Cour y est présente ou revendiquée ? voilà des points qui demanderaient à être précisés et nous éclaireraient en retour.

4- Atlantis a-t-il eu, oui ou non, à un moment quelconque un statut de secte de la part d’un organisme étatique (ce statut étant susceptible de varier au cours des années) ?

je_atlantis-pc

Quoi qu’il en soit, par l’intermédiaire de LRDP, Jacques Grimault fait une publicité régulière pour LNA, et réciproquement. Notez que l’adhésion à LNA est payante (pas franchement étonnant, nombre d’associations procèdent de la même façon) ainsi que les différentes conférences données (pas étonnant non plus – notons simplement que, pour ce qui est des conférences, LNA et Atlantis pratiquent les mêmes tarifs). Et s’il y a bien un rayon « Boutique » sur le site de LNA, il est à ce jour vide.

Le seul endroit où se vendent des éléments en rapport à LRDP reste donc, pour le territoire francophone (comme indiqué dans le premier article, il n’est pas question ici du DVD en Anglais), le site consacré au film.

Avant de quitter pour de bon le site de LNA, profitez-en pour fouiller parmi les articles parus dans le magazine de l’association, Nouvelle Planète. Vous y trouverez à nouveau la trace de Robert Louis Stevenson puisque Antoine Plussihem et Jacques Grimault y signent tous deux des articles. Les deux faisant la paire, il n’en reste donc plus qu’un. Parmi ces articles, vous trouverez en particulier celui intitulé « A la lumière des faits » et signé Plussihem, article repris et signé un peu plus tard sur FaceBook par Grimault.

Reprenons à présent certaines figures évoquées précédemment.

Olivier K-R a déjà été évoqué, amenant avec lui plus de questions que de réponses.
Quelques références clairement partisanes de l’ufologie sur LNA s’accordent à l’apologie qui est faite de Chris Dunn dans LRDP et les interviews autour, ainsi qu’à la vision de Jean-Pierre Adam comme une bête noire (puisqu’ayant écrit pour dénoncer les thèses archéo-ufologique comme absurdes). Et puis bien sûr, il y a les thèmes récurrents, de l’Egypte antique en passant par les extra-terrestres, de la kabbale à l’astrologie, tous évoqués via le film et/ou le phénomène qui l’entoure.

2536594005_small_1

Retour au parcours de Jacques Grimault, qui dit-il travaille depuis près d’une quarantaine d’années sur les pyramides. Sûrement pas de façon exclusive, si l’on se fît aux articles d’Antoine/Jacques. Pas non plus si l’on suit certaines interventions qu’il a pu donner, où l’ambiance, loin de rappeler LRDP, évoque plutôt des résonnances avec un club Da Vinci Code de 50 ans et plus, où Jacques Grimault évolue en tant que professeur incontesté (il monopolise tout de même 95% du temps de parole ou presque), faisant tout un raisonnement d’apparence logique mais empreint de raccourcis et dont les références (du reste qu’aucun de ses auditeurs ne semble contester) restent pour la majorité inconnues. Si les pyramides sont brièvement évoquées, la part belle est faite à l’astrologie, aux templiers, etc.
Au passage, le nom de Joseph Davidovits est mentionné dans la première vidéo du « Pot Astro » en date du 11 septembre.

5- Jacques Grimault a-t-il, comme il le suggère en 2008, organisé une rencontre avec Davidovits dans le cadre d’Atlantis ou de LNA ? Ou bien LRDP est-elle la première rencontre (directe ou non du reste) entre les deux hommes ?

2008-2010 ; des sorties touristiques autour de dix personnes à LRDP qui aboutira à la masse des 3000 suiveurs sur FaceBook, il y a un sacré chemin parcouru, mais surtout un changement de ton et de média, de thème également. Il semble que le raisonnement plus c’est complexe plus c’est ésotérique ait laissé la place à l’idée de plus c’est ancien plus c’est magique. Et pour le coup, que ce soit le second raisonnement et son aspect fantastique qui draine les foules. Sans compter, une fois de plus, le travail de Patrice Pooyard/Pouillard (et famille) à la réalisation et aux effets visuels.

Après avoir évoqué les antécédents de Grimault, la place d’Atlantis et le livre inexistant LRDP, voilà venu le moment d’aborder le film et sa diffusion, et la place que Grimault y tient.

Jorge-Luis-Borges

Que l’histoire eût copié l’histoire, c’est déjà suffisamment prodigieux ; que l’histoire copie la littérature, c’est inconcevable…

Jorge Luis Borges, Fictions

6- Une question essentielle d’abord : qui a été la première personne à diffuser LRDP sur internet ? La réponse restera probablement inconnue compte tenu du fourmillement du web.

Et puis, une déclaration contradictoire de la part de Grimault et Pooyard. Régulièrement, lors d’interviews, ils rappellent qu’ils ne touchent rien et sont perdants quant à cette diffusion pirate via YouTube, diffusion que, tout aussi régulièrement, Ekwanim (aka Olivier K-R aka Gollum) s’empresse de limiter. C’est à la fois vrai et faux.

Vrai, puisqu’en effet une diffusion sur YouTube n’est pas une vente de DVD ou une diffusion en salle, donc que les personnes ayant participé au film ne sont pas rémunérées.

Mais cela est faux, dans la mesure où certaines vidéos mises en ligne vont permettre au compte-hôte d’être rémunéré en fonction de la publicité et/ou du nombre de personnes visionnant ladite vidéo – il y a une marche à suivre cependant, et je ne connais pas les données précises à ce niveau.

7- Certains diffuseurs de LRDP sur leurs comptes YouTube ont-ils été rétribués par YouTube ? Des données chiffrées exploitables (même approximatives) sont-elles disponibles ?

Faux également dans la mesure où Grimault, Pooyard, ainsi que toute l’équipe du film (hors intervenants – a priori) ont été payés par le producteur (Ekwanim en premier lieu, mais pas uniquement, Cf. : premier article) pour faire ce film. C’est d’ailleurs l’un des sujets de discorde entre Grimault-Pooyard et K-R, si l’on en croit les premières interviews sur AdoFM.

En somme, Grimault-Pooyard ont été rémunérés pour le boulot accompli, mais ils pourraient toucher plus si le film était vendu (en salle ou en DtDVD – comprendre « direct to DVD »).

8- Vu leurs rôles respectifs (auteur du livre pour l’un, scénaristes pour les deux), quel pourcentage supplémentaire peuvent espérer tirer Grimault et Pooyard de ventes de LRDP ?

En attendant, ceux qui perdent de l’argent si le film n’est pas rentable ou qui font le maximum de profit si LRDP le devient, ce sont les producteurs. LRDP, je l’ai déjà dit a été vendu à l’étranger, et sur le territoire francophone également, à la chaîne Planète plus.

9- Ces seules diffusions et ventes suffisent-elles à rentabiliser le film dans les conditions actuelles ?

Si la réponse est non, les seuls perdants sont les producteurs. Dans tous les cas, la diffusion par YouTube aura de toute évidence été une perte non négligeable pour Olivier K-R, et l’obstination d’Ekwanim à empêcher la diffusion de LRDP sur internet devient tout de suite plus compréhensible.

10- Un lien peut-il être fait entre ces données et le (ou les) procès actuellement en cours avec « Gollum » ?

Quoi qu’il en soit, les premiers à se féliciter de la diffusion par internet du film (vu qu’ils le revendiquent sur la page principale du site consacré à LRDP et lors d’interviews), c’est toujours le même duo d’inséparables : Jacques Grimault et Patrice Pooyard.

En somme, on obtient le tableau suivant (c’est paint, c’est moche) :

LRDP

Reste un dernier point à évoquer concernant Jacques Grimault : sa personnalité elle-même. Quitte à prendre de l’avance sur certaines réflexions à venir, et à devoir revenir plus tard sur cet aspect du personnage, il semble important, dès maintenant, d’en dresser les grandes lignes.

S’il y a une constante chez Jacques-Antoine Grimault-Plussihem, c’est avant tout son aspect dirigiste et chef de chantier. Dans les allocutions filmées du 11 septembre 2008, dans le film où il tient le rôle de l’« informateur » anonyme guide du narrateur androgyne (puisqu’à la fois Patrice Pooyard dans les faits et la femme de celui-ci par la voix), par son rôle fondateur de LRDP (par l’intermédiaire du livre qui n’existe nulle part), lors des interviews (Radio Ici et maintenant, en particulier une fois passées une heure ou deux) ou enfin lorsqu’il intervient sur FB ou lors du chat qui s’est tenu lors de la troisième intervention sur AdoFM ; bref, pratiquement à chaque fois, Grimault se fait le chef d’orchestre. Et tel un Wagner des pyramides, il indique du même coup une ligne de réflexions voire une ligne de pensée, n’hésitant pas à rabrouer ceux qui en dévieraient, rejetant sans besoin d’argumenter le moindre élément proposé par l’internaute membre de la page FaceBook du film qui ne répondrait pas à ses attentes (ou trop critique du reste).

Tel un chasseur sur son terrain de jeu, il s’accapare la part principale du phénomène LRDP, laissant à Patrice Pooyard le perpétuel second rôle. Mais, si Grimault a été le maître d’œuvre de LRDP de telles considérations font trop vite oublier que l’assembleur, le vendeur du produit final c’est Pooyard. Et il me semble pourtant que la parcelle la plus positive du film en tant que produit brut est à attribuer à l’apprenti plutôt qu’au maître.

LRDP, comme la plupart d’entre vous le savent pour être ici, a suscité et suscite toujours de nombreux débats, souvent houleux, sur internet. Les affrontements se sont succédés (et devraient continuer ici ou là, peut-être sur cette page-même), taquins parfois, souvent vulgaires, privilégiant pour beaucoup des attaques d’une bassesse pitoyable (je rentrerai dans différents détails plus tard, d’ici 2 ou 3 articles, là n’est pas encore mon sujet).

Or, si c’est assez tôt que j’ai eu le privilège d’avoir une visite de Jacques Grimault pour tenter de m’envoyer promener, très vite également Jacques Grimault s’est désintéressé de moi, préférant laisser LeStefff (aka Stefff aka Stéphane, son porte-messages) me contredire à coup d’insultes (je porte encore en moi la nostalgie d’un paradis perdu au doux nom d’argumentation, ô terre inconnue).

a37b

Quelle idée Jacques ! Après deux mois, je suis toujours là. M’auriez-vous laissé à mes élucubrations antérieures lors de la fin du monde maya qui n’a pas eu lieu nous n’en serions pas, à quelques jours de l’Annonciation, à lire ces lignes… A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ou Fluctuat nec mergitur aurait lancé à ma place un pirate célèbre, Triple-Patte.

Rassurez-vous ; mes diatribes arrivées à leur point final, elles ne finiront pas, elles, en points de suspension attendant le prochain épisode.

C’est qu’il avait fort à faire, Jacques Grimault (nous sommes donc en décembre 2012 à ce stade) car le soir de l’apocalypse, à la date du treizième baktun et de la fin de cycle maya, la page FaceBook de LRDP s’est vue virevolter au son des réflexions d’Alex Nisis. D’où un nouvel interlude (plus bref cette fois-ci) : qui est Alex Nisis ?

Brièvement, Alex Nisis, parfois N. Isis, se présente lui-même comme astro-archéologue, spécialisé dans l’astronomie de l’Egypte ancienne sur son site. Et là où Grimault et Pooyard sont invités sur AdoFM par Bruno « Bob » Bellanca, ex-animateur gueulard de Fun Radio, sorte de personnage indistinctement situé entre Michaël Youn (de son vrai nom Benayoun) et Jacques Essebag alias Arthur ; Alex Nisis a pour sa part officié sur une chaîne télévisée équivalente par bien des points à AdoFM, NRJ 12, où il est connu sous le nom de Mister Astrolove.

Il est auteur d’un livre, « Les voleurs d’étoiles ou Le secret du zodiaque de Denderah », sur lequel Antoine Gigal signe la préface. Un site est consacré à la promotion du livre.

Or, pour revenir vers le sujet qui nous intéresse, le 21 décembre 2012 et dans les jours qui suivent, par une série d’allusions et de quiproquos, le ton finit par monter entre Nisis et Grimault. Qui a commencé à taper sur l’autre ? Peu importe – mais le plus agressif sur cette discussion FaceBook est, dans les premières heures, Jacques Grimault :

« Trop stuoide et méchant ; je ne veux pas étripper un pareil sot en public, bien qu’il semble ravi d’un éventuel duel, ce que je suis toujours prêts à accepter, notez-ler, et sur le pretexte qu’il croit discerner mais qu’il erre dans sa sottise très personnelle ». [L’orthographe a été conservée]

Selon toute probabilité (je n’en ai à l’heure qu’il est aucune preuve), Alex Nisis est à l’origine du site L’imposture de Jacques Grimault. Le premier (à ma connaissance), il a fait un travail critique et destructeur sur le film LRDP, ce que dans le milieu on appelle « debunker ». Le site a régulièrement été mis à jour vu qu’il ne contient qu’une seule page en tout et pour tout.

Il serait inutile que je me lance dans une critique du site L’imposture de Jacques Grimault, ce n’est pas mon sujet ici qui se concentre sur LRDP à proprement parler. Je tiens néanmoins à signaler deux points positif et négatif.

Le négatif, ce sont certains amalgames et raccourcis (déjà évoqués ici pour les plus emblématiques, qu’il s’agisse du hiéroglyphe-landspeeder ou de la position fasciste d’Atlantis et/ou Grimault) qui semblent illégitimes.

Pour ce qui est du positif, c’est le travail fourni pour déconstruire LRDP et le fait que ce site ait été le premier à proposer un tel recoupement d’informations.

Tout ça pour revenir à Jacques Grimault. Celui-ci ne s’est pas contenté de répondre ici ou là à Nisis sur la page FaceBook de LRDP, laissant pour une fois l’honneur à Patrice Pooyard de faire le gros du travail ; il a écrit différents articles (tout du moins son nom apparaît-il, mais ses suiveurs FaceBook sont les premiers à relayer ces messages et il ne semble pas qu’il l’ait fait lui-même… ou alors ce n’est pas accessible sur FB) où s’alignent ses dithyrambes accusatrices au moins aussi violentes que celles qu’il m’avait adressées quelques semaines plus tôt et surtout plus venimeuses, et plus nombreuses. Les pages s’alignent, colportées par quelques afficionados de Grimault et de LRDP et partagées ici ou là.

Parfaitement accessibles au moindre quidam qui parcourrait FaceBook le temps de 3 clics, je vous propose ces pages ici. Il n’y a strictement aucun intérêt à les lire, au mieux les survoler pour prendre en compte le style littéraire de Jacques Grimault et sa logorrhée verbeuse lorsqu’il s’agit de répondre à des critiques (certes peu tendres).

****

11- Il a été question de poursuites judiciaires à l’égard d’Alex Nisis. Quid ?

Ce style inimitable de Jacques Grimault nous présente la dernière facette que je souhaitais aborder le concernant. A savoir le côté disproportionné de ses réponses dès lors qu’il se sent agressé ou qu’il voit LRDP, son bébé, menacé par une réflexion (plus ou moins acerbe, plus ou moins virulente, et parfois anodine). C’est alors un déchaînement qui se met en place, une furie qui se lance sur internet, et le Wagner des pyramides incarne soudain à lui tout seul l’assaut des Walkyries.

Lui seul pourra s’étonner si, quelques semaines plus tard, la résistance Vietcong s’est un peu plus organisée.

apocalypse-now-3

Malheureusement, si Der Ring des Nibelungen est une œuvre d’un lyrisme époustouflant, les diatribes vomitives de Jacques Grimault rappellent plutôt Les cent-vingt journées de Sodome par le Marquis Donatien Alphonse François de Sade (et encore, les moins bonnes pages).

Cela nous donne au moins, à lui et à moi, peut-être un point commun dans nos lectures (j’ai préféré La philosophie dans le boudoir), à moins qu’il n’y ait là une référence à Charles Bukowski (pourtant, ni morpions ni bibine à l’horizon).

Dans un souper d’ivrognes, (…) le fourbe change, à ce qu’on dit, l’eau en vin ; dans un désert, il nourrit quelques scélérats avec des provisions cachées que ses sectateurs préparent ; un de ses camarades fait le mort, notre imposteur le ressuscite ; il se transporte sur une montagne, et là, seulement devant deux ou trois de ses amis, il fait un tour de passe-passe dont rougirait le plus mauvais bateleur de nos jours.

D. A. F. Sade, La philosophie dans le boudoir

Seulement, loin de se contenter d’attaquer Nisis avec virulence, à la date apocalyptique du 21 décembre, Jacques Grimault déversait également son fiel sur desillusions.fr – au premier article concernant LRDP, « La pyramide des âges et la fin du monde ». Il est d’ailleurs étonnant de constater la virulence de Jacques Grimault (Cf. : commentaires à l’article incriminé) envers un article qui en dit si peu – attendons de voir s’il réagira de la même façon aux articles qui suivent ce prologue de Lupin.

Egalement, suite à l’attaque en règle de LRDP par CerberusXt sur un ton ouvertement geek, ironique et incisif sur Nioutaik fin février 2013, intitulé « La révélation des pyramides, le documentaire en mousse », la réponse de Jacques Grimault sur FaceBook (une fois de plus) ne s’est pas faite attendre. Elle s’est soi-disant faite en employant un ton similaire, en réalité (quand on le compare aux réponses faites à Lupin ou à Nisis entre autres) comparable à celui employé ailleurs. Jacques Grimault, à défaut de faire preuve de maîtrise de soi, fait au moins preuve de constance.

Le constat est donc clair : lorsqu’il est sur son terrain de chasse, Jacques Grimault fait preuve de maîtrise et de calme. Dès l’instant où un internaute le critique ou le met en doute trop ouvertement, à plus forte raison s’il répond sur la page internet du « contrevenant » (Cf. : Lupin), Jacques Grimault tombe dans un réflexe de défense agressif, crachant, éructant, bavant, hurlant mais, se contentant d’une réponse pour la forme, n’évoque pas (ou presque pas) les problèmes de fond, à savoir la remise en cause de LRDP ou de son statut.

S’il est arrivé que certains internautes, clairement affichés comme opposants à LRDP, aient spéculé quant à une possible paranoïa de la part de Jacques Grimault lorsqu’il accuse à tour de bras X ou Y d’appartenir aux « milieux autorisés » ou lorsqu’il suppute l’affiliation d’untel au CNRS (à qui il voue une haine évidente), ou lorsqu’il laisse entendre qu’il y a une guerre des consciences à livrer entre les éclairés (comprendre ceux qui acceptent la majeure partie de la théorie défendue dans LRDP) et les obscurantistes (comprendre les critiques ou opposants à LRDP), je dois les arrêter là.

Non, Jacques Grimault n’est pas paranoïaque. D’un point de vue strictement psychologique, il est bien trop ouvert (ne serait-ce que par la démarche de partager le travail de LRDP et de promouvoir le film), bien trop quémandeur d’audience et de reconnaissance pour être paranoïaque. Je laisserai en suspens la question de savoir s’il souffre d’un autre type de névrose.

Par contre, quitte à rester dans le domaine psychologique et si l’on prend en considération le style des réponses de Jacques Grimault à ses détracteurs, une chose est flagrante : l’utilisation récurrente du mot « merde » et d’adjectifs se rapportant aux matières fécales. Un bon freudien émettrait sans doute l’hypothèse d’un problème relatif au stade anal (qui, deuxième stade du développement, succède au stade oral).

10124912

Je me contenterai de conclure par une réflexion-hommage au président de La Nouvelle Atlantide et consacrée à son style littéraire :
Jacques Grimault est à la scatophilie ce que Catherine Millet est à l’éjaculation faciale.

la-vie-sexuelle-de-catherine-m.-7726-250-400

Nos tendances sexuelles peuvent se retourner à la façon d’un vieux parapluie et (…) l’armature qui nous protège tant que le vent souffle dans le sens du réel se rabat en sens contraire et nous laisse trempés dans la bourrasque des fantasmes.

Catherine Millet, La vie sexuelle de Catherine M.

Dans le prochain article, j’aborderai – enfin – le fond du film qui nous a conduits jusqu’ici. A suivre !

Partie 1 : Mise en scène du spectacle
Partie 2 : Faites entrer les clowns
*
Partie 4 : Les pieds dans le mètre
Partie 5 :
Partie 6 :

  • Mise à jour [8 mars 2013]

Je vous invite à compléter cette lecture par le portrait de Grimault et Pooyard dressé sur Desillusions.fr.

Il y est rappelé la participation régulière de Jacques Grimault aux repas ufologiques (ce qui confirme un peu plus son assise dans le milieu) que j’avais oublié de signaler.
On découvre (merci de l’information !) également l’existence d’un site antérieur à Orbis Enigma, exclusivement consacré à « l’informateur » par « l’informateur » lui-même, appelé Le blog de l’informateur et sous-titré le « site de l’Auteur », notez le A majuscule, cette majuscule que Grimault lui-même réfutait et répudiait pour le mot « Egyptologie » dans diverses discussions.

C’est l’occasion, sur la page où il évoque sa démarche, de s’attarder sur quelques lignes :

« Dispositions légales et morales :

Ce blog, et notamment les informations textuelles et illustrées qui s’y trouvent et le composent, sont la propriété exclusive – acquise ou déléguée – de l’auteur. Invitant à l’exploration et à la réflexion sur un sujet réputé sensible, le blog de La Révélation des Pyramides n’a été conçu et réalisé ni pour froisser ou indigner quiconque, ni pour porter préjudice à qui que ce soit ; il n’a pas davantage vocation à influencer ou à diriger telle ou tel (donc ni vocation ni intérêts à l’orientation ou à la manipulation intellectuelle, philosophique, religieuse, politique ou morale de quiconque, et pour quelque raison que ce soit) : à l’inverse, il s’adresse à des personnes mûres et responsables, en recherche de vérité des informations et de principes corrects et sûrs pour se guider, et soucieuses d’appliquer et de sauvegarder comme étant essentielle la liberté d’expression.

Pour cela, notre blog prône par l’exemple pour le libre-arbitre et la liberté d’expression effectifs et factuels énoncés par les textes légaux suivants :

Déclaration universelle des Droits de l’Homme :

Article 19 : Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

Tous empêchements et pressions – ainsi que leurs auteurs, les modalités et les moyens utilisés – seront donc à chaque fois dénoncés publiquement et en temps réel, et il sera recherché contre les fautifs – quels qu’ils soient et par tous moyens légaux – des incriminations et des sanctions à hauteur de leurs forfaits, méfaits et délits. »

Ces lignes nous montrent une fois de plus les inquiétudes propres à Jacques Grimault, cette tendance perçue par certains comme paranoïaque (Cf. les lignes de conclusion de l’article) et surtout, cette obsession de la défense agressive par laquelle Grimault érige sans cesse la menace juridique. Tantôt argument défensif lorsqu’il s’agit de précéder la moindre remarque, tantôt argument valorisant lorsqu’il s’agit de se présenter comme détenteur de la vérité continuellement agressé par ses opposants les « bien-pensants ». Le site LNA y offre un écho, avec une page juridique – à ce jour vide.
Cette vision des choses est d’ailleurs confirmée par le portrait autobiographique dressé où Grimault assimile clairement sa vie & son oeuvre à un champ de bataille, de la même façon qu’il s’empresse de vouloir sermonner (lyncher ?) le moindre contradicteur sur la place publique – du moment qu’il demeure chef de chantier. Une fois de plus, les dimensions excessives de cette lecture du monde nous rappellent ce Wagner pharaonique que j’évoquais.

arton2272

La musique de Wagner, lorsqu’elle n’est pas soutenue par le goût théâtral (un goût fort tolérant !), est tout simplement de la mauvaise musique, peut-être la plus mauvaise qui ait jamais été faite.

Friedrich Nietzsche, Le cas Wagner – Un problème pour musiciens

D’autres éléments sont évoqués dans l’article de Desillusions, mais j’aurai l’occasion de les évoquer également – sous des aspects complémentaires – et je ne voudrais pas gâcher le suspense en vous en faisant déjà part maintenant.

Publicités

~ par Zegatt sur 6 mars, 2013.

100 Réponses to “La révélation des pyramides (3) – Je suis bloqué au stade anal”

  1. J’adore ta manière de présenter les choses, calme, concis et avec retenu 🙂

    • Merci !

      • Va donc ecrire un livre interressant ou un film qui fait reflechir, espece de tas de merde. T as fait quoi de ta vie toi avant de parler des autres ? Allez, va te laver le cerveau, bouffon. T’as meme pas signé ton article en plus.

      • Eh ben tu as bien choisi ton nom toi !
        Merci pour ta réflexion, si pertinente et révélatrice.
        Attention à ne pas cramer la paire de neurones qui te reste.

  2. […] des Anciens »). Nous n’avons pas très bien compris si cette association à l’histoire sulfureuse a réellement été épinglée pour dérive sectaire, mais plusieurs liens semblent le suggérer : […]

  3. Cet article est aussi à faire rentrer dans la catégorie : « attaques d’une bassesse pitoyables »
    Vous vous souvenez lorsqu’il dit que les web master de site touchent de l’argent lorsqu’on va sur leur site (avec la pub par exemple). Là, c’est pareil, de même que pour le blog nioutaik ou le site desillusion. Il y a un compteur vus/jour. Plus il augmente, plus l’argent rentre. De plus, c’est Zegatt qui a écrit cet article. Une rapide recherche prouve qu’il est déjà intervenu dans un forum de jeux vidéos où il a parrainé ce site alors que c’est interdit.

    Vous avez compris la moralité. Choisissez votre camp (je crois que le camp anti-Grimault est plus rentable). Créez-vous un blog et faites-vous du fric grâce au buzz que fait LRDP.

    Sérieusement, entendez un peu ceux de désillusion ou encore cet article :
    « la guerre est déclaré », « la résistance », « affrontement », …
    C’est clair qu’ils ont bien retenu les techniques qu’ils reprochent à Grimault : « paranoïa au maximum ». Enfin tout est bon pour le nombre de vus/jour.

    • « Vous vous souvenez lorsqu’il dit que les web master de site touchent de l’argent lorsqu’on va sur leur site (avec la pub par exemple). Là, c’est pareil, de même que pour le blog nioutaik ou le site desillusion. »
      Je vous en prie, indiquez-nous où se trouve cette publicité ? ou qui rémunère les sites WordPress, je serai heureux de leur demander de l’argent.

      « Il y a un compteur vus/jour. »
      Pour l’administrateur, oui. Sinon vous pouvez voir un compteur total sur la droite de la page si cela vous intéresse.

      « De plus, c’est Zegatt qui a écrit cet article. Une rapide recherche prouve qu’il est déjà intervenu dans un forum de jeux vidéos où il a parrainé ce site alors que c’est interdit. »
      Parrainé ? Interdit ? Je ne comprends rien du tout. J’ai donné un lien. Et ?

      « Sérieusement, entendez un peu ceux de désillusion ou encore cet article »
      Très intéressant. si vous pouviez développer ?

  4. cela fait maintenant plusieurs article que je lis concernant la fameuse « révelation des pyramides »…
    a chaque fois, on cherche a attaquer les personnes, la fome etc. est ce que pour une fois on pourrait laisser tomber le contexte pour enfin discuter des faits du film!
    ce film souleve des choses tres interessante, mais apparement les détracteur sont trop occuper a démonter qu’a s’interesser au sujet…
    ou est donc l’analyse des arguments de la vidéo? il n’y en a pas? zut il ne s’agit donc que d’un blog discutant de vie privée, mais pas des oeuvres…ok podium et tout ces contemporains pondant des bouzes people ne ferait pas mieux…

    • Il me semble que les rapports entre les producteurs et les auteurs du film concernent le film, non ?
      Les propos et la personne qui les tiennent vous semblent si différents qu’il faille les considérer l’un sans l’autre ?
      Prenons un exemple concret : lorsqu’un politique vous parle de son projet, savoir qui il est ou à quel parti il appartient serait inutile ?
      Savoir qu’une personne présentant une recherche a des théories / perspectives marxistes, fascistes, délirantes, mondialistes, etc ; qu’untel se revendique de tel penseur ou de tel groupe, cela serait inutile ?

      Pour le reste, un peu de patience, ce sera traité.
      Mais un grand nombre de problèmes de fond ont été traités ici : http://www.nioutaik.fr/index.php/2013/02/26/640-la-revelation-des-pyramides-le-documentaire-en-mousse
      Si les partisans du film peuvent faire abstraction de la forme (qui les choque tant) pour s’intéresser au fond.

      • oui j’ai lu aussi ce texte qui est aussi pitoyable que la réponse de Mr grimault d’ailleurs….je ne vois pas d’argument sur le fond, mais beaucoup d’insulte bien tourné…
        bref pas grand chose pour elever le débat, c’est dommage…

      • Pardon, je viens de modifier mon commentaire – il a légèrement changé vers le moment où vous répondiez.
        Nous sommes d’accord sur la tournure de la réponse de Grimault. J’ai pour ma part plutôt apprécier l’article de Nioutaik, même si je reconnais volontiers que le ton donné n’est pas là pour être ni sympathique, ni calme et posé. Malgré tout, le propos indique clairement des points de contestation auxquels Grimault n’a aucunement répondu.
        J’espère pouvoir aligner différents éléments, en deux temps au moins qui viendront compléter ce qu’avance LRDP et prouver pour une très (trop) grande partie que le propos est inexact jusqu’à aller dans le mensonger.
        Et également expliquer d’où provient LRDP. Je ne parle pas du film et des gens autour – cela, c’est fait -, je parle des théories développées qui, contrairement à ce qu’elles prétendent, n’ont rien de novateur du tout – mais sont vieilles de près de 2 siècles (mais pour cela il faudra probablement attendre l’article 5).

      • pour ma part, je l’ai fait, j’ai vérifié les points que je pouvais verifier, il y a 2 ou trois approximations (mais tres proche tout de meme), mais dans l’ensemble les informations sont vrai et facilement vérifiable. c’est pour ça que je ne comprend pas cette vindicte radicale et apparemment tres subjective…
        cordialement

  5. arkeonews, je te suggère de patienter le temps que Zegatt publie la suite (ce qui arrivera surement plus vite que la suite de LRDP)
    Tu verra que même si les infos sont vrai (sur les chiffres, la difficulté à tailler un bloc ou l’alignement de monuments),il en manque de nombreuses et la plupart sont orientées pour ne nous faire voir que de rares possibilités.

    -Une civilisation ancienne et plus évoluée qui à disparue (des Atlantes en gros)
    -Une civilisation extérieure, plus avancée qui serait repartie (Des E.T …)
    -Un mix des deux (des E.T qui auraient enseigner à des atlantes …)
    -Des raisons plus obscures

    Pour un documentaire qui se veut énoncer des faits, l’auteur ne laisse guère de choix pour les hypothèses, si nous pensons que « ce sont les égyptiens qui l’ont fait » (qu’on nous sort souvent en commentaire comme « manipulation des égyptologues/scientifiques/Etats/NOM/… ») , ça rentre dans la catégorie « obscure » … (en compagnie de « la création divine » du « les Anglais anciens l’ont faits » et autre « hasard de la nature »)

  6. Cher Zegatt,

    Je vous réponds à vous ainsi qu’à Maître Lupin, qui m’a écrit afin de savoir si oui ou non, il y a procès de la part de Grimault.

    Vous l’avez compris nous avons affaire à un mystificateur aussi imbu de sa personne qu’il est aussi un manipulateur de première, son livre « inexistant » en est la moindre preuve.

    Je vous remercie pour avoir pris soin de publier le PDF où Grumeau s’invente une correspondance qu’il aurait eu avec moi, je reviendrai plus loin sur son affabulation juridique.

    Sans trop entrer dans les détails, détails que vous avez su avec brio et neutralité développer dans cet excellent article, je vous transmet ici, la suite de ce qui se passa après ce fameux 21 décembre 2012 où certains d’entre nous ont assisté à l' »Apocalypse de LRDP » entre Jacquot le mytho pro-atlante et moi-même.

    Mais avant d’en arriver là, voici comment j’ai découvert LRDP :

    Comme beaucoup, j’ai vu ce film qui allait s’avérer un clip promotionnel d’Atlantis mais à l’époque je l’avais considéré comme un vrai film sur l’égyptologie (eh oui, le film subjugue la première fois ) réalisé de main de maître, visuellement parlant par Patrice Pooyard qui m’avait littéralement bluffé pour sa mise en scène et encore aujourd’hui je tire mon chapeau à son talent de réalisateur.

    J’ai été graphiste avant mon activité astrologique ( cette activité astrologique qui me fût officiellement attribué en 2003 lorsque la télé nationale Belge a fait de moi un astrologue « sérieux » bien avant NRJ12 ( je tiens à préciser que si je me suis proposé pour l’émission « Les 12 Coeurs » sur NRJ, c’était avant tout pour qu’on évite d’engager un(e) charlatan qui n’aurait pas tenu compte des conséquences dramatiques qui peuvent résulter des mauvaises associations entre Signes du Zodiaque, car je suis aussi un militant d’Amnesty International qui nous précise qu’en France, tous les 3 jours, une femme meurt sous les coups de son partenaire, et le nombre d’enfants battus par la famille recomposée, est aussi dramatique…Si je peux participer à diminuer ce chiffre grâce à l’astrologie pourquoi pas…Mais j’ai du convaincre astrologiquement toute l’équipe de production des « 12 Coeurs », car ils avaient déjà leur astrologue qui d’ailleurs me remplaça suite à ma démission à cause d’un contrat d’exclusivité qui m’aurait empêcher de rester libre…Ceci dit, oui NRJ12, est une télé commerciale sans réel intérêt ( mais bon c’est sur cette chaîne qu’allait être diffusée l’émission hispanique les « 12 Coeurs », j’aurai préféré National Geograhic mais bon…) et oui l’astrologie, en général est constituée par des amatrices et amateurs auto-proclamé(e)s astrologues qui pour la plupart sont davantage incompétent(e)s qu’escros, contre lesquels je lutte moi-aussi… eh puis, cette émission, a été diffusée en Février 2008…) je conserve donc graphiquement, une certaine sensibilité au langage des images.

    Dans LRDP, on voit vers la fin, le temps de quelques secondes, le Zodiaque de Denderah.

    Étant l’auteur comme vous l’avez précisé, d’un travail de recherche sur ce zodiaque que j’ai achevé en 2012, travail qui consista notamment à reproduire graphiquement le zodiaque original comme il est réellement contrairement aux copies pleines d’erreurs que l’on voit ici et là mais aussi à en développer les différents aspects égyptologiques, astronomiques et politiques, je m’étais donc dit en le voyant dans LRDP : « J’irai faire un « clin d’oeil » sur la page facebook du film ».

    Ce que je fis, quelques mois plus tard, car j’avais d’abord vu la version anglaise de LRDP, ce n’est qu’au mois de décembre 2012 que j’ai vu aussi la version française.

    Je n’ai pas regardé LRDP comme un « docu » isolé, car je m’intéresse depuis toujours à l’égyptologie, comme en témoigne ma page youtube et mes vidéos en favoris.
    J’avais donc aussi vu avant LRDP des centaines de vidéos, comme celle avec Graham Hancock et Robert Bauval et celles de National Geographic, bref, j’ai l’esprit curieux et ouvert et le sérieux que j’ai voulu pour mon livre sur le zodiaque de Denderah, stimula en moi, un esprit critique, ce que je n’avais pas toujours auparavant même si je ne gobais pas tout ce qu’on propose.

    J’ai donc posté un article à propos du zodiaque egyptien sur le facebook LRDP et ensuite, j’ai écris à Patrice Pooyard pour le féliciter, je précise qu’à l’époque, je ne connaissais pas le site Jeuxvidéos et les autres sites « détracteurs de LRDP », je n’avais donc pas connaissance du débat scientifico-egyptologique que LRDP soulève.

    C’est comme ça, qu’à commencer mon cauchemar avec Grimault, je me suis permis innocemment de remettre en question la crédibilité du film à propos des hiéroglyphes d’Abydos, ce sur quoi Patrice me répondit : « Oui, mais l’histoire du palimpseste n’est pas très convaincante… »

    Tout de suite, Grimault répondit sur un ton plus qu’injurieux et sec un truc du genre : « Laissons les sots, ils n’ont qu’à attendre l’Opus 2 ! »

    J’ai trouvé sa réponse d’un ridicule autant pour le manque d’arguments que pour l’aspect commercial, « achetez la suite vous saurez tout ».

    J’avais fait référence à un aspect contenu dans le premier LRDP, donc pourquoi attendre comme si le deuxième Opus allait reprendre point par point les éléments du premier pour mieux les expliquer (!)…et pourquoi traiter les gens de sots ?

    Vexé et déçu, je lui réponds sur le même ton que lui ( à Grimault ) : « Si il n’y avait que les Hiéroglyphes, mais il y aussi, l’inversion des Signes du Taureau et du Scorpion ( à ce moment-là, je n’avais pas encore remarqué que LRDP avait confondu un scorpion avec une écrevisse ), cette inversion m’avait suffit, car quand on regarde un zodiaque, le Scorpion est toujours en bas puisque le Bélier est le premier signe du Zodiaque suivi du Taureau, le Scorpion n’est donc pas en haut comme le suggère LRDP, mais je n’avais pas encore compris à ce moment là que Grimault confond les personnages de l’arcane XXI du Tarot de Marseille avec les personnages de l’Écliptique ou du Zodiaque…

    La guerre venait d’être déclarée, car certains pro-grimault dont l’infect Stéphane ( à propos de cet énergumène de Stéph, comme je vous comprends et je compatis à votre douleur cher Zegatt…) se sont rués sur moi, tels des piranhas.

    Je ne savais pas plus à qui répondre, à Grimault et Patrice ou les fans déchaînés contre moi ?!

    Ensemble, ils me « répondaient », tout seul, je devais leur répondre ( et en même temps, je devais réaliser mes montages graphiques où je montrais l’erreur du zodiaque dans LRDP afin de bien me faire comprendre ), mais la tension était telle que je me suis emporté, traitant Grimault comme il m’avait traité.

    Un de ses fans ( encore le Stéphane ), se permit même de publier sur sa page, un « article » écrit par Grimault, ou l' »informateur » se masturbe vocabulairement parlant, en essayant de me régler mon compte avec des insultes aussi bourgeoises que hasbeen.

    Il s’en est pris à moi, en s’attaquant directement à ma personne, s’amusant même avec mon nom et bien sûr il s’en prit à mon activité en astrologie ( un comble de la part d’un « collègue »….)

    Les réveillons s’approchant, je me suis dit : « Laissons cette sauce retomber », car comme tout le monde, je devais m’occuper des préparatifs des fêtes.

    Influencer par l’esprit de Noël, Grimault se ravisa et comprit qu’il s’agissait d’un malentendu, il m’écrivit en privé sur facebook et malgré sa tension ( eh oui, c’est vraiment dur pour lui de s’excuser ) on en arriva à se dire que cette prise de tête ne nous mènerait à rien de constructif, d’autant que comme précisé, j’avais initialement apprécié LRDP même si ici et là, y a des trucs qui…

    Pour prouver ma bonne foi d’abandon de ma défense, j’ai effacé de ma page facebook les montages graphiques que j’avais réalisé et publier pour rabattre le caquet aux Stéphane & Co qui se prenaient pour de véritables astronomes/astrologues.

    Mais lui Grimault ne demanda pas à son protégé Stéphane de retirer l’article infamant de son facebook…mais, je me suis dit naïvement : « Il le fera puisqu’il m’a proposé d’inclure mon travail mon travail sur le zodiaque dans ses prochains Opus ».

    En attendant qu’il le fasse supprimer, je suis retourné sur la page Facebook de LRDP pour répondre à une question restée en suspens, posé par un membre à propos du Verseau que LRDP superpose au Sphinx de Gizeh.

    Grâce à mes recherches égyptologiques du Zodiaque de Denderah et à ma modeste parfaite connaissance de l’histoire de l’astrologie qui ne se limite pas à des horoscopes de magazines que je n’ai d’ailleurs jamais rédigé, je lui ai affirmé que le Verseau égyptien est le dieu du Nil nommé Hapy, ce personnage connu de tous et visible sur la plupart des monuments n’a jamais porté d’ailes et ne peut donc pas être assimilé à un ange comme LRDP l’affirme en disant : « Il y a très longtemps, le Verseau était un ange » C’est une grande erreur anachronique, car si on remonte dans le temps, seule l’Égypte Antique a représenté le Verseau/Hapy et même les mésopotamiens ne l’ont pas représenté avec ou sans ailes.

    Bref, je trouvais légitime de répondre à ce membre, sans avoir un seul moment penser que ce détail d’ailes allait libérer la véritable colère de Grimault qui se sentit trahi, étant convaincu que je cherchais à lui nuire avec cette réponse sur le Verseau !

    Je ne comprenais pas pourquoi ? En effet, tous les égyptologues et les astrologues savent que le verseau/Hapy n’a jamais été un ange, d’autant que la notion d’ange est purement biblique, si Grimault parle d’un « messager » ( en allusion à Hermès/Mercure ), il devrait parler de « messager » et non pas d' »ange », car le mot ange suggère forcément un lien avec le dieu judéo-musulmo-chrétien, mais Hapy n’a jamais été non plus considéré comme un messager, Hapy est un dieu androgyne symbolisant le Nil, d’où les vases remplis d’eau qui se déversent, comme représenté ici sur un agrandissement du zodiaque :

    C’est là que j’ai compris que Grimault confond le Verseau avec l' »Ange de l’Apocalypse, » que l’on voit sur cette lame du tarot :

    L' »Ange » de Grimault est sensé être celui qui annonçe le « retour de Marie Madeleine » :

    http://www.camoin.com/tarot/Apocalypse-Saint-Jean-Tarot.html

    D’où le lien avec le livre de Paul Le Cour, fondateur de la Revue Atlantis dont Grimault fût le président comme il l’écrit lui-même dans votre PDF encore en 2010, année de sortie de LRDP :

    Je compris tout à coup que Grimault n’est pas égyptologue et ne s’y intéresse pas vraiment, au fil des liens que Google référence de lui, je découvris qui il était vraiment, c’est surtout un ésotérique religieux ( eh oui ça existe ! ) pétri de symbolismes qui n’ont plus rien à voir avec l’astrologie que j’ai étudié.

    A partir du 31 Janvier 2012, j’avais pris comme résolution de ne plus revenir sur la page facebook de LRDP, pour plusieurs raisons, elle est un vrai piège, car nous sommes à la merci de ces « fans » qui ayant un parti pris, empêchent toute discussion neutre, aussi pour éviter de perdre mon temps à discuter avec un mec qui ne connaît presque rien de l’Égyptologie, ni de l’astronomie Antique, ni de l’astrologie selon Claude Ptolémée et parce que ma vie ne tourne pas autour de Grimault ( je sais qu’en écrivant ce dernier détail, il va se mettre à pleurer, car malgré ces vilains mots, il m’estime sincèrement…)

    L’esprit de Grimault est une sorte de sac où pêle mêle, on retrouve un peu de ci, un peu de ça, mais il ne maîtrise réellement aucune discipline par contre, on trouve beaucoup de religion, d’ésotérisme sulfureux, d’astrologie symboliste, d’alchimie, d’ufologie, bref, aucun intérêt pour moi.

    Comme chacun peut le voir, je suis revenu sur mon facebook le 2 Février 2013, c’est ainsi que j’ai remarqué que l’article référençant le lien vers l’article concernant l' »Imposture de Grimault » avait disparu de mon mur, en effet, il lui suffisait de cliquer sur « Signaler comme indésirable » pour le faire disparaître.

    Je lui ai écrit le jour même un message privé où je le soupçonnais d’avoir signalé à Facebook l’article qui lui déplaisait mais aussi que si il le souhaitait nous pouvions encore mettre un terme à cette guerre dont la véritable victime est l’Égypte Antique mais sachant qui il était réellement, je doutais vraiment qu’il cesse ces velléités.

    J’attendis 3 jours, rien, pas de réponse malgré que Facebook m’indiqua qu’il avait bien lu mon message, pour l’empêcher de réitérer son geste de suppression à l’égard de l’article, j’ai décidé le 5 Février de bloquer Grimault, et j’ai effacé toute ma conversation avec lui pour qu’il comprenne que si il souhaitait me répondre qu’il le fasse via mes autres adresses emails qui sont à la portée de tous sur le web, par ex mon youtube où je suis plus souvent que sur mon facebook.

    Pourquoi je précise cette date du 5 Février 2013 et ce blocage ?

    Parce que les personnes qui connaissent le fonctionnement de Facebook savent que quand on bloque une personne, on ne peut plus communiquer avec elle et ce réciproquement.
    Même quand on souhaite la retrouver via la barre de recherche de Facebook, on n’y arrive plus !

    De fait, il est IMPOSSIBLE qu’il ait pu répondre ce qu’on peut lire dans votre PDFn cher Zegatt dont voici un extrait :

     »
    Je n’ai jamais cru que vous étiez un malade incontrôlable, mais un orgueilleux blessé par lui même ; cessez de me prêter ainsi vos idées fausses, ceci est l’un de mes reproches déjà noté contre vous, et cessez d’en rendre autrui responsable et coupable. Je ne sais pas ce que vous me voulez, et cela ne m’intéresse pas ; je constate
    seulement que vous faîtes peu et mal le bien, et bien et trop le mal, et que vous devez payer ces exactions commises contre moi et
    contre d’autres, afin de vous dissuader d’aller recommencer ailleurs, ceci vous donnera peut-être l’idée de vous remettre en question et de ne pas – de ne plus jamais – recommencer, ce que je crois en revanche très peu probable, et c’est pourquoi j’ai chargé la justice de vous faire comprendre qu’il ne convient pas de faire ce que vous faites comme vous le faîtes. et blablabla et blababla  »

    Sans doute avait il préparé cette réponse, mais il n’a PAS pu me l’envoyer à cause de mon blocage, voici un autre extrait de ce qu’il proclame m’avoir envoyé :

    « …J’ai profité de quelques instants de liberté pour vous démasquer ; vous recevrez donc prochainement de mes nouvelles – juridiques, comme promises – à votre domicile : diffamations, dénigrement et harcèlement, avec – évidemment, demande de dommages et intérêts en conséquence, c’est-à-dire élevée… »

    En ce qui concerne cet extrait, je ne sais pas si il a essayé de me l’envoyer via ma messagerie ou si il l’a publié directement sur son mur facebook ou sur celui du facebook LRDP, je n’y suis plus retourné depuis le 31 Janvier 2012…

    Le plus rigolo, c’est la fin de ce deuxième extrait :

     »
    Comme j’ai l’envie de m’amuser à vos dépens (comme ce le sera au tribunal – à vos dépens -article 700 ), je vous propose un énième défi : vous me proposez une question, quelle qu’elle soit ; vous me proposez une affirmation ou une négation ; un extrait du texte du film de Patrice Pooyard, ou une image, qui prêteraient sel
    on vous matière à critiques, débat, discussion, et je vous réponds ici même, publiquement et sans faire comme vous, tourner autour du pot, tenter d’esquiver ou de gauchir les propos, etc.

    je retire mes appréciations personnelles, mes opinions quant à vous : je retire intégralement les mots que vous traduisez comme étant des injures, alors que ce sont seuls moyens restant pour vous décrire tel que vous êtes…
    A vous de jouer ! Allez-vous encore vous défiler ?
    Allez-vous de nouveau esquiver ? Êtes-vous loyal au moins ?
    J’attends – nous attendons – votre réponse, qui évidemment se devra d’être livrée clairement et en toute franchise…  »

    Il m’injurie, me considère comme plus bas que terre et ensuite me demande de lui poser des questions, comme si tout à coup, je valais de nouveau la peine d’exister ?!

    Lol, n’ayant eu aucune réponse de ma part, il s’est vu obligé d’inventer cette correspondance qui est bien un monologue.

    Je tiens à préciser pour finir ce « long » commentaire que je n’ai JAMAIS reçu le moindre courrier ni par email ni par recommandé de son avocat, et pourtant, on peut pas dire que je me cache…

    Et qu’il est EVIDENT que je ne le recevrais JAMAIS, car il y aurait eu diffamation si Grimault était resté poli et courtois peu importe les attaques dont il aurait été la victime.

    Il aurait calmement ( comme toute personne n’ayant rien à se reprocher ) contacté son avocat qui au vu des éléments de cette éventuelle diffamation dont il m’accuse, lui aurait dit :

    « Cher client, il n’y a là que des éléments existants qui démontrent que vous êtes un mythomane doublé d’un usurpateur ( livre inexistant, « informateur » dissimulé, montage suspect des interviews, listage en tant que secte, durée variable du nombre d’années de recherche, …) vous auriez été diffamer si on vous avait accusé d’être un trafiquant de drogue ou d’être un proxénète ou quelque chose du genre, mais je ne vois rien de tout cela dans le dossier…Je rajouterai que c’est vous qui prenez un sérieux risque en injuriant publiquement de la sorte toute personne qui remet en cause au nom de la science et du savoir, vos théories quel quelles fussent ».

    Sur ce, cher Zegatt, continuez vous et tous les autres comme Cerberus, Maître Lupin, Jean-Michel Abrassart et tous les autres « anti »-LRDP à enquêter comme vous le faites non pas juste pour embêter Grimault, comme il se plaît à le penser, mais parce que vous avez le droit légitime de vous poser des questions et d’enquêter.

    Ce droit que Grimault semble vouloir vous supprimer avec des menaces de procès, qu’il n’engagera jamais ailleurs que dans ses délires de paranoïaque.

    Qu’importe que l’adresse imposturedejacquesgrimault soit de moi ou pas, il est indiqué qu’elle a été écrite par un internaute, nous sommes tous des internautes, cette adresse n’est pas la seule qui remet en cause LRDP, ce qui compte c’est que votre initiative de debunking continue afin que ceux et celles qui doutent, qui remettent en question LRDP puissent aussi le faire grâce à vos articles honnêtes et neutres.

    Chacun d’entre vous, propose à sa manière, une autre vision de LRDP, rappelant ainsi à tous les internautes, qu’il est nécessaire de s’informer, de décortiquer, d’analyser, de comparer, de sourcer une théorie qu’elle quelle soit et qui que ce soit, avant de s’en faire une vérité.

    Le statut de chercheur n’est pas réservé à quelques privilégiés, c’est un statut que tout le monde peut réclamer dorénavant grâce à Internet pourvu qu’il ne se contente pas de copier/coller, ainsi le Web sera préservé du mensonge, de l’imposture que certains comme Grimault veulent y intégrer.

    Vous avez tous fait un excellent travail d’investigation, mais sans froisser, mon préféré est pour l’instant CERBERUS qui avec son humour fin et subtil a su aussi debunker LRDP en offrant des liens à tous ceux et celles qui attendent des faits montrant clairement que les « Mystères des Pyramides » ne sont que le résultat de l’ignorance de Grimault.

    Je reprendrais une des phrases de CERBERUS pour conclure sur ce que je pense de Grimault :

    « Bien joué, 10 ( 35, 37 ou 40…) ans d’enquête pour se dauber à 2m du bol de sangria, il y a de quoi rajouter un barreau à l’échelle de Richter de la lose. »

    Ps : Sans vous commander, cher Zegatt, vu que vous vous êtes permis de parler de moi, en affichant même ma photo ( sans m’en demander la permission ), je serais vous, je retirai surtout celle de Grimault, pas parce qu’il est vraiment laid avec sa tête de troglodyte mais surtout parce que personne n’a le droit de se servir de photos sans l’autorisation écrite de la personne, légalement parlant…) je vous invite à copier mon com qui risque de se noyer parmi les autres et de le coller dans un PDF sous le titre par ex de : « Pas de procès en vue ! »

    Cordialement.

    Cerberus de Nioutaik a fait un travail remarquable, car aurant il a remis à sa place le Grimault, autant, il a fourni les faits qui offrent les réponses

    • M. Nisis, merci pour cette longue réponse, et pour l’ensemble des détails que vous y évoquez.
      Deux points d’abord : 1) Si la présence d’une photo de vous sur ce site pose le moindre problème – vous ne précisez pas clairement si cela vous dérange ou non – je la retirerai sans le moindre souci.
      2) Je suis en train de modifier légèrement le document PDF des articles de Grimault à votre égard, uniquement pour en conserver une partie et pas l’intégralité – cela dans le but de ne pas être accusé de plagiat (ce que font par ailleurs Grimault et Stefff en copiant l’intégralité de mes articles sans en donner la source – exception faite de mon pseudonyme). Le document sera de nouveau en ligne demain.
      Cela s’applique également pour votre texte repris dans les articles – j’espère que cela ne posera pas de problème si je le conserve (une fois de plus, n’hésitez pas à me le signaler).

      Vous êtes le premier (et pour cause, directement concerné) à venir répondre à l’une des questions que j’évoque dans les articles, merci d’ouvrir la marche, et surtout avec autant de précisions.
      Merci pour vos informations concernant l’inexistence de ces procès, ce qui est loin d’être une surprise pour moi (et probablement une bonne partie des personnes passant sur cette page).

      Je vous rejoins parfaitement quant à l’article de Cerberus sur Nioutaik, et j’espère pour ma part proposer un complément (de la même façon que le fait desillusions.fr) sur différents points dans les jours qui viennent.

      Enfin, vous aurez probablement compris que j’accorde peu de crédit à l’astrologie (ce qui fait que je me suis peu intéressé à ce domaine) ; je suis donc incapable de réagir par rapport aux détails que vous avez donné ci-dessus ; dans le contexte de votre opposition et de votre critique à propos de LRDP, il est probable que des personnes connaissant mieux ce domaine seront plus à même de saisir ces divergences.

  7. Merci M. Nisis, pour toutes les informations que vous apportez.

    J’aurai aimé un article qui dévoile plus de choses sur l’ésotérisme, le mysticisme religieux de Grimault. En effet, je suis plutôt (par goût pour la science-fiction), passionné par l’ufologie et toutes les théories attenantes. Je n’ai aucune connaissance dans les domaines mystiques chrétiens de l’apocalypsie, le tarot etc.

    Auriez-vous le temps de faire un article (pdf ou blog) ou même un simple commentaire, afin de donner plus d’éléments éclairant ces points ?

  8. Voici la lettre qu’envoie le Zozo Nisi à Zegatt, histoire de se faire mousser ensemble sur le dos d’un remarquable film : La Révélation des Pyramides.
    Pour mettre dans l’ambiance, une photo d’un autre Troll malsain : Cerbérus, littéralement décapité par la réponse de Cérébrus… i-e Moi.
    Cher Zegatt,
    Je vous réponds à vous ainsi qu’à Maître Lupin [le blaireau en chef de Désillusions ? Mais il s’est fait moucher, çui là !], qui m’a écrit afin de savoir si oui ou non, il y a procès de la part de Grimault.
    Vous l’avez compris nous avons affaire à un mystificateur aussi imbu de sa personne [et un but pour la France, mou de la tronche !] qu’il est aussi un manipulateur de première, son livre « inexistant » en est la moindre preuve [AZizi Monsieur Je sais tout ! cf. Réponse à Zegatt – ici, démonstration que ces zozos reprennent et recyclent leurs fausses zenquêtes et les martèlent pour faire accroire que… Des pseudo en plus !].
    Je vous remercie pour avoir pris soin de publier le PDF où Grumeau s’invente une correspondance qu’il aurait eu avec moi [que je ne connais évidemment pas, puisque c’est très probablement un faux, kraskererie habituelle chez les Trolls et le Gollum], je reviendrai plus loin sur son affabulation juridique [Grumeau n’a jamais eu de correspondance avec ce crétin, c’eut été lui faire trop d’honneur, à ce barjot ! Ça se devine !].
    Sans trop entrer dans les détails, détails que vous avez su avec brio et neutralité [oui, des diffamations neutres, plein partout] développer dans cet excellent [!!!] article, je vous transmet ici, la suite de ce qui se passa après ce fameux 21 décembre 2012 où certains d’entre nous ont assisté à l’ »Apocalypse de LRDP » entre Jacquot le mytho pro-atlante [voyez les mensonges permanents : étiquetage, quand tu les tiens] et moi-même. Mais avant d’en arriver là, voici comment j’ai découvert LRDP :
    Comme beaucoup, j’ai vu ce film qui allait s’avérer un clip promotionnel d’Atlantis [et encore une bourde grosse comme sa c… ! Là encore, une fausseté avérée et démontrée est remise en route – mais par un barjot avéré et démontré, ce qui n’est pas si grave] mais à l’époque je l’avais considéré comme un vrai film sur l’égyptologie (eh oui, le film subjugue la première fois) [de la part d’un tel ignorant, qui plus est allumé, c’est cocasse ; et puis appréciez sa sémantique : un vrai film. Il connaît des faux films, le microcéphale As trop love ?] : réalisé de main de maître, visuellement parlant par Patrice Pooyard [et ça recommence : « visuellement parlant par Patrice Pooyard »] qui m’avait littéralement bluffé pour sa mise en scène [pour une truffe comme lui qui ne connaît rien à la réalisation, jugez de la valeur du compliment !] et encore aujourd’hui je tire mon chapeau à son talent de réalisateur [tu devrais le poser définitivement, ton chapeau ; on verrait apparaître ton crâne de microcéphale. Et tu sais ce qu’il te dis, le réalisateur ? Rien ! T’es trop cloche et embrumé de la théière !].
    J’ai été graphiste avant mon activité astrologique [de Charybde en Scylla !] (cette activité astrologique qui me fût officiellement attribué en 2003 lorsque la télé nationale Belge a fait de moi un astrologue « sérieux » [des connaisseurs, les décideurs de la télé belge : ou est l’astrologue chef, qu’on lui tire notre chapeau (chacun son tour, Nziz !), à ce fin connaisseurs de la bêtise Nisisiaque] bien avant NRJ12 (je tiens à préciser que si je me suis proposé pour l’émission « Les 12 Coeurs » sur NRJ, c’était avant tout pour qu’on évite d’engager un(e) charlatan qui n’aurait pas tenu compte des conséquences dramatiques qui peuvent résulter des mauvaises associations entre Signes du Zodiaque, car je suis aussi un militant d’Amnesty International qui nous précise qu’en France, tous les 3 jours, une femme meurt sous les coups de son partenaire, et le nombre d’enfants battus par la famille recomposée, est aussi dramatique [et hop, un couplet sur la bonté du zozo ! C’est un humaniste doublé d’un philanthrope, c’est pourquoi il exploite ses congénères naïfs et dans la misère morale et psychologique : tu le sais que c’est pas beau, ça, Nzizi ?] … Si je peux participer à diminuer ce chiffre grâce à l’astrologie pourquoi pas… [il aime se donner le beau rôle, l’Astrolove : on est en pleine kraskeritude gollumesque ! « Je suis un sauveur d’âme, dont le cœur saigne devant le spectacle de la misère humaine » !] Mais j’ai du convaincre astrologiquement toute l’équipe de production des « 12 Coeurs », car ils avaient déjà leur astrologue qui d’ailleurs me remplaça suite à ma démission à cause d’un contrat d’exclusivité qui m’aurait empêcher de rester libre… [de dire des conneries sous couvert d’astrologie, toi l’Ignorant public N° 1 ?] Ceci dit, oui NRJ12, est une télé commerciale sans réel intérêt [c’est pourquoi tu y allais d’ailleurs] (mais bon c’est sur cette chaîne qu’allait être diffusée l’émission hispanique les « 12 Coeurs », j’aurai préféré National Geograhic mais bon… [loupé ! Ils ne prennent pas les jobards]) et oui l’astrologie, en général est constituée par des amatrices et amateurs auto-proclamé(e)s astrologues qui pour la plupart sont davantage incompétent(e)s qu’escros [et l’ortograf, charlatan ?], contre lesquels je lutte moi-aussi… [dénonciateur de charlatans, l’astrolove : on aura tout vu et tout entendu ! Pathétique] eh puis, cette émission, a été diffusée en Février 2008…) je conserve donc graphiquement, une certaine sensibilité au langage des images [ça y est : le couplet modeste de présentation de Monsieur A. N.isis (!!!) s’achève… enfin presque : il en remettra quelques couches ici et là…].
    Dans LRDP, on voit vers la fin, le temps de quelques secondes, le Zodiaque de Denderah [quel connaisseur : c’est celui du Musée du Louvre]. Étant l’auteur comme vous l’avez précisé, d’un travail de recherche [!!!!] sur ce zodiaque que j’ai achevé en 2012 [achevé ? Qui, quoi ? Le zodiaque, l’auteur, ou le ‘travail’ de ‘recherche’ ?], travail qui consista notamment à reproduire graphiquement le zodiaque original comme il est réellement contrairement aux copies pleines d’erreurs que l’on voit ici et là mais aussi à en développer les différents aspects égyptologiques, astronomiques et politiques [quel talent littéraire, ce Zizi ! il devrait écrire : on rirait beaucoup], je m’étais donc dit en le voyant dans LRDP : « J’irai faire un « clin d’oeil » sur la page facebook du film ».
    Ce que je fis, quelques mois plus tard [il est pressé de vérifier le NZizi], car j’avais d’abord vu la version anglaise de LRDP, ce n’est qu’au mois de décembre 2012 que j’ai vu aussi la version française.
    Je n’ai pas regardé LRDP comme un « docu » isolé, car je m’intéresse depuis toujours à l’égyptologie, comme en témoigne ma page youtube et mes vidéos en favoris [eh bê ! Fascinante alors, son ignorance crasse !].
    J’avais donc aussi vu avant LRDP des centaines de vidéos, comme celle avec Graham Hancock et Robert Bauval et celles de National Geographic, bref, j’ai l’esprit curieux et ouvert [?] et le sérieux [!] que j’ai voulu pour mon livre sur le zodiaque de Denderah, stimula en moi [de la prose kraskerienne : élégante, poétique, précise et modeste], un esprit critique [Arf ! Arf !], ce que je n’avais pas toujours auparavant même si je ne gobais pas tout ce qu’on propose [c’est du Zola !].
    J’ai donc posté un article à propos du zodiaque egyptien sur le facebook LRDP et ensuite, j’ai écris à Patrice Pooyard pour le féliciter, je précise qu’à l’époque, je ne connaissais pas le site Jeuxvidéos et les autres sites « détracteurs de LRDP », je n’avais donc pas connaissance du débat scientifico-egyptologique que LRDP soulève.
    C’est comme ça, qu’à commencer mon cauchemar avec Grimault, je me suis permis innocemment de remettre en question la crédibilité du film à propos des hiéroglyphes d’Abydos, ce sur quoi Patrice me répondit : « Oui, mais l’histoire du palimpseste n’est pas très convaincante… »
    Tout de suite, Grimault répondit sur un ton plus qu’injurieux et sec un truc du genre : « Laissons les sots, ils n’ont qu’à attendre l’Opus 2 ! » [là, il eut été heureux de citer, mais non : c’est la méthode d’élision des preuves, surtout pour les chatouilleux de l’ego tels que Nzizi et le Gollum : une réaction narcissico-paranoïde bien connue sous le nom de connerie militante ou trollisme exacerbé…]
    J’ai trouvé sa réponse d’un ridicule autant pour le manque d’arguments que pour l’aspect commercial, « achetez la suite vous saurez tout » [là encore : on change le propos et on invective en maquillant aussi bien les faits que les personnes, et uniquement parce que l’amour propre – c’est-à-dire sale – du Mossieur a été égratigné. Ben, dame, un auteur d’une pareille hauteur, « on le choie on le gate (attendez, Zegatt arrive !], on est un peu de sa famille » (Brassens, Georges. Chanteur français…)
    J’avais fait référence à un aspect contenu dans le premier LRDP [il y en a donc deux ! J’étais même pas au courant, moi, l’auteur], donc pourquoi attendre comme si le deuxième Opus allait reprendre point par point les éléments du premier pour mieux les expliquer (!)…et pourquoi traiter les gens de sots ? Vexé et déçu [ulcéré, tu veux dire – minus du vocabulaire], je lui réponds sur le même ton que lui (à Grimault) [un maître du style : un rédacteur qui se distingue ; du Malherbe !] : « Si il n’y avait que les Hiéroglyphes [avec ou sans majuscule, Votre Honneur ?], mais il y aussi, l’inversion des Signes du Taureau et du Scorpion (à ce moment-là, je n’avais pas encore remarqué que LRDP avait confondu un scorpion avec une écrevisse) [c’est normal : tu ne regardes rien, n’écoute rien, ne comprend rien à rien (fais-toi espion ; durée de vie garantie), et tu es bourré de préjugés, d’aprioris, de lacunes et de prétentions, où bourré tout court], cette inversion m’avait suffit, car quand on regarde un zodiaque, le Scorpion est toujours en bas puisque le Bélier est le premier signe du Zodiaque suivi du Taureau, le Scorpion n’est donc pas en haut comme le suggère LRDP, mais je n’avais pas encore compris à ce moment là que Grimault confond les personnages de l’arcane XXI du Tarot de Marseille avec les personnages de l’Écliptique ou du Zodiaque… [etr toi, du avoue que tu es un bel incapable alors que tu as tout sous le né à demeure pour observer et réfléchir : on ne t’a pas enseigné les valeurs incluses aux glyphes astrologiques égyptiens, visiblement, sinon tu aurais pu tirer de cette pseudo-erreur des indications et des implications diamétralement opposée à tes salades de zozo-Astrolovo-ignorant]
    La guerre venait d’être déclarée, car certains pro-grimault dont l’infect Stéphane (à propos de cet énergumène de Stéph, comme je vous comprends et je compatis à votre douleur cher Zegatt…) se sont rués sur moi, tels des piranhas [sur toi, sorte de prétentieux ? Mais il n’y à rien à bouffer, sur toi, cadavre livide et malodorant dépourvu de muscles et de cervelle !]. Je ne savais pas plus à qui répondre, à Grimault et Patrice ou les fans déchaînés contre moi ?! [je vais te le dire : à personne]
    Ensemble, ils me « répondaient », tout seul, je devais leur répondre (et en même temps, je devais réaliser mes montages graphiques où je montrais l’erreur du zodiaque dans LRDP afin de bien me faire comprendre) [comprends-toi d’abord toi-même, et quand tu vois le vide sidéral qui est le tien, ton insignifiance, tu rentre chez toi et tu fais le mort] mais la tension était telle que je me suis emporté, traitant Grimault comme il m’avait traité. [Chochotte, va ! Tu l’as entendu se plaindre, Grimault, qui répond à une horde de minables de ton genre ? Rappel : zéro + zéro + zéro = zéro !]
    Un de ses fans (encore le Stéphane), se permit même de publier sur sa page, un « article » écrit par Grimault, ou l’ »informateur » se masturbe vocabulairement parlant, en essayant de me régler mon compte avec des insultes aussi bourgeoises que hasbeen [c’est très faible comme réponse].
    Il s’en est pris à moi, en s’attaquant directement à ma personne, s’amusant même avec mon nom et bien sûr il s’en prit à mon activité en astrologie (un comble de la part d’un « collègue »….) [un collègue, moi ? Je ne suis pas un détrousseur de naïfs, une bouse télévisuelle à la mord-moi le neutron ! Me faire insulter, passe encore, mais être comparé à toi, minable de tout côté, quelle honte, quel abus, quelle basse tromperie !]
    Les réveillons s’approchant [ben y s’est pas réveillé le Nzizi, bien qu’il ait cru voir passer deux Réveillons (l’astrolove ne connaît rien à l’astronomie, non plus !], je me suis dit : « Laissons cette sauce retomber », car comme tout le monde, je devais m’occuper des préparatifs des fêtes.
    Influencer par l’esprit de Noël [baile ortograf, M’sieur Zizi], Grimault se ravisa et comprit qu’il s’agissait d’un malentendu, il m’écrivit en privé sur facebook et malgré sa tension (eh oui, c’est vraiment dur pour lui de s’excuser) on en arriva à se dire que cette prise de tête ne nous mènerait à rien de constructif, d’autant que comme précisé, j’avais initialement apprécié LRDP même si ici et là, y a des trucs qui… [le mensonge : j’ai dit à cette roulure que je voulais bien considérer qu’il s’était lui-même enroulé dans sa colère à cause d’un malentendu – le sien, évidemment – ; il en a profité – ô que c’est bas de profiter de mes largesses ainsi – pour clamer partout que je reconnaissais que toute cette débilité – la sienne encore une fois – était due à mon malentendu : menteur, va ! Roulure kraskerienne gollumesque maladoïde]
    Pour prouver ma bonne foi d’abandon de ma défense, j’ai effacé de ma page facebook les montages graphiques que j’avais réalisé et publier pour rabattre le caquet aux Stéphane & Co qui se prenaient pour de véritables astronomes/astrologues [mais tu as laissé en évidence tes diffamations sur Grimault – et Pooyard – et me faisant le chantage suivant – roulure que tu es – : si vous enlevez – vous les premiers – tous vos écrits et images, j’enlèverais les miennes : pur chantage de crapule !].
    Mais lui Grimault ne demanda pas à son protégé Stéphane de retirer l’article infamant de son facebook…mais, je me suis dit naïvement : « Il le fera puisqu’il m’a proposé d’inclure mon travail mon travail sur le zodiaque dans ses prochains Opus » [!!!! J’ai dit : s’il y a quelque valeur à ce ‘travail’, mais le pleutres s’est défilé : il ne m’a pas envoyé son ‘travail’ à ce jour, ce qui, entre nous, m’obligerait à lire sa prose issus de son prose, ce qu’il appelle sa cervelle, en d’autres termes : ouf, sauvé ! Pourquoi ne m’a-t-il rien envoyé, le beau parleur ? Parce que je l’aurais évalué sans concession, son ‘travail’… Et il a bien senti que je l’aurait démonté d’un bout à l’autre, ce ‘travail’, ne laissant rien en place. Il peut essayer à tout moment, le beau parleur : je ne chargerai pas d’un milligramme ma plume contre lui : je ne ferai que peser son ‘travail’ : rien de plus].
    En attendant qu’il le fasse supprimer, je suis retourné sur la page Facebook de LRDP pour répondre à une question restée en suspens, posé par un membre à propos du Verseau que LRDP superpose au Sphinx de Gizeh [non : que les bâtisseurs ont donné ainsi à reconnaître].
    Grâce à mes recherches égyptologiques du Zodiaque de Denderah et à ma modeste parfaite connaissance de l’histoire de l’astrologie qui ne se limite pas à des horoscopes de magazines que je n’ai d’ailleurs jamais rédigé, je lui ai affirmé que le Verseau égyptien est le dieu du Nil nommé Hapy, ce personnage connu de tous et visible sur la plupart des monuments n’a jamais porté d’ailes et ne peut donc pas être assimilé à un ange comme LRDP l’affirme en disant : « Il y a très longtemps, le Verseau était un ange » [du krasker ! presque pur : modeste et fier de l’être ; un authentique savant !] C’est une grande erreur anachronique, car si on remonte dans le temps, seule l’Égypte Antique [et hop, une majuscule à Antique ! Ça fait plus mieux et plus culturé New-Edge] a représenté le Verseau/Hapy et même les mésopotamiens [Crotte ! Là, pas de majuscule ! Et où a-t-il apprit à écrire Zizi ?] ne l’ont pas représenté avec ou sans ailes.
    Bref, je trouvais légitime de répondre à ce membre, sans avoir un seul moment penser [joli, le participe passé (ah ! il est passé). Et puis, penser, qu’est-ce que tu en connais, toi ?] que ce détail d’ailes allait libérer la véritable colère de Grimault qui se sentit trahi, étant convaincu que je cherchais à lui nuire avec cette réponse sur le Verseau !
    Je ne comprenais pas pourquoi ? [c’est normal, Zizi : t’es pas équipé pour : enfin, regarde-toi : tu n’as pas envie de rire, face à ta trogne d’ahuri ?] En effet, tous les égyptologues et les astrologues savent que le verseau/Hapy n’a jamais été un ange [connaîs pas d’égyptologue intéressé d’astrologie : donne-nous des noms, machin], d’autant que la notion d’ange est purement biblique [belle démonstration d’inculture totale : on en trouve à Sumer trente siècles avant la rédaction biblique estimée : il sont gravés et sculptés partout ailleurs et avant], si Grimault parle d’un « messager » ( en allusion à Hermès/Mercure ), il devrait parler de « messager » et non pas d’ »ange », car le mot ange suggère forcément un lien avec le dieu judéo-musulmo-chrétien [ben non, pôv cloche ; le grec aggelos – d’où provient ange – signifie messager ; je ne l’ai pas inventé ; va voir le Bailly, crâne creux. Tiens, pour ces patients lecteurs qui commenceraient à s’impatienter du fait de ta vacuité culturelle, je donne ceci : Ange, anagramme phonétique de Géant], mais Hapy n’a jamais été non plus considéré comme un messager, Hapy est un dieu androgyne symbolisant le Nil [et on répète les niaiseries égyptologiques les moins étayées : papagayo !], d’où les vases remplis d’eau qui se déversent, comme représenté ici sur un agrandissement du zodiaque :

    C’est là que j’ai compris que Grimault confond le Verseau avec l’ »Ange de l’Apocalypse, » que l’on voit sur cette lame du tarot :

    L’ »Ange » de Grimault est sensé être celui qui annonçe le « retour de Marie Madeleine » [de mieux en mieux dans le délire, Zizi] :
    http://www.camoin.com/tarot/Apocalypse-Saint-Jean-Tarot.html
    D’où le lien avec le livre de Paul Le Cour, fondateur de la Revue Atlantis dont Grimault fût le président comme il l’écrit lui-même dans votre PDF encore en 2010, année de sortie de LRDP :

    Je compris tout à coup que Grimault n’est pas égyptologue et ne s’y intéresse pas vraiment, au fil des liens que Google référence de lui, je découvris qui il était vraiment, c’est surtout un ésotérique religieux (eh oui ça existe !) pétri de symbolismes qui n’ont plus rien à voir avec l’astrologie que j’ai étudié [bonjour les accords, qui ne sont pas mieux en orthographe qu’en simili logique, Zizi].
    A partir du 31 Janvier 2012, j’avais pris comme résolution de ne plus revenir sur la page facebook de LRDP, pour plusieurs raisons, elle est un vrai piège, car nous sommes à la merci de ces « fans » qui ayant un parti pris, empêchent toute discussion neutre [le comique !], aussi pour éviter de perdre mon temps à discuter avec un mec qui ne connaît presque rien de l’Égyptologie, ni de l’astronomie Antique, ni de l’astrologie selon Claude Ptolémée [parce que l’astrologie antique commencerait avec Ptolémée, nigaud ? Et que fais-tu, fétu, de
    et parce que ma vie ne tourne pas autour de Grimault ( je sais qu’en écrivant ce dernier détail, il va se mettre à pleurer, car malgré ces vilains mots, il m’estime sincèrement…) [oui, je t’estime être un clown]
    L’esprit de Grimault est une sorte de sac où pêle mêle, on retrouve un peu de ci, un peu de ça, mais il ne maîtrise réellement aucune discipline par contre [toujours les style et la syntaxe], on trouve beaucoup de religion, d’ésotérisme sulfureux, d’astrologie symboliste, d’alchimie, d’ufologie, bref, aucun intérêt pour moi.
    Comme chacun peut le voir, je suis revenu sur mon facebook le 2 Février 2013, c’est ainsi que j’ai remarqué que l’article référençant le lien vers l’article concernant l’ »Imposture de Grimault » avait disparu de mon mur, en effet, il lui suffisait de cliquer sur « Signaler comme indésirable » pour le faire disparaître.
    Je lui ai écrit le jour même un message privé où je le soupçonnais d’avoir signalé à Facebook l’article qui lui déplaisait mais aussi que si il le souhaitait nous pouvions encore mettre un terme à cette guerre dont la véritable victime est l’Égypte Antique mais sachant qui il était réellement, je doutais vraiment qu’il cesse ces velléités. [1/ étant loyal par nature 2/ étant amusé de voir tes débilités affichées sur Fesse bouc 3/ n’étant pas motivé par une vengeance d’amour sale de narcissique pervers piqué » au vif, je n’avais aucune raison d’enlever quoi que ce soit de tes ‘zarticles’ diffamatoires, étant trop content de les empiler les uns après les autres pour en nourrir mon dossier judiciaire en pérparation]
    J’attendis 3 jours, rien, pas de réponse malgré que [malgré que ! Bescherelle va s’en retourner dans son tombe, et la caste des grammairiens le huer] Facebook m’indiqua qu’il avait bien lu mon message, pour l’empêcher de réitérer son geste de suppression à l’égard de l’article, j’ai décidé le 5 Février de bloquer Grimault, et j’ai effacé toute ma conversation avec lui pour qu’il comprenne que si il souhaitait me répondre qu’il le fasse via mes autres adresses emails qui sont à la portée de tous sur le web, par ex mon youtube où je suis plus souvent que sur mon facebook. [pourquoi répondre à une fesse d’huître ?]
    Pourquoi je précise cette date du 5 Février 2013 et ce blocage ?
    Parce que les personnes qui connaissent le fonctionnement de Facebook savent que quand on bloque une personne, on ne peut plus communiquer avec elle et ce réciproquement.
    [tu vois, Zizi, ça je l’ignorais, et je te suis sincèrement reconnaissant de me l’avoir appris]
    Même quand on souhaite la retrouver via la barre de recherche de Facebook, on n’y arrive plus ! De fait, il est IMPOSSIBLE qu’il ait pu répondre ce qu’on peut lire dans votre PDFn cher Zegatt dont voici un extrait :
    » Je n’ai jamais cru que vous étiez un malade incontrôlable, mais un orgueilleux blessé par lui même ; cessez de me prêter ainsi vos idées fausses, ceci est l’un de mes reproches déjà noté contre vous, et cessez d’en rendre autrui responsable et coupable. Je ne sais pas ce que vous me voulez, et cela ne m’intéresse pas ; je constate
    seulement que vous faîtes peu et mal le bien, et bien et trop le mal, et que vous devez payer ces exactions commises contre moi et
    contre d’autres, afin de vous dissuader d’aller recommencer ailleurs, ceci vous donnera peut-être l’idée de vous remettre en question et de ne pas – de ne plus jamais – recommencer, ce que je crois en revanche très peu probable, et c’est pourquoi j’ai chargé la justice de vous faire comprendre qu’il ne convient pas de faire ce que vous faites comme vous le faîtes. et blablabla et blababla » [ça, c’est en efft moi qui l’ai écrit]
    Sans doute avait il préparé cette réponse, mais il n’a PAS pu me l’envoyer à cause de mon blocage, voici un autre extrait de ce qu’il proclame m’avoir envoyé :
    « …J’ai profité de quelques instants de liberté pour vous démasquer ; vous recevrez donc prochainement de mes nouvelles – juridiques, comme promises – à votre domicile : diffamations, dénigrement et harcèlement, avec – évidemment, demande de dommages et intérêts en conséquence, c’est-à-dire élevée… » [donc, si je suis Zizi dans ses délires, j’aurais bien écrit tout cela mais je n’aurais jamais pu le lui envoyer car il avait bloqué son Fesse bouc : conclusions ? Grimault est soit un sorcier puissant, soit un ange, soit un extraterrestre de la planète Krypton. CQFD ! Lol ! re lol !]
    En ce qui concerne cet extrait, je ne sais pas si il a essayé de me l’envoyer via ma messagerie ou si il l’a publié directement sur son mur facebook ou sur celui du facebook LRDP, je n’y suis plus retourné depuis le 31 Janvier 2012… Le plus rigolo, c’est la fin de ce deuxième extrait : » Comme j’ai l’envie de m’amuser à vos dépens (comme ce le sera au tribunal – à vos dépens -article 700 ), je vous propose un énième défi : vous me proposez une question, quelle qu’elle soit ; vous me proposez une affirmation ou une négation ; un extrait du texte du film de Patrice Pooyard, ou une image, qui prêteraient selon vous matière à critiques, débat, discussion, et je vous réponds ici même, publiquement et sans faire comme vous, tourner autour du pot, tenter d’esquiver ou de gauchir les propos, etc. je retire mes appréciations personnelles, mes opinions quant à vous : je retire intégralement les mots que vous traduisez comme étant des injures, alors que ce sont seuls moyens restant pour vous décrire tel que vous êtes… A vous de jouer ! Allez-vous encore vous défiler ?
    Allez-vous de nouveau esquiver ? Êtes-vous loyal au moins ?
    J’attends – nous attendons – votre réponse, qui évidemment se devra d’être livrée clairement et en toute franchise… »
    Il m’injurie, me considère comme plus bas que terre [beaucoup plus bas, modeste !] et ensuite me demande de lui poser des questions, comme si tout à coup, je valais de nouveau la peine d’exister ?! [notez cela : « comme si je valais la peine d’exister » : mais tu ne vaudras jamais la peine d’exister, remugle malodorant, déjection malpropre qui se kraskerise et se victimise ! Et puis, si tu étais normal, que te feraient mes opinions ? Depuis quand s’évalue-t-on selon l’opinion de tel ou tel ? Tu n’as pas de criètes ? je t’en fournis gracieusement, et de solides : considères-toi comme la plus basse espèce d’individu : menteur, paresseux, orgueilleux, vaniteux, triste, incapable etc. Le pire du pire. A partir de là, tu peur espérer te relever d’entre les morts en visant le Vrai, le Juste, le Beau et le Bon. Ceci dit, tu as tellement de retard dans la pratique et dans la théorie que je crains qu’il soit déjà trop tard…]
    Lol [en v’là un, les potes : Lol = Lamentable Orgueilleux Laminé], n’ayant eu aucune réponse de ma part, il s’est vu obligé d’inventer cette correspondance qui est bien un monologue [c’est toi qui invente, nabot].
    Je tiens à préciser pour finir ce « long » commentaire que je n’ai JAMAIS reçu le moindre courrier ni par email ni par recommandé de son avocat, et pourtant, on peut pas dire que je me cache… [il te reste à m’envoyer à moi tout ce qui me reste pour te retrouver au tribunal : un vrai non et une vraie adresse, Mais ça, d’autres plus qualifiés que moi s’en occupent. Et tu vois, je suis bon prince : si tu m’envoyais cela, il ne resterais plus qu’à se mettre d’accord sur la somme à me verser pour tes diffamations, calomnies, dénigrements et harcèlement : j’te fais cadeau des frais de justice : Saute sur l’occasion. Mieux : je m’engage à te laisser tranquille tant que je vois pas ta tronche de malfaiteur dans les parages… Profite !]
    Et qu’il est EVIDENT que je ne le recevrais JAMAIS, car il y aurait eu diffamation si Grimault était resté poli et courtois peu importe les attaques dont il aurait été la victime [on voit que tu t’y connais autant en matière de justice que d’égyptologie ou d’astrologie : la leçon va de coûter un max, sorte de benêt kraskeroïde].
    Il aurait calmement (comme toute personne n’ayant rien à se reprocher) contacté son avocat qui au vu des éléments de cette éventuelle diffamation dont il m’accuse, lui aurait dit :
    « Cher client, il n’y a là que des éléments existants qui démontrent que vous êtes un mythomane doublé d’un usurpateur ( livre inexistant, « informateur » dissimulé, montage suspect des interviews, listage en tant que secte, durée variable du nombre d’années de recherche, …) vous auriez été diffamer si on vous avait accusé d’être un trafiquant de drogue ou d’être un proxénète ou quelque chose du genre, mais je ne vois rien de tout cela dans le dossier…Je rajouterai que c’est vous qui prenez un sérieux risque en injuriant publiquement de la sorte toute personne qui remet en cause au nom de la science et du savoir, vos théories quel quelles fussent ». [merci d’ainsi documenter mon dossier]
    Sur ce, cher Zegatt, continuez vous et tous les autres comme Cerberus, Maître Lupin, Jean-Michel Abrassart et tous les autres « anti »-LRDP à enquêter comme vous le faites non pas juste pour embêter Grimault, comme il se plaît à le penser, mais parce que vous avez le droit légitime de vous poser des questions et d’enquêter [sur les diffamations de Zizi, en particulier : note bien, pôv tare, que tu viens d’aggraver ton cas en encourageant cette pratique].
    Ce droit que Grimault semble vouloir vous supprimer avec des menaces de procès, qu’il n’engagera jamais ailleurs que dans ses délires de paranoïaque [et hop, un p’tit plus en injures publiques ; dis, le maigricon de la cervelle, renseigne-toi et tu vas déchanter : je placerai – j’ai trois mois pour le faire – au moment le plus rentable contre toi…].
    Qu’importe que l’adresse imposturedejacquesgrimault soit de moi ou pas [faux-culs partout !], il est indiqué qu’elle a été écrite par un internaute, nous sommes tous des internautes [vous connaissez un argument plus débile, vous ?], cette adresse n’est pas la seule qui remet en cause LRDP [mais non, ce que tu remets en cause, sorte d’amoindri, c’est Grimault et Pooyard, ce qui montre une fois de plus que tu ne comprends rein à rien ou que tu es débile à bouffer du foin, à moins que tu ne sois qu’un menteur compulsif : pour ma part, je crois que c’est tout cela à la fois], ce qui compte c’est que votre initiative de debunking [un p’tit aveu de plus] continue afin que ceux et celles qui doutent, qui remettent en question LRDP puissent aussi le faire grâce à vos articles honnêtes et neutres [double encouragement : ça Zegatt pour Zizi !].
    Chacun d’entre vous, propose à sa manière, une autre vision de LRDP [une vision mensongère si possible, et une vision de toutes façon : ce type avoue qu’il a des visions ; ça craint un p’tit peu, là], rappelant ainsi à tous les internautes, qu’il est nécessaire de s’informer, de décortiquer, d’analyser, de comparer, de sourcer une théorie qu’elle quelle soit et qui que ce soit [ça c’est de la syntaxe, nabot !], avant de s’en faire une vérité.
    Le statut de chercheur n’est pas réservé à quelques privilégiés, c’est un statut que tout le monde peut réclamer dorénavant grâce à Internet pourvu qu’il ne se contente pas de copier/coller, ainsi le Web sera préservé du mensonge, de l’imposture que certains comme Grimault veulent y intégrer [diffamation : imposture : entre 12 000 et 45 000 € en Belgique ; c’est déjà pas mal !].
    Vous avez tous fait un excellent travail d’investigation, mais sans froisser, mon préféré est pour l’instant CERBERUS qui avec son humour fin et subtil a su aussi debunker LRDP en offrant des liens à tous ceux et celles qui attendent des faits montrant clairement que les « Mystères des Pyramides » ne sont que le résultat de l’ignorance de Grimault.
    Je reprendrais une des phrases de CERBERUS pour conclure sur ce que je pense de Grimault :
    « Bien joué, 10 ( 35, 37 ou 40…) ans d’enquête pour se dauber à 2m du bol de sangria, il y a de quoi rajouter un barreau à l’échelle de Richter de la lose. » [vous allez tous vous viander du haut de cette échelle : regardez, ça vient pas à pas !]
    Ps : Sans vous commander, cher Zegatt, vu que vous vous êtes permis de parler de moi, en affichant même ma photo (sans m’en demander la permission) [on lui fait de la pub gratos, et il réclame des zotorisations le Zizi ! Ingrat !], je serais vous, je retirai surtout celle de Grimault, pas parce qu’il est vraiment laid avec sa tête de troglodyte mais surtout parce que personne n’a le droit de se servir de photos sans l’autorisation écrite de la personne, légalement parlant… [et y s’y connaît en droit, le Zizi !) je vous invite à copier mon com qui risque de se noyer parmi les autres et de le coller dans un PDF sous le titre par ex de : « Pas de procès en vue ! » [c’est parce que tu as la vue courte, nabot ! Ça va te faire mal !]
    Cordialement.
    Cerberus de Nioutaik a fait un travail remarquable, car aurant [sic] il a remis à sa place le Grimault, autant, il a fourni les faits [ !!!??]qui offrent les réponses [ça tombe bien, ce rappel : je vais de ce pas m’occuper de ce pet]…

    • Cher Antoine Plussihem,
      J’attends toujours le moment où vous répondrez à un texte sans avoir besoin de le copier intégralement et de le tordre de vos commentaires afin de lui faire dire des choses qu’il ne dit pas. Merci tout de même du dérangement, venant pour le coup répondre ici plutôt que copier allègrement mon texte sur une page FB (ou dans le cas ci-dessus celui d’A. Nisis).
      En attendant, j’ai bien noté les accusations d’antisémitisme et de diffamations à mon égard. J’ai également pris bonne note de vos propres diffamations et menaces, ainsi que du plagiat auquel votre sbire attitré du net s’est livré pour vous.

      Mes salutations à votre épouse, qui apparemment vous prête son nom pour votre adresse e-mail (à ce sujet, quel prénoms/noms préférez-vous ; j’ai opté pour Antoine Plussihem peut-être n’est-ce pas là votre favori ?).

  9. [c’est très faible comme réponse]

    Bien d’accord ! Une tartine indigeste d’insultes et de reproches sur l’orthographe… D’ailleurs, à ce propos :

    [Crotte ! Là, pas de majuscule ! Et où a-t-il apprit à écrire Zizi ?]

    😀

  10. Et une réponse qui ne dit rien ! une ! Merci à Mr Grimault de nous abreuver de sa logorrhée vide, fade et sans saveur (un peu redondant je sais).
    Je rappel que vous n’êtes pas ici en terrain conquis à essayer de faire rire vos fans. Il va falloir un peu plus que du « Nzizi » pour convaincre. Hélas, il y a fort à parier que ça ne viendra jamais (Les nombreuses questions et critiques précédentes l’ont montrés).

    Mais trêve de plaisanterie.
    Vous voulez des questions sérieuses ?

    -Pourquoi dire qu’il n’est pas possible de tailler un bloc de granit avec les outils de l’époque de l’Égypte antique (scie en cuivre sans dents couplé au sable qui contient du quartz dont la solidité est plus important que celle du granit), alors qu’avec la même technique de l’époque, des personnes d’aujourd’hui y arrivent ?

    -Pourquoi affirmer qu’il est impossible d’être aussi précis dans la construction quand on retrouve des méthodes tout à fait réalisable à l’époque qui montrent que cela est possible ?

    et bien d’autres questions auxquels les sceptiques attendent des réponses qui ne se feront pas à coup de « vous êtes trop sots » ou de « votre capacité encéphale est trop faible pour vous permettre d’appréhender la moindre parcelle de savoir dont mes recherches m’ont abreuvés bla bla bla … »

    Et puisque vous attaquez vos détracteur sur leur écriture.
    Quid de vos propres fautes qui se voient comme le « né » au milieu de la figure ?

    PS: Apparemment vous désirez attaquer des personnes en justice pour diffamation, qui sont elles, et quelles sont ces diffamations ?

  11. @ A. Nisis « C’est une grande erreur anachronique, car si on remonte dans le temps, seule l’Égypte Antique a représenté le Verseau/Hapy et même les mésopotamiens ne l’ont pas représenté avec ou sans ailes ».

    Si cela vous était possible, j’aimerais que vous m’éclairiez sur le sens de cette phrase. Avez-vous voulu dire que les Mésopotamiens (notion ultra vaste^^) avaient des taureaux ailés ou pas ?

    @ J. Grimault

    « d’autant que la notion d’ange est purement biblique [belle démonstration d’inculture totale : on en trouve à Sumer trente siècles avant la rédaction biblique estimée : il sont gravés et sculptés partout ailleurs et avant] »
    et
    « [ben non, pôv cloche ; le grec aggelos – d’où provient ange – signifie messager ; je ne l’ai pas inventé ; va voir le Bailly, crâne creux. »

    Je passe sur l’approximation « trente siècle avant […] il sont gravés et sculptés partout ailleurs et avant », ça nous ramènerait au IVe millénaire « et avant », sachant que les génies ailés se retrouvent surtout au IIIe millénaire.

    Le génie ailé « mésopotamien » (je dis ça pour faire court, personne n’a envie d’avoir un cours sur la géopolitique du Proche-Orient s’étalant sur trois millénaires) est un personnage qui prend généralement trois formes: le taureau (souvent androcéphale), le lion et l’humain. Les marqueurs du « génie » sont la présence d’une tiare à cornes (plus il y a de cornes, plus son degré de « divinité » est grand, pour aller vite) et souvent d’ailes (deux ou quatre). Le génie a essentiellement une fonction apotropaïque quand il est représenté, c’est-à-dire qu’il protège et empêche le « mal » d’approcher. C’est pour cela qu’ils sont souvent représentés aux portes des palais et des temples.

    Un ange, dans son sens premier est un messager, un lien entre le(s) dieu(x) et les hommes, comme le fait justement remarquer J. Grimault. Or que je sache, les lamassu n’étaient pas considérés comme intermédiaires entre le monde des dieux, et le monde des hommes.

    Il faut aussi se remettre dans le contexte probable de rédaction de la Bible. Environ au VIe siècle av. J.-C. (en gros, c’est encore soumis à affinements), les Judéens (qui donneront les Juifs) sont déportés à Babylone. C’est une pratique courante des néo-assyriens/babyloniens, qui pour mieux contrôler un pays conquis déportent sa population. Les Judéens s’imprègnent donc de la culture et des croyances babyloniennes, ce qu’on voit resurgir dans la Bible. Par exemple, l’histoire de Moïse est très très influencée par la légende de Sargon d’Akkad. Sans doute que les lamassu, et notamment dans leur forme humaine ailée, a pu donner naissance à la forme des anges.

    Mais les lamassu ne sont pas et n’ont jamais été des anges ! Coller des ailes sur quelque chose n’en fait pas automatiquement un ange, faut arrêter ! Ils ont une forme vaguement commune (les ailes), mais une fonction qui diffère pas mal…

  12. Cher Zegatt,

    En ce qui concerne ma photo, cela ne me pose pas de souci, en ce sens, que vous avez voulu illustrer votre article de manière journalistique, il est donc normal qu’elle apparaisse.

    Si cela m’avait contrarié, je vous l’aurait clairement spécifié.

    Je vous ai surtout mis en garde contre Grimault qui lui n’hésiterait pas une seconde à vous attaquer en justice pour avoir publier sa photo sans son autorisation.

    Bien qu’il soit en quête de gloire et de reconnaissance, comme vous l’avez sans doute remarqué, il faut s’attendre au pire avec ce genre d’énergumène.

    Mais bon, c’est vous qui voyez.

    Si j’ai ouvert une parenthèse à propos de l’astrologie, ce n’est certes pas pour vous convaincre de la pertinence de son application dans notre quotidien.

    Votre scepticisme ou votre manque d’intérêt à l’égard de cette discipline ne me froisse donc pas et je le comprends car ce n’est pas une science à proprement dit, mais je tenais simplement à souligner qu’il existe de nombreuses « écoles », c’est à dire, branches qui se distinguent les unes des autres même si on les fédère autour du mot astrologie.

    De fait, l’astrologie ésotérique dont semble user Grimault est la même que celle dont ont usé les loges ésotériques pour porter Adolf Hitler au pouvoir ( évangile de Saint Jean, Tarot,…)

    Cette astrologie-là est un mélange de religion, de mysticisme où la référence aux évangiles a une large place, d’où l' »ange » du Verseau de Grimault.

    En ce qui me concerne, je ne fais jamais référence à la religion, en tout cas, pas de manière positive, car justement, je suis convaincu que cette aliénation collective religieuse, tend à soumettre l’humain plutôt qu’à le rendre indépendant et responsable, d’où ma différence avec l’astrologie de Grimault.

    D’ailleurs Grimault m’en veut bien plus pour mes écrits anti-religion ( voir par ex, mon article sur « l’arrivée du Zodiaque de Denderah à Paris » ) que pour lui avoir répondu sur le même ton que lui.

    J’ai étudié astrologiquement la date de naissance de Grimault, il s’avère que son cas est à classer dans le narcissisme exacerbé.

    En bref, il s’aime, se trouve irrésistible et pense réellement avoir été choisi pour aider l’humanité, de fait son attitude « emportée » n’est pas due à la colère, c’est là sa nature, il n’a aucun remords à traiter les personnes comme il le fait.

    Le portrait psychologique qu’en a fait Maître Lupin reflète bien son caractère, je rajouterai qu’il est vain d’attendre de la part de Grimault, un revirement vers plus de courtoisie et d’intelligence.

    Je pensais au début, qu’il n’avait pas l’habitude des forums, du web, où il nous est arrivé à tous de nous frotter à des impolis, mais non, Grimault s’alimente de tensions, de rapports de force, de confrontations, ce sont là ses moyens d’expression, sa nourriture.

    Le web, lui offre donc un garde-manger qu’il n’aurait jamais espérer.

    Comme vous et d’autres l’ont noté, il est antisémite, homophobe, raciste et j’en passe, il fait fi des préjudices que ses mots pourraient lui créer comme conséquences, car pour lui, il est dans son « bon » droit, de fait, même si la loi, le condamne pour certains de ses propos, il s’en moque, pour lui seule compte la mission que son dieu lui a confié, il n’y a qu’à son dieu qu’il obéit …Grimault est donc une sorte de taliban occidental prêt à mourir pour sa croyance.

    Certes, que cela n’empêche pas ceux et celles qui se font insulter par lui, de porter plainte, non pas forcément pour diffamation, mais simplement pour injures antisémite, homophobe, …

    Au fait, pour ceux et celles qui se demandent comment je fais pour supporter le comportement et les mots de Grimault, sachez qu’il ne faut se sentir injurier que par ceux et celles que l’on estime, Grimault, lui fait plutôt pitié, il sait qu’il sera toujours un raté et ce n’est pas LRDP qui y changera quoi que ce soit, au contraire.

    Ceci est mon dernier message qui répondait surtout à vos questions sur ma photo et l’astrologie et au procès, cher Zegatt, car je ne souhaite pas du tout, entretenir de correspondance par l’intermédiaire de votre billet avec ce calotin de Grimault ou ses fans-adeptes, j’ai vraiment autre chose à faire de bien plus funny que de perdre mon temps à répondre à leur pathétique croyance.

    Je vous souhaite bonne continuation pour votre enquête en quête de vérités mais rappelez-vous que Grimault est un manipulateur comme en témoigne cette capture d’écran :

    Sans vous commander, gardez votre calme et méditez bien avant lui répondre vous ou un de ses « détracteurs »…

    • « J’ai étudié astrologiquement la date de naissance de Grimault, il s’avère que son cas est à classer dans le narcissisme exacerbé. »

      Cher monsieur,
      Vous ne vous en rendez manifestement pas compte, mais cette simple phrase suffit à vous décrédibiliser complètement aux yeux de tout scientifique, puisque l’astrologie est parfaitement démasquée comme une mystification fondée systématiquement sur du verbiage dénué de preuves scientifique.
      Désolé (ou pas).

      • @ Ingénieur,

        Ecoutez-le l’autre, « décrédibiliser complètement » lol

        On voit que vous avez un certain a priori que vous avez le droit d’avoir, mais que vous vous serviez des scientifiques pour l’argumenter, c’est douteux.

        Je vous invite à lire ce que pense le CNRS de l’Astrologie :

        http://www.abebooks.fr/servlet/BookDetailsPL?bi=9585191262&searchurl=kn%3Dtetrabiblos%2Bpascal%2Bcharvet%26amp%3Bsts%3Dt%26amp%3Bx%3D-689%26amp%3By%3D-95

        Vous constaterez que votre avis personnel n’engage que vous, à moins que le CNRS ne soit pas assez scientifique pour vous ?!

        Pascal Charvet , Professeur de Chaire Supérieure de Lettres Classiques, en collaboration avec le CNRS, notamment avec les scientifiques, Robert Nadal, Astronome, Yves Lenoble, Ethnologue et Jean-Marie Kowalski, Agrégé de Lettres Classiques

        Mais ces scientifiques et érudits là, trouvent que l’astrologie est un excellent outil sans pour autant qu’ils fassent la confusion entre astrologie et horoscopes bidons de magazines en mal de vente…

        Je pense que ce qu’à voulu dire A.N.Isis, c’est qu’il a fait comme des milliers de recruteurs dans le monde du travail, il a pu sur base de la date de naissance de Grimault, se rendre compte, comme il dit,que c’est un « narcissique exacerbé ».

        Si cette méthode astrologique utilisée pour cerner une personne, était aussi inefficace, pourquoi serait elle encore utilisée par les plus grandes industries mondiales ?

        Cette conclusion sur le cas narcissique de Grimaullt a amené sans doute A.N.Isis a stoppé directement tout contact avec LRDP, pour qu’il ne perde pas son temps avec ce malade…

        Pas si inutile que ça l’astrologie 😉

        D’ailleurs pas besoin d’astrologie pour se rendre compte, que Grimault a un sérieux souci comportementale, il suffit de voir cette vidéo où Grimault s’exprime justement en tant qu’astrologue :

        http://www.teleprovidence.com/2009/01/jacques-grimault-au-chteau-de-vincennes.html

        Si Grimault n’était pas aussi narcissique, il aurait demandé à ce que l’on supprime cette vidéo qui le décrédibilise lui complètement, je suis d’accord avec vous.

        En tout cas, je me suis aussi intéressé au côté astronomique du livre de A.N.Isis et c’est très intéressant…

      • Référence partielle via AbeBooks pour ce bouquin dont vous parlez, je ne me prononcerai pas dessus.
        Mais méfiance ; le CNRS ou tout autre organisme de recherche peut parfaitement reconnaître des « pouvoirs », des « vertus » à des sciences parallèles sans pour autant élucider celles-ci, en particulier de la part d’anthropologues…

        Il y a un livre fascinant, signé Jeanne Favret-Saada, « Les mots, la mort, les sorts », une visite de la sorcellerie dans le bocage. Un tour d’horizon proprement fascinant, qui indique clairement que la sorcellerie fonctionne… en tant que phénomène SOCIAL ! Mais qui, à aucun moment, ne prétend élucider quoi que ce soit quant à une véracité quelconque du phénomène.

        Bref, l’astrologie, le CNRS peut bien s’y intéresser en tant que système sans pour autant chercher une seule seconde à l’expliquer ou à le détruire.

        Par contre, on parle de la date de naissance de Jacques Grimault. Mais qui l’a vue où que ce soit ? Je suis peut-être passé à côté…
        Quant à la vidéo que vous rappelez de la visite du château de Vincennes, on est bien d’accord, c’est une sacrée belle blague. Mais le pire dans tout ça, c’est que Antoine Grimault/Jacques Plussihem est le premier à la revendiquer et à en être bien fier (si c’est pas mignon) !

  13. @ Zanninu :

    « Si cela vous était possible, j’aimerais que vous m’éclairiez sur le sens de cette phrase. Avez-vous voulu dire que les Mésopotamiens (notion ultra vaste^^) avaient des taureaux ailés ou pas ? »

    Je parlais précisément du personnage du Verseau ( qui s’apparente à un humain ) et non pas de taureau ailé ou de quelque autre créature ailée qu’elle soit d’origine mésopotamienne ou autre.

    Certes, Isis porte des ailes, mais cela ne signifie pas qu’elle a été considéré comme un ange.

    La fonction d’ailes dans le cas égyptien symbolise un lien avec la zoologie et non pas une référence catholique.

    Pour faire bref, Horus étant un faucon, sa mère se devait donc d’arborer parfois des ailes.

    Isis étant le symbole féminin, elle était aussi assimilée Nekkbeth son autre avatar en forme de vautour.

    Les vautours pondent un seul œuf par an comme la femme n’accouche en général qu’une fois par an, le Vautour possède un fin duvet à la base du cou, qui s’imprègne du sang des carcasses dont il s’alimente.

    Ce sang évoquait les menstruations pour les anciens égyptiens, car le ton blanc du duvet du Vautour évoque le ton de la Lune, qui fût rattachée aussi à Isis.

    Comme pour le scarabée qui roule sa bouse qui évoque le Soleil, les anciens Égyptiens se sont servis des animaux pour illustrer une caractéristique humaine en fonction de l’animal choisi.

    Ainsi Taouret ou Thouéris, la déesse hippopotame symbolise la Mère qui protège ses enfants, car un hippopotame est un animal à l’allure d’une femme enceinte paisible mais peut avoir des attaques redoutables.

    On peut appliquer ces symboliques ( ou caractéristiques ) à d’autres personnages de l’iconographie égyptienne, bien évidemment.

    Les Ailes dans l’antiquité symbolisaient l’apesanteur, ce qui vole, ce qui est suspendu, ce qui est évanescent, éthéré, …c’est pourquoi, les mésopotamiens représentaient le soleil avec des ailes…et que les Anciens Egyptiens, eux représentaient le soleil sous la forme d’un faucon, cet oiseau volant haut dans le ciel…

    Ainsi, si on veut s’expliquer la raison des ailes pour un Taureau, cela est possible si on superpose deux éléments : l’ère du Taureau ( + ou – vers – 4500 à – 2300 ) à un simple taureau, les mésopotamiens ont donc voulu illustrer un moment dans leur histoire, ce moment est corroboré par la datation historique de l’apparition des Sumériens qui s’est bien déroulée à la même époque que l’ère en question.

    Ils ont donc voulu exprimer une date en fonction de la visibilité du soleil au 21 mars qui apparaissait dans le Taureau de écliptique, d’où les ailes, pour distinguer ce taureau zodiacal d’un taureau commun…

    En bande dessinée, quand on veut illustrer une idée, on dessine une ampoule, la symbolique égyptienne se sert du même principe

    Mais en ce qui concerne le Verseau, qui donc est l’avatar de Hapy, celui-ci n’a jamais eu d’ailes, aussi loin que l’on remonte, ce qui caractérise le Verseau, ce sont ces vases d’où coule de l’eau et rien d’autres.

    Les connaissances de Grimault sont consternantes, il affirme sans preuves, qu’il nous montre un personnage tenant des vases dont de l’eau coule et arborant des ailes et qui soit en relation avec le Zodiaque, datant des années ( – 3000 ), mais d’ici là, qu’il s’offre un abonnement à la bibliothèque avant de faire son intéressant, car sa parole n’est pas d’évangile 😉

    L’Astrologie est fondamentalement anti-religieuse car son étude fait de celui qui se l’enseigne son propre dieu, autrement dit, il devient maître de son destin et n’a plus besoin d’un « dieu » abstrait comme celui que ce sont inventés les cathos…

    Qu’est ce qu’un dieu ? On peut comparer ce statut à celui d’un pharaon, c’est à dire une personne humaine qui accomplit le prodige de gérer ( le défendre, le faire prospérer, le maintenir dans la paix ) un pays et ses habitants sous sa seule autorité mais aussi le comparer au statut d’un moine bouddhiste qui arrive à méditer sur les conséquences de ses actes avant qu’il ne les commette, ce qui lui évite ainsi de passer sa vie, à essayer de corriger les mauvais choix qu’il aurait fait plutôt que de vivre la vie qu’il aurait voulu…

    Je parle du bouddhisme, parce qu’en Asie, aussi on pratique l’astrologie…

    Bref, Grimault est un niais qui croit aux anges et qui désire que tout le monde y croit afin qu’on puisse le considérer comme tel, un envoyé, un messager, lol, tu parles MDR

    J’espère cher(e) Zanninu, modestement avoir participé à répondre à votre question.

    Cordialement

  14. @ A. Nisis

    « Les Ailes dans l’antiquité symbolisaient l’apesanteur, ce qui vole, ce qui est suspendu, ce qui est évanescent, éthéré, …c’est pourquoi, les mésopotamiens représentaient le soleil avec des ailes…et que les Anciens Egyptiens, eux représentaient le soleil sous la forme d’un faucon, cet oiseau volant haut dans le ciel… »

    En fait, c’est plus compliqué que ça. Le dieu du soleil (Shamash) « mésopotamien » n’est représenté avec des ailes qu’à partir de la seconde moitié du IIe millénaire (avant, c’était un simple disque solaire). On ne sait pas vraiment pourquoi, on suppose que ça pourrait être une influence de l’Égypte, via le Levant.

    « Ainsi, si on veut s’expliquer la raison des ailes pour un Taureau, cela est possible si on superpose deux éléments : l’ère du Taureau ( + ou – vers – 4500 à – 2300 ) à un simple taureau, les mésopotamiens ont donc voulu illustrer un moment dans leur histoire, ce moment est corroboré par la datation historique de l’apparition des Sumériens qui s’est bien déroulée à la même époque que l’ère en question. »

    Oulah… L’ère du taureau ? Qu’est-ce ? Si vous parler de ce période où on suppose que les populations du Proche-Orient « vénéraient » un principe masculin du taureau, vos datation sont beaucoup trop récentes.
    De plus, quel moment dans leur histoire auraient-ils voulu illustrer par un taureau ? C’est un principe masculin que l’on retrouve depuis le VIIIe millénaire au Proche-Orient ! Pour les sumériens, on trouve les premières traces de leur civilisation au VIe millénaire, à Eridu… Si vous parlez de leur langue, le sumérien c’est en – 3 300…

    « Ils ont donc voulu exprimer une date en fonction de la visibilité du soleil au 21 mars qui apparaissait dans le Taureau de écliptique, d’où les ailes, pour distinguer ce taureau zodiacal d’un taureau commun…
    En bande dessinée, quand on veut illustrer une idée, on dessine une ampoule, la symbolique égyptienne se sert du même principe »

    Tout ça me paraît bien… brumeux. En fait, je ne posais pas une question sur le pourquoi du taureau ailé, puisqu’en fait, je connais la réponse^^ (le taureau est un principe « bénéfique » depuis la préhistoire, on lui colle des ailes, et ça en fait un génie bénéfique, pas besoin d’aller plus loin…). Je demandais juste une explication sur le sens de votre phrase.

    J’avoue que je ne connais pas du tout l’astrologie, qui me laisse excessivement sceptique. Par contre, le domaine de la Mésopotamie, ses symboles, son histoire et son archéologie, ça, je connais, c’est mon métier:).

  15. En fait la théorie de Grimault c’est que les Egyptiens avaient du Red Bull, et c’est grace à ça qu’ils ont construit la pyramide.

  16. @ Zanninu,

    J’ai remarqué au fil de mon modeste travail de recherche sur le Zodiaque de Denderah et par extension, de l’astrologie et astronomie antique que ce qui distingue l’égyptologie de l’étude la Mésopotamie, c’est que l’Ancienne Égypte offre tout un tas d’informations datées, détaillées, hélas, on ne peut pas en dire autant de la Mésopotamie.

    Par exemple, on dit que les Mésopotamiens ont inventés l’astronomie que nous connaissons, mais les artefacts qui nous sont parvenus ne semblent pas faire de cette civilisation, la dépositaire de ce savoir, en effet, quelques kuddurus nous montrent quelques éléments zodiacaux mais nous sommes loin de la représentation complète de l’écliptique ou zodiaque.

    De plus sur le Zodiaque de Denderah, on constate que les Anciens Égyptiens connaissaient déjà les 48 constellations de Claude Ptolémée, mais ce zodiaque égyptien ne comporte aucun élément grec ou mésopotamien.

    Ce qui expliquerait éventuellement la raison du choix d’Amon le Bélier, du Taureau Apis, des gémeaux Shou et Tefnout, etc…comme étant la base zodiacale de la culture et mythologie de l’ancienne Égypte.

    De fait, ce qui, sans offense, reste « brumeux » ce sont vos références qui seraient davantage informatives, si vous pouviez nous poster des liens ( pas que des blogs ou pages persos ) qui illustreraient avec de la pierre ( et non pas des dessins, car j’ai constaté qu’il existe beaucoup de dessins, mais rarement des photos d’artefacts mésopotamiens ) chacune des affirmations que vous nous avez transmis dans votre précédent com.

    En ce qui concerne le dieu Taureau, voici ce qu’en dit le CNRS :

    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=20052830

    Vous me parlez d’un taureau remontant au néolithique moi je vous parlais du Taureau ailé ( pas du riz, du bovidé ), quand on traite d’archéologie, il est préférable de ne pas tout confondre comme Grimault a tendance à le faire…

    Et quand je parle de taureau ailé, je parle de celui-ci :

    http://images-02.delcampe-static.net/img_large/auction/000/072/874/069_001.jpg?v=1

    Et non pas de celui-ci que Grimault a utilisé dans LRDP :

    Ce dernier en effet, exprime votre théorie de la « virilité » et de la force du Roi transcendé par l’allusion au Taureau.

    D’ailleurs votre approche corrobore celle dont je me suis servi pour illustrer mon explication de l’Egypte Antique et son symbolisme animalier, en effet, vous parlez de « virilité » d’où le choix de l’animal du taureau pour illustrer un souverain et son autorité ainsi que son pouvoir, c’est donc bien la démonstration que les Antiques se servaient des animaux pour expliquer par l’illustration d’un animal un caractère ou spécificité humaine.

    Il n’existait donc pas de Taureau Ailé ou autre créature mythique moitié ceci, moitié cela, comme les enfants des années 70 l’ont cru…et que les enfants des années 2000 continuent à le croire à propos des « Anunnaki », les créatures mi-homme mi-serpent sont donc aussi à interpréter de la manière que le taureau ailé…

    Je vous en prie, arrêtons de me rabâcher les oreilles les oreilles avec l’astrologie, ce n’est pas le seul héritage antique qui m’intéresse et je vous rassure, je ne vais pas vous proposer une consultation au détour de l’un de mes coms 😉

    J’en profite pour reprendre l’excellent com de Emualynk : « En fait la théorie de Grimault c’est que les Egyptiens avaient du Red Bull, et c’est grace à ça qu’ils ont construit la pyramide. »

    Cordialement

  17. « Par exemple, on dit que les Mésopotamiens ont inventés l’astronomie que nous connaissons, mais les artefacts qui nous sont parvenus ne semblent pas faire de cette civilisation, la dépositaire de ce savoir, en effet, quelques kuddurus nous montrent quelques éléments zodiacaux mais nous sommes loin de la représentation complète de l’écliptique ou zodiaque.
    http://www.danielmarin.es/hdc/kudurru2.jpg »

    Bon, alors, ce kudurru n’est pas un zodiaque. Les représentations animales ne sont que des symboles des divinités. D’ailleurs, ils sont représentés sur des autels (les petits machins rectangulaires striés, en dessous). En vrac, je reconnais Ningishzida, Adad, Ninurta ou Nergal, Shamash, Enlil… Merci de ne pas confondre une simple représentation de dieux avec des éléments zodiacaux.

    « Ce qui expliquerait éventuellement la raison du choix d’Amon le Bélier, du Taureau Apis, des gémeaux Shou et Tefnout, etc…comme étant la base zodiacale de la culture et mythologie de l’ancienne Égypte. »

    Donc le zodiaque égyptien aurait influencé les mythes et croyances égyptiennes ? Ce serait pas plus logiquement le contraire ?

    « De fait, ce qui, sans offense, reste « brumeux » ce sont vos références qui seraient davantage informatives, si vous pouviez nous poster des liens ( pas que des blogs ou pages persos ) qui illustreraient avec de la pierre ( et non pas des dessins, car j’ai constaté qu’il existe beaucoup de dessins, mais rarement des photos d’artefacts mésopotamiens ) chacune des affirmations que vous nous avez transmis dans votre précédent com. »

    Très bien, qu’ai-je donc à expliciter par des liens ? Je peux aussi vous copier ce qu’en disent mes livres, mais ça risque d’être long et fastidieux pour tout le monde. Et au fait, je pense que Zegatt, que j’ai emmené au Louvre, pourrait aussi attester de mes réelles connaissances sur le sujet…

    « En ce qui concerne le dieu Taureau, voici ce qu’en dit le CNRS :
    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=20052830 »

    Ce n’est pas ce qu’en dit le CNRS, mais ce qu’en dit un auteur. De plus, c’est le cas particulier de Catal Hüyük, situé…en actuelle Turquie.

    « Vous me parlez d’un taureau remontant au néolithique moi je vous parlais du Taureau ailé ( pas du riz, du bovidé ), quand on traite d’archéologie, il est préférable de ne pas tout confondre comme Grimault a tendance à le faire… »

    Si je parle d’un taureau remontant au Néolithique, c’est pour expliquer le processus des idées. Le taureau, qu’il soit ailé ou pas reste un taureau à la base, donc une entité bénéfique.
    Et merci pour le « quand on traite d’archéologie, il est préférable de ne pas tout confondre comme Grimault a tendance à le faire… ». Je suis quelqu’un de calme et de posé, toujours optimiste. Mais là, je trouve que ça frise limite l’insulte à tout mon travail, ainsi qu’à ceux de mes profs et mentors.

    « Et quand je parle de taureau ailé, je parle de celui-ci :
    http://images-02.delcampe-static.net/img_large/auction/000/072/874/069_001.jpg?v=1
    Et non pas de celui-ci que Grimault a utilisé dans LRDP :

    Ce dernier en effet, exprime votre théorie de la « virilité » et de la force du Roi transcendé par l’allusion au Taureau. »

    Déjà, le taureau que vous montrez est Iranien, c’est écrit dessous. Pas franchement mésopotamien, mais passons, ça reste des idées parfois semblables.
    Et je ne vois pas en quoi un taureau androcéphale ailé serait moins légitime qu’un taureau ailé en tant que génie. Puisque vous refusez de croire ce que je dis, lisez-donc ce que le Louvre dit d’un taureau ailé :
    http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/taureau-aile-entre-deux-frises-decor-floral

    « Il n’existait donc pas de Taureau Ailé ou autre créature mythique moitié ceci, moitié cela, comme les enfants des années 70 l’ont cru…et que les enfants des années 2000 continuent à le croire à propos des « Anunnaki », les créatures mi-homme mi-serpent sont donc aussi à interpréter de la manière que le taureau ailé… »

    j’ai peur de comprendre… Vous pensez réellement que je crois que des créatures hybrides ont existé ? Euh…
    Par contre, des animaux hybrides sont souvent représentés au proche-orient, notamment en Elam.
    http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=12404&langue=fr
    Les créatures hybrides sont surtout là pour présenter des « principes ». Plus les animaux dont les parties sont représentées sont néfastes, plus la « chimère » est néfaste.
    Et une fois pour toutes, les Annunakis sont la classe dirigeante des dieux, point.

    « Je vous en prie, arrêtons de me rabâcher les oreilles les oreilles avec l’astrologie, ce n’est pas le seul héritage antique qui m’intéresse et je vous rassure, je ne vais pas vous proposer une consultation au détour de l’un de mes coms »
    Je n’ai jamais insinué ça, juste que l’astrologie, je n’y connais rien.

    Quant à Emualynk, je crains qu’il ne se soit moqué de toutes ces histoires de taureaux ailés.

  18. La démonstration par les faits, d’une discussion scientifique
    un long babillage de faits partiellement incompréhensible pour le commun des mortels, heureusement il y a findus … euhh, la vulgarisation je veux dire.
    Je suis sûr que vous adorerez en discuter en privé. Car là, même si on à une source en commun avec LRDP, le reste s’en éloigne quand même pas mal.

  19. Cher Zanninu,

    Gardez votre calme, quand j’ai écris « quand on traite d’archéologie, il est préférable de ne pas tout confondre comme Grimault a tendance à le faire… »

    Je parlais pour moi et pour les pro-grimault et non pas de vous, à moins que Zanninu soit votre nom de famille et si tant est qu’il le soit, vous devez avoir aussi un prénom, de fait, je ne vous insulte pas.

    C’est vous qui créez cette tension, car vous vous offusquez de ma phrase mais vous vous autorisez à utiliser le terme « brumeux », vous vous êtes sans doute dit au moment ou vous avez choisi ce mot « brumeux » : « Aie, il va pas apprécier mais tant pis… »

    Vous vous attendiez donc à ce que je vous réponde d’une façon agressive, pour répondre à ce que vous vous considériez comme une agression.

    De plus, vous rajouter votre allusion à l’astrologie, comme pour insister sur votre condescendance à mon égard.

    Mais je ne suis pas agressif, je vous rassure.

    Quel dommage que vous vous égariez dans ce genre de considération, alors que nous attendons de vous ( j’écris vous, car comme je l’ai écrit, je pense que les pro-grimault mais aussi des curieux souhaitent en savoir plus ) des sources argumentées par des liens.

    Détendez-vous, il n’y a pas lieu de vous sentir attaqué, ce qui m’intéresse avant tout c’est d’en apprendre de vous autant que vous pourriez en apprendre de moi, à moins qu’à vos yeux, je ne suis qu’un vulgaire astrologue qui devrait rester à sa place ?

    Quand vous m’écrivez, vous ne doutez pas que d’autres vont lire ce que vous m’écrivez, en vous répondant, je tiens compte aussi de ces lecteurs, c’est pourquoi, je parlais des êtres hybrides…

    Bon reprenons sans aucune animosité de ma part, vous écrivez :

    « Bon, alors, ce kudurru n’est pas un zodiaque. Les représentations animales ne sont que des symboles des divinités. D’ailleurs, ils sont représentés sur des autels (les petits machins rectangulaires striés, en dessous). En vrac, je reconnais Ningishzida, Adad, Ninurta ou Nergal, Shamash, Enlil… Merci de ne pas confondre une simple représentation de dieux avec des éléments zodiacaux. »

    Voici un lien qui nous explique ce qu’est un kudurru :

    http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/kudurru-du-roi-meli-shipak-ii

    Et voici un extrait de ce lien :

    « Avec sa composition en registres superposés sur lesquels viennent se répartir les emblèmes des grandes divinités, ce kudurru se présente comme un véritable microcosme symbolique. La répartition spatiale y apparaît comme le reflet de l’organisation fonctionnelle du cosmos, sur laquelle est fondée la hiérarchie du panthéon. »

    Qu’importe le kudurru et sa provenance voici ce qu’on peut y trouver :

    « le croissant de Sîn, le dieu Lune, et l’astre radié de Shamash, le dieu Soleil, encadrent la déesse Ishtar, sous la forme de l’étoile figurant la planète Vénus. Elles accompagnent les dieux souverains qui régissent l’équilibre du monde. Les tiares à six rangs de cornes posées sur des autels sont ainsi les emblèmes d’Anu, le dieu du Ciel, et d’Enlil, le dieu de l’Air. Ils sont suivis de la tête de bélier et du poisson-chèvre, attributs d’Ea, le seigneur des Eaux douces, puis du symbole de la déesse de la Terre, Ninhursag.
    Au registre suivant sont établis les dieux guerriers, qui par leurs combats victorieux assurent la sauvegarde de l’ordre du monde : Nergal, symbolisé par une arme surmontant un dragon, Zababa par une arme à tête de rapace, et Ninurta par une arme à tête de lion. Juste en dessous se tient Marduk, le démiurge protecteur de Babylone, représenté par la bêche pointue et le dragon cornu. Il est accompagné de Nabû, le dieu des scribes, figuré par la tablette et le calame, et de Gula, déesse de la Médecine, sur son animal attribut, le chien.
    Au niveau du sol se trouvent les divinités responsables de la fertilité terrestre : s’y succèdent en effet le foudre et le taureau d’Adad, dieu de l’Orage, la lampe de Nushku, dieu du Feu, la charrue de Ningirsu, à l’origine dieu de l’Agriculture, ainsi que les oiseaux du couple divin kassite Shuqamuna et Shumalia. Enfin, rampant sous la surface du sol, toujours prêts à surgir, sont tapis le serpent et le scorpion, emblèmes des divinités chtoniennes des Enfers. »

    Si vous ne ne trouvez aucune corrélation entre le zodiaque ou l’astrologie, c’est bien étonnant, mais dans ce cas, vous devez impérativement en informer les sites qui parlent de kudurrus comme de véritables références astrologiques.

    Ce n’est donc pas moi qui défend cette théorie.

    Mais votre réponse est très intéressante, car figurez-vous que durant 3 ans, j’ai cherché partout des artefacts mésopotamiens qui représente de manière figurative le zodiaque, qu’il s’agisse des constellations de l’écliptique ou des constellations extra-zodiacales et je n’ai trouvé que des kudurrus et bien sûr des tablettes d’écriture cunéiforme, mais aucun vestige de pierre nous montrant la maîtrise de l’astronomie par les mésopotamiens !

    Autrement dit, puisque vous êtes fin connaisseur, tant mieux !

    Avez-vous des photos, des preuves dont je pourrais me servir pour contrarier mon affirmation qui est que les mésopotamiens qu’ils soient sumériens ou babyloniens n’ont jamais représenté de manière figurative le zodiaque et les autres constellation, telles que nous les connaissons et dont la vidéo que je vous ai laissé, témoigne que le grec Claude Ptotémée n’a fait que se servir du zodiaque astronomique des anciens égyptiens ?

    J’avais écrit :

    « Ce qui expliquerait éventuellement la raison du choix d’Amon le Bélier, du Taureau Apis, des gémeaux Shou et Tefnout, etc…comme étant la base zodiacale de la culture et mythologie de l’ancienne Égypte. »

    Vous m’avez répondu :

    « Donc le zodiaque égyptien aurait influencé les mythes et croyances égyptiennes ? Ce serait pas plus logiquement le contraire ? »

    Je ne parlais pas précisément du zodiaque de denderah, mais des constellations zodiacales et extra-zodiacales, imaginons un instant que les anciens égyptiens à l’instar des mésopotamiens avec leur kudurrus « cosmiques » aient observé le ciel et se soient inspirés des personnages que représentent les constellations, pourquoi pas, supposer que la mythologie égyptienne ainsi que son panthéon se soit formé sur base de ses observations astronomiques ?

    La vidéo que j’ai, modestement, réalisé nous montre bien que le ciel égyptien était constitué de divinités que nous connaissons tous, prenez le cas de Taouret la déesse hippopotame qui est notre actuelle constellation du Dragon, notre ex-étoile polaire.

    Il est plus logique de penser que les anciens égyptiens se soient servi des formes des constellations pour créer leur panthéon que l’inverse, en effet, on ne peut pas prendre un animal terrestre et le placer dans le ciel pour que celui-ci colle parfaitement à la forme d’une constellation, voici une image extraite du zodiaque sur laquelle a été superposée la forme de la constellation Draco, on observe bien qu’elle s’adapte parfaitement ! :

    Donc, la réponse à votre question : « Ce serait pas plus logiquement le contraire ? » est non.

    Ce n’est qu’après ces observations astronomiques ou en même temps que celles-ci, que les Égyptiens ont crée leur mythologie qui au fil des siècles s’est enrichie de détails, de lieux, de références.

    Aujourd’hui, nous avons hérité de cette culture que nous pensons être religieuse, alors qu’elle est fondamentalement astronome…

    J’espère que vous appréciez autant que moi, ce sujet de conversation, il est si appréciable d’échanger avec une personne aussi connaisseuse que vous !

    Cordialement

  20. « Gardez votre calme, quand j’ai écris « quand on traite d’archéologie, il est préférable de ne pas tout confondre comme Grimault a tendance à le faire… »
    Je parlais pour moi et pour les pro-grimault et non pas de vous, à moins que Zanninu soit votre nom de famille et si tant est qu’il le soit, vous devez avoir aussi un prénom, de fait, je ne vous insulte pas. »

    Alors je m’excuse de m’être un peu emportée. La formulation laissait la place à l’équivoque, et je l’ai pris de la façon la plus mauvaise possible, sans doute parce que je suis fatiguée de devoir justifier chaque bribe d’archéologie que je ramène dans le débat.

    « C’est vous qui créez cette tension, car vous vous offusquez de ma phrase mais vous vous autorisez à utiliser le terme « brumeux », vous vous êtes sans doute dit au moment ou vous avez choisi ce mot « brumeux » : « Aie, il va pas apprécier mais tant pis… »

    En fait, même pas. J’ai choisi ce mot à défaut d’en trouver un plus particulier. Je voulais illustrer le fait que je ne comprenais pas franchement où vous vouliez en venir.

    « Vous vous attendiez donc à ce que je vous réponde d’une façon agressive, pour répondre à ce que vous vous considériez comme une agression. »
    Je ne cherche pas à vous pousser à bout… Si vous avez lu mes réponse sur Nioutaik, vous pourrez constater que jamais je ne me suis emportée.

    Pour les kudurru, je suis d’accord qu’il s’agisse de la représentation de la hiérarchie entre les dieux. Mais je ne vois pas le rapport entre une hiérarchie divine et un zodiaque. Les organiser selon leur pouvoir ne les organise pas dans le ciel.

    Pour les « cartes du ciel », je suppose que vous connaissez déjà celles de la bibliothèque d’Assurbanipal. Sinon il y a toujours les deux calendriers zodiacaux du lion et du sillon (qui sont reproduits et commentés dans le catalogue d’expo « Babylone », que j’ai sous les yeux).

    Quant à savoir qui du ciel ou de l’imagination des hommes a le premier donné naissance aux divinités, ça sera impossible de le savoir. Mais même si l’un va avec l’autre, il me semble qu’il vaut mieux y voir un processus conjoint, mais ça n’est que mon avis.

    Je respecte le travail que vous avez fourni pour vos recherches, je ne partage juste pas forcément les conclusions. Mais que voulez-vous, et quoi qu’on en dise, l’archéologie reste une discipline à raisonnement scientifique.

    Et pour finir, un tout petit détail : je suis une femme. Non pas que ça ait de l’importance, mais ça fait toujours bizarre de s’entendre parler de soi au masculin.

  21. Les commentaires réagissent bizarrement – un coup il me faut les valider, un coup non. Je ne comprends pas très bien pourquoi ni comment.

    Bref, me voilà à jongler entre ceux non-publiés et ceux qui ne devraient pas l’être et autres doublons…
    J’essaye de remettre de l’ordre comme je peux, mais parfois avec un peu de retard.
    Le mieux est encore de n’en mettre qu’un et, s’il n’apparaît pas immédiatement, de me laisser le temps de réagir – au besoin quelques heures.

  22. @ Zanninu,

    « Alors je m’excuse de m’être un peu emportée »

    Moi aussi, je vous prie de m’excuser si je vous ai donné l’impression que je vous maltraitais.

    Pour ceux et celles qui se demandent pourquoi, je « squatte » cet article réservé à LRDP, je leur rappelle que dans le film de Grimault, il est question d' »horloge cosmique » à propos de la Grande Pyramide et qu’une référence est faite au Zodiaque.

    Ce modeste com vous prouvera que les Égyptiens étant suffisamment instruits de l’astronomie, il est indéniable que ce sont eux qui ont construit les pyramides, les pro-grimault y liront aussi comment on mène une enquête archéologique ( sans que je ne prétende officiellement à ce statut ), ce qui est important, c’est de nourrir ces théories de sources, de comparaisons, de datations afin d’offrir le maximum d’informations aux curieux.

    Merci chère Zanninu,pour votre réponse archéologique.

    « Pour les « cartes du ciel », je suppose que vous connaissez déjà celles de la bibliothèque d’Assurbanipal. Sinon il y a toujours les deux calendriers zodiacaux du lion et du sillon (qui sont reproduits et commentés dans le catalogue d’expo « Babylone », que j’ai sous les yeux). »

    Oui, j’ai lu des articles sur cette bibliothèque d’Assurbanipal mais à part des tablettes cunéiformes, je n’ai pas vu, le zodiaque picturalement représenté.

    Hélas, je n’ai rien trouvé non plus sur internet qui montre clairement en photos une carte du ciel mésopotamien telles que celles que vous m’indiquez.

    Pourriez-vous avoir l’obligeance de scanner ou prendre en photo vos photos et me les envoyer à mon adresse email :

    lesecretduzodiaquededenderah@hotmail.fr

    Je prends l’entière responsabilité des droits d’auteurs au cas où et rassurez-vous, je ne vous nommerai pas pour vous éviter des ennuis au cas où.

    « Quant à savoir qui du ciel ou de l’imagination des hommes a le premier donné naissance aux divinités, ça sera impossible de le savoir. Mais même si l’un va avec l’autre, il me semble qu’il vaut mieux y voir un processus conjoint, mais ça n’est que mon avis. »

    Je suis arrivé à la même conclusion que vous : « Mais même si l’un va avec l’autre, il me semble qu’il vaut mieux y voir un processus conjoint »

    Ces questions sont fondamentales, car vous savez sans doute, que l’on prétend qu’il y a eu un glissement de la culture mésopotamienne vers l’Égypte, mais dans le cas astronomique, nous ne possédons pas de suffisamment, voir pas du tout, de preuves picturales mésopotamiennes du zodiaque et d’autres constellations, à part le disque de Ninive :

    Voici la version graphique de ce disque :

    On n’y voit nulle part de personnages du zodiaque !

    De fait, d’où nous sont parvenus la représentation et l’identification des 48 constellations « clasiques » ?

    Vous le savez, Claude Ptolémée à vécu vers 90 à vers 168, les historiens et astronomes prétendent que certaines des constellations identifiées ( y compris le zodiaque de l’écliptique par cet astronome grec, provenait de Aratos de Soles ( -315 à -245 ) qui était un contemporain de Ptolémée II :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Aratos_de_Soles

    Nous n’avons pas retrouvé d’artefacts grecs nous montrant picturalement le zodiaque écliptique ni les autres constellations.

    On nous dit que les Grecs se seraient inspirés du savoir astronomique mésopotamien, qu’ils auraient importé en Égypte, mais on a pas retrouvé d’artefacts antique astronomique en Grèce datant de l’époque de Aratos de Soles.

    Si je me fie à votre connaissance de la culture mésopotamienne, certes, les mésopotamiens nous ont transmis des tablettes cunéiformes, mais aucune représentation picturale du zodiaque et des 36 constellations « classiques » et vous soutenez qu’un kudurru n’est en aucune façon une sorte de zodiaque.

    Les Grecs ont donc attendu d’être présent en Égypte, pour développer leur science de l’astronomie…

    Nous savons qu’il existait déjà des astronomes en Égypte, notamment grâce à la tombe TT353 de Sénènmout, qui fût aussi l’architecte de la Pharaon Hatchepsout ( XVIIIe dynastie : entre -1503/-1483 ou entre -1467/-1445 )

    http://fr.wikipedia.org/wiki/TT353

    Tous ces éléments à la lumière de votre étude, nous conduisent à conclure pour l’instant que notre actuel zodiaque ainsi qu’au moins 36 constellations en plus, sont picturalement bien d’origine égyptienne et non pas grecque et encore moins mésopotamienne.

    Aratos de Soles se serait inspiré des connaissances astronomiques égyptiennes et Claude Ptolémée, 6 siècles plus tard, aurait réadapté ces connaissances égyptiennes en les superposant à la mythologie grecque.

    On se rend bien compte, que l’astronome Claude Ptolémée s’est servi d’observations qu’il n’avait pas étudié lui-même, c’est pourquoi, il a commis d’énormes erreurs zoologiques en prétendant avoir identifié la Grande et la Petite Ourse dans le ciel.

    Certes selon certains, Pythéas le Grec aurait découvert l’Arctique en -330 ( encore sous la dynastie des Ptolémée …)

    http://www.educapoles.org/fr/multimedia/animation_detail/lexploration_de_larctique/

    L’arctique étant au nord, l’ours blanc vivant dans cette région, on a du se dire : » Tiens, si on désignait notre étoile polaire par une petite ourse ? »

    Il paraît évident que cela se serait passé comme ça, mais Pythéas devait avoir de sacrés problèmes de vue, pour avoir vu une grande et une petite ourse à « longue queue » :

    Les Grecs ne connaissaient ils rien en zoologie ? Il semble bien que oui, puisque un(e) ours ne possède pas de longue queue, même si il n’est pas besoin de se rendre dans l’Arctique pour observer des Ourses, puisqu’il y en avait aussi en Grèce.

    Dans « Les Phénomènes » d’Aratos de Soles, la constellation de la Petite Ourse est appelée Cynosure du grec Cyno qui signifie chien, cynosure signifie « queue de chien », on comprend des lors d’où vient l’ »erreur » graphique de représenter la petite ourse avec une queue de chien, alors que tout le monde sait qu’un ours ne possède pas de longue queue.

    Aratos de Soles se serait il servi du zodiaque de Denderah, pour la nommer Cynosure ? Il semble bien que oui :

    Voici une vue d’ensemble du zodiaque afin d’identifier à côté de l’étoile Polaire, la Constellation Draco qui confirme, que Bebon le Chien est bien l’Etoile Polaire des Anciens Égyptiens :

    Voici la photo du Panneau explicatif provenant du Musée du Louvre qui indique que Taouret est bien considérée comme la Constellation Draco ( Dragon ) et juste à côté le Chien représentant notre Etoile Polaire :

    Continuer à nommer notre étoile polaire sous le nom de « la Petite Ourse » montre à quel point, notre ciel n’est pas perçu tel qu’il est, mais comme les grecs ont voulu qu’on le perçoive, selon sans doute leur mythologie.

    Mais dans ce cas, le zodiaque de Denderah ne reflète aucune influence grecque, puisque notre étoile polaire y est représenté par un chien ( identifié comme étant Bébon ).

    selon Antoine Gigal, auteur en Egyptologie, il est courant dans l’Egypte Antque que d’anciens éléments soient intégrés dans des monuments plus modernes.

    Ce zodiaque daterait plus tôt, c’est une proposition, de l’époque de Sénènmout l’Astronome Egyptien, certes, figurent sur ce zodiaque deux éclipses solaire et lunaire, clairement datées par l’astro-physicien et confirmées graphiquement, modestement par moi, du 7 Mars -50 et du 25 septembre -51, mais cela ne signifie pas qu’il a été sculpté au matin de l’éclipse solaire du 7 mars -50, d’autant qu’il faut des siècles d’études et des instruments d’une incroyable précision pour arriver à déterminer à l’avance et avec précision une éclipse solaire :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Zodiaque_de_Denderah#Repr.C3.A9sentation_astronomique

    Christiane Desroches Noblecourt qui a écrit : « Le zodiaque de pharaon » :

    http://www.archeologia-magazine.com/numero-292/zodiaque-pharaon/zodiaque-pharaon.11475.php#article_11475

    nous précise aussi que le zodiaque des 12 Constellations de notre écliptique est bien d’origine égyptienne, chronologiquement parlant.

    ( bien que son identification des Signes par rapport au choix des dieux égyptiens ne soit pas toujours juste, au moins pour 3 d’entre eux …mais bon, dans l’ensemble c’est juste mythologiquement et symboliquement parlant ).

    Ainsi donc, le panthéon divin égyptien est d’origine astronomique et non pas religieuse au sens premier du terme, les anciens égyptiens n’honoraient pas des dieux, mais des constellations !

    Ps : Je ne suis pas sexiste, de fait, mon échange avec vous ne sera pas influencé par votre information concernant votre sexe, je vous dis ça, afin que vous compreniez que pour moi, ce qui compte avant tout, c’est l’échange d’informations 😉

  23. « Pourriez-vous avoir l’obligeance de scanner ou prendre en photo vos photos et me les envoyer à mon adresse email :
    lesecretduzodiaquededenderah@hotmail.fr
    Je prends l’entière responsabilité des droits d’auteurs au cas où et rassurez-vous, je ne vous nommerai pas pour vous éviter des ennuis au cas où. »

    Je peux vous indiquer déjà une des tablettes du Louvre : http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=rs_avance_frame
    Les autres tablettes sont au VAT de Berlin, et au Grand Palais. Pour le texte qui les accompagne, je veux bien vous le photographier, mais vous avez conscience qu’il faudra sans doute faire la demande d’utiliser ses recherches à celle qui a rédigé ce texte, soit la directrice du département d’Archéologie Orientale du Louvre (et non pas à moi !) ? Tout comme pour l’utilisation des photographies, où il faudra une demande d’utilisation pour cause de copyrigth.

    Je ne remets pas en cause vos recherches, mais bon, citer Antoine Gigal me paraît toujours un peu hasardeux (même si là encore, ça n’est que mon avis).

    « Ainsi donc, le panthéon divin égyptien est d’origine astronomique et non pas religieuse au sens premier du terme, les anciens égyptiens n’honoraient pas des dieux, mais des constellations ! »
    De même, j’ai toujours un peu de mal à adhérer à cette idée. Tout simplement parce que les mentions de constellations associées aux dieux est plus récente que la mention des dieux, et pour moi, c’est un problème majeur. De plus, les dieux égyptiens sont des milliers, et que tous ne sont pas « repérables » dans le ciel, même si certains le sont, comme vous le montrez. Ou tout du moins, rien ne nous le prouve. Pour moi, cela reste des suppositions, j’ai besoin d’un faisceau de preuves plus important que cela.

    Bon, comme on nous l’a fait remarquer, on dérive pas mal du sujet de base, qui est le « truc » pondu par Grimault ^^. Je pense qu’on peut s’arrêter là. Si vous souhaitez continuer, Zegatt a mon adresse mail.

  24. Personnellement , je constate qu’ au dela de la calomnie et de l’acharnement nauséabond que vous faites sur le film « la révélation des pyramides » et son auteur , vous vous battez même entre vous pour des histoires d’ego, alors qu’ aucun de vous ne detient une quelconque vérité et ne maîtrise ni l’astronomie, ni l’astrologie et encore moins l’égyptologie .
    c’est à la fois pathétique et à la fois révélateur que vous êtes tous des amateurs en puissance . La palme revenant à l’auteur de ce site qui doit surement être en mal de reconnaissance pour raconter autant d’inepties et s’acharner comme ça contre une personne qui ne lui a rien fait et qui a juste réalisé un documentaire pour que les gens s’interessent et se posent des questions sur l’egypte et ce qui n’a pas été élucidé par la science .

    • Merci de bien vouloir préciser de quelles calomnies il s’agit ?
      J’ai pour ma part été clairement accusé d’antisémitisme et de calomnies (justement sans précisions) – également plagié par une copie intégrale du texte que vous commentez sur la page FB consacrée au film.
      Du reste, je suis parfaitement prêt à modifier cet article s’il contient des éléments faux (mais les liens internet sont là pour indiquer d’où je tiens mes informations). A l’heure actuelle, je n’ai eu aucune infirmation claire avec éléments à l’appui.

      « c’est à la fois pathétique et à la fois révélateur que vous êtes tous des amateurs en puissance »
      Je vous invite à vous renseigner un peu plus sur ce qu’est la recherche (dans quelque domaine que ce soit), vous vous apercevrez qu’une majeure partie consiste à proposer des théories en opposition voire contradictoires afin de prendre en compte le champ des possibilités.

  25. @ Zanninu,

    Certes vous restez libre de penser et de juger comme vous le voulez qui vous voulez.

    Mais Antoine Gigal n’est pas non plus une amatrice qui a visité l’Égypte à partir de son fauteuil :

    « Elle passa sept ans à l’université de la Sorbonne à Paris III et à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (fondé par Champollion), d’où elle sort diplômée en langues chinoise, japonaise et civilisations. Elle étudia également le sanskrit, latin et grec ancien, et a acquis une réputation pour traduire les textes anciens. Elle suivit parallèlement la filière d’archéologie de l’Université de Tolbiac, à Paris. Elle parle couramment l’anglais, l’Arabe égyptien, l’espagnol et l’italien . »

    http://www.gigalresearch.com/biographie-gigal.php

    Ce que j’apprécie chez elle, c’est qu’elle prend soin de sourcer ces articles qui regorgent de liens, de photos, de plans, comme rarement les chercheurs le font et détail non négligeable, elle va sur place étudier les monuments d’Egypte, entre autre.

    Elle nous invite à être vraiment curieux, et c’est là une une invitation que j’apprécie.

    Par comparaison, j’ai lu sans apriori, le travail de Sylvie Cauville qui collabore avec le Musée du Louvre, eh bien, elle a failli me dégoûter de l’Égyptologie.

    Pour Cauville, le Zodiaque de Denderah est un « vulgaire » cadeau d’anniversaire !

    En restant très modeste, elle n’a pas accompli le travail de recherche que j’ai mené à propos du Zodiaque, de fait, à cause d’elle, qui a écrit : « L’Oeil de Ré », nous en serions toujours à négliger l’avancée extraordinaire des anciens égyptiens en matière d’astronomie.

    Je ne fais pas que proposer des théories, je les illustre graphiquement sans tricher, certains chercheurs et auteurs ( qu’ils soient sortis de l’école du Louvre ou non ) n’ont pas fait cet effort.

    C’est pourquoi, certes la source et la référence sont importantes, mais ce qui m’importe surtout ce sont des photographies d’artefacts réels, je ne me sers jamais des textes des chercheurs qui les accompagnent.

    Manque de bol, l’adresse :

    http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=rs_avance_frame est en cours de maintenance

    J’attends, sans vous commander, avec impatience vos photos dont je vous répète que je prends l’entière responsabilité en ce qui concerne les droits d’auteurs, je tiens aussi à vous rassurer, il n’est pas illégal de s’envoyer des photos par email.

    Cordialement.

    • @ A. Nisis

      Désolée pour cette réponse tardive, j’ai une sacrée montagne de boulot !

      On pourrait argumenter longtemps l’un et l’autre, mais je crois que nous ne tomberons jamais d’accord. J’ai lu certains de vos articles (et notamment celui sur « L’Ère de Hâpy ou du Verseau vue par l’Egypte antique »), et je ne partage pas votre façon de voir.
      Je préfère une Cauville, aride mais scientifiquement crédible, à une Gigal plus fantaisiste.

      « Pour Cauville, le Zodiaque de Denderah est un « vulgaire » cadeau d’anniversaire ! »
      Ça n’est pas péjoratif. C’est pas non plus le cadeau d’un paysan à sa femme, hein. Je ne sais pas ce qu’elle a écrit exactement sur ce sujet, mais vu les cadeaux incroyables que s’échangeaient les rois pour les fêtes (plusieurs kilos d’or), il semblerait logique que le zodiaque n’était pas considéré comme moins que rien. Sinon, on ne l’aurait pas mis dans un temple…

      « Je ne fais pas que proposer des théories, je les illustre graphiquement sans tricher, certains chercheurs et auteurs ( qu’ils soient sortis de l’école du Louvre ou non ) n’ont pas fait cet effort. »
      L’EdL, c’est pas une référence scientifique, c’est une formation (je sais de quoi je parle, j’en sors^^’). Et une théorie illustrée reste quand même à mes yeux une théorie, tant qu’elle n’est pas étayée par un faisceau de preuves. Mais bon, faut avouer, avec des illustrations, c’est plus simple à comprendre !

      Le lien marche très bien chez moi^^’.
      Les photos arrivent. Je sais bien que ça n’est pas illégal de se les envoyer, je veux juste m’assurer que vous n’utilisiez pas le texte sans en faire la demande à son auteur. C’est pas parce que c’est vous en particulier qui l’utilisez, c’est parce que pour avoir connu l’utilisation d’un de mes articles sans mon accord, ben ça fait pas plaisir.

      • Bonjour Zanninu,

        Rassurez-vous je ne vous en veux pas du tout pour le « temps » que vous avez pris à me répondre.

        « Pour Cauville, le Zodiaque de Denderah est un « vulgaire » cadeau d’anniversaire ! »
        Ça n’est pas péjoratif. C’est pas non plus le cadeau d’un paysan à sa femme, hein. Je ne sais pas ce qu’elle a écrit exactement sur ce sujet, mais vu les cadeaux incroyables que s’échangeaient les rois pour les fêtes (plusieurs kilos d’or), il semblerait logique que le zodiaque n’était pas considéré comme moins que rien. Sinon, on ne l’aurait pas mis dans un temple…

        Je préfère une Cauville, aride mais scientifiquement crédible, à une Gigal plus fantaisiste.  »

        Je ne cherche pas du tout à polémiquer sur le statut sérieux ou non de Gigal, vous avez parfaitement le droit de la juger comme bon vous semble, je respecte votre avis.

        Mais quand vous écrivez : « Cauville, aride mais scientifiquement crédible » je ne vois pas où vous situez la science dans l’interprétation des hiéroglyphes ?

        Chaque égyptologue selon ses connaissances possède plusieurs niveaux de lecture des hiéroglyphes, ce n’est donc pas une science « exacte », certes, je relativise mes propos, car en général, chacun s’y retrouve.

        Mais dans le cas de Cauville, permettez-moi de douter de la rigueur à laquelle on s’attend d’un tel auteur.

        Je me suis procuré son livre « L’oeil de Ré » que j’ai lu jusqu’au bout, eh bien, on ne peut pas en déduire qu’il s’agit d’un livre égyptologique à proprement parler.

        Cauville mélange, « traduction » des hiéroglyphes avec un style romancé, en effet, elle a crée des personnages qui viennent en quelques sortes, combler les vides ou servir de liens entre les différents chapitres de son livre qui se veut une référence sur le Temple de Denderah.

        Le « cadeau » sous la forme du zodiaque de denderah n’est pas historiquement prouvé, c’est Cauville qui le suggère avec ces personnages fictifs.

        Je n’ai plus son livre, il a fini sur une brocante, mais vous pourrez le trouver sur le web au cas où.

        Je vous invite à vous intéresser au règne de Ptolémée Aulète XII, afin de prendre en compte les détails de sa vie, pour que votre allusion de cadeaux fait aux souverains : « mais vu les cadeaux incroyables que s’échangeaient les rois pour les fêtes (plusieurs kilos d’or), il semblerait logique que le zodiaque n’était pas considéré comme moins que rien.  » se nuance en ce qui concerne Ptolémée XII qui du fuir l’Égypte, sous la colère des Alexandrins qui lui reprochaient de vouloir vendre l’Égypte aux Romains…Ce « pharaon » passa plus de temps en exil qu’il ne vécut en Égypte.

        Vous n’êtes pas sans savoir que le Musée du Louvre date le zodiaque de Denderah de la période qui va de -52 à -51 ( ou selon les astronomes, de -51 à -50 ) en se basant uniquement sur les éclipses précisées par l’astro-physicien Eric Aubourg ( bien que celui-ci confonde un babouin avec un sanglier ) et comme je l’ai illustré, ces éclipses sont bien présentes sur le zodiaque, je vous colle ici le lien vers l’éclipse solaire du 7 Mars -51/-50 :

        Mais depuis quand dates-t on un artefact en fonction de l’éventuel zodiaque qu’on y trouverait ?

        Il faut des siècles pour maîtriser la prévision avec justesse d’une éclipse solaire comme expliquer dans ce lien mais aussi dans d’autres liens :

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Zodiaque_de_Dend%C3%A9rah#Repr.C3.A9sentation_astronomique

        Le Cadeau semble être une idée fantaisiste, puisque l’année -50 correspond avec l’année de la mort de Ptolémée XII ( mort en mars -51), qui le lui aurait offert ?

        Cléopâtre VII n’était pas encore arrivée sur le trône, de fait, ce zodiaque de denderah n’a pas été commandé par Ptolémée XII et Cléopâtre VII n’a accéder au trône qu’en -47, à la mort de son frère Ptolémée XIII le 15 janvier -47.

        Si on retient la date de décès de Ptolémée XII mort en mars -50, on pourrait se dire, que l’éclipse solaire du 7 Mars -51/-50 sur le zodiaque de Denderah, en fait, est en quelque sorte, un pierre tombale.

        Mais alors pourquoi s’y trouve aussi l’éclipse lunaire du 25 Septembre -51/-52 ? :

        Bref, Cauville va vite en besogne pour qualifier le Zodiaque de Denderah, de « simple cadeau » même si votre avis subjectif :  » il semblerait logique que le zodiaque n’était pas considéré comme moins que rien ».

        D’ailleurs pourquoi aurais-t’on mis ce « cadeau » dans le Temple de Denderah, alors que ce Temple fût construit sous Pépi 1er ( -2289 à -2255 ) et non pas par Ptolémée XII comme on le pense à tort ):

        http://books.google.fr/books?id=KWMEtj8j19EC&pg=PA47&lpg=PA47&dq=denderah+p%C3%A9pi+1er&source=bl&ots=62zeD50IZ3&sig=j56Id82W3v4PHflNLq57w534jzw&hl=fr&sa=X&ei=NJxpUKfcKJOJhQf4_IHQDw&ved=0CEUQ6AEwCDgK#v=onepage&q=denderah%20p%C3%A9pi%201er&f=false

        Selon Hervé BEAUMONT du Louvre lui aussi : http://www.intermedes.com/voyages/conferenciers/herve-beaumont

        « L’EdL, c’est pas une référence scientifique, c’est une formation (je sais de quoi je parle, j’en sors^^’). »

        Cauville aussi a suivi les cours de l’EdL …, votre considération pour cette école, vous est personnelle, c’est votre opinion et je ne saute pas dessus pour vous la renvoyer misérablement, car j’ai une sorte d’affection pour le Louvre, mais dans ce cas, pourquoi faire de Cauville, une référence scientifique ?

        En ce qui concerne mon article sur Hapy et l’ère du Verseau, je conçois parfaitement et modestement que cet article soit d' »avant-garde » l’astronomie antique et notamment egyptienne a été si peu étudiée à ce jour, que nous manquons de comparaison, de référence pour que cet article trouve déjà un écho dans les chairs d’université.

        Cependant, vous aurez remarqué en dehors de l’évocation de l’ère du Verseau, que les superpositions sont étonnantes, même pour moi, car concevoir que les Antiques connaissaient Uranus, Neptune et Pluton ( car c’est là, le véritable intérêt de l’article ) est certes, disons pour le moins, original, mais peux t’on faire mentir le logiciel d’astronomie Stellarium ?

        Évidemment que non !

        Je ne cherche pas du tout à vous convaincre, mais vu que vous savez de quoi vous parlez en matière de Mésopotamie, j’apprécie d’échanger avec vous, tout simplement.

        J’ai réussi par d’autres moyens à trouver ce lien vers les tablettes et calendriers dont je pense que vous parliez :

        http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=rs_display_res&langue=fr&critere=tablettes+m%E9sopotamie&operator=AND&nbToDisplay=20&x=86&y=9

        Est ce bien de ces artefacts là ?

        Si il s’agit de ceux-là, ils sont très intéressants, car aucun n’atteint le degré de représentation du zodiaque de Denderah.

        Cordialement.

      • Si je précise « crédible » et non pas « source sûre » pour Cauville, c’est que je ne peux pas juger l’ensemble de ses écrits. En fait, j’ai eu quelques notices techniques de sa part, et c’était tout à fait sérieux, étayé et argumenté. Après pour les livres… romancer est une dérive hélas trop commune, tout le monde n’est pas aussi brillant vulgarisateur d’un S.J. Gould.

        Si vous avez de nouvelles propositions quand aux datations/attributions du zodiaque, je ne peux que vous engager à proposer un article aux revues d’égyptologie. J’avoue ne pas être assez spécialiste pour pouvoir vous répondre sur ce point. Je suis débordée en ce moment, mais je ne désespère pas de pouvoir y revenir à tête reposée.

        « D’ailleurs pourquoi aurais-t’on mis ce « cadeau » dans le Temple de Denderah, alors que ce Temple fût construit sous Pépi 1er ( -2289 à -2255 ) et non pas par Ptolémée XII comme on le pense à tort ): »
        Je ne crois pas qu’on pense que le temple de Denderah soit uniquement du fait d’un Ptolémée. C’est communément admit structure date de Pépi, et que de nombreuses restaurations ont été faites par la suite, ce qui n’a rien d’exceptionnel. Le fait qu’un objet récent soit mis dans un temple ancien restauré ne me choque pas, c’est assez courant.

        « Cauville aussi a suivi les cours de l’EdL …, votre considération pour cette école, vous est personnelle, c’est votre opinion et je ne saute pas dessus pour vous la renvoyer misérablement, car j’ai une sorte d’affection pour le Louvre, mais dans ce cas, pourquoi faire de Cauville, une référence scientifique ? »
        C’est bien ce que je dis, l’EdL n’est pas une référence scientifique. C’est une formation, assez efficace certes, mais c’est tout. Je ne la dénigre pas en disant cela, j’ai une très grande affection pour l’EdL, mais je la reconnais pour ce qu’elle est, y compris dans ses limites et ses lacunes. Et je ne fais pas de Cauville une référence scientifique ! Juste que dans ce que j’ai vu d’elle, y’avait rien de particulièrement répréhensible scientifiquement, nuance. Après, encore une fois, je n’ai pas lu ses livres et je ne peux pas les critiquer.

        « En ce qui concerne mon article sur Hapy et l’ère du Verseau, je conçois parfaitement et modestement que cet article soit d’ »avant-garde » l’astronomie antique et notamment egyptienne a été si peu étudiée à ce jour, que nous manquons de comparaison, de référence pour que cet article trouve déjà un écho dans les chairs d’université. »
        J’ai peut-être mal compris votre article (j’étais un peu bousculée par le temps, donc je ne l’ai peut-être pas lu avec suffisamment d’attention) mais ce qui me fait tiquer est que vous disiez qu’un objet antique puisse « prémontrer » une configuration contemporaine. Ceci dit, je ne connais pas assez l’astronomie pour savoir si la configuration stellaire peut être redondante.
        J’avoue que j’ai du mal à être convaincue que les égyptiens connaissaient trois autres planètes (surtout que Pluton n’est pas une planète du système solaire, mais une planète naine, ce qui est assez différent). En revanche, j’avoue être plus convaincue par ceci : http://www.culturediff.org/denderahs.htm

        Je vous ai envoyé les photos et les textes, mais oui, il s’agit de celui de la vierge/sillon, plus un autre. Il ne faut pas oublier qu’entre le zodiaque de Denderah et les tablettes du Louvre, y’a plus de 1500 ans d’écart. De plus, le gros problème de l’orient, c’est que la conservation des objets est plus complexe. La majorité des édifices sont en terre crue. Les seuls éléments architecturaux que l’on retrouve sont les orthostates (qui protégeaient le bas des murs) et les sculptures, qui sont eux en pierre. De même pour les tablettes, si on les retrouve cuite c’est que soit elles étaient très importantes, soit il y a eu un incendie. Le reste disparaît souvent en poussière, ce qui explique parfois le manque de matériel.

  26. « Merci de bien vouloir préciser de quelles calomnies il s’agit ? »
    Relisez de grâce votre post de départ , il est bourré d’insultes ,de mensonges, d’amalgames et d’approximations . Est ce cela que vous appellez un travail critique? est ce que ce genre de travail va t’il faire avancer la science et la recherche? surement pas !
    On sent bien en plus que vous n’êtes pas impartial pour prétendre avoir fait un travail critique objectif car sinon vous n’insulteriez pas l’auteur de ce documentaire sur toute les phrases que vous faites et vous ne vous focaliseriez pas sur la forme mais sur le fonds tout en montrant du respect. on sent la haine dans toute les phrases, l’ironie acide , et le lynchage. Je pense que vous ignorez tout de ce que peut etre la recherche scientifique serieuse et respectueuse . Encore une fois , c’est votre Ego qui parle , probablement par jalousie , frustration ou car vous n’avez ni eu la possibilité ou l’occasion de faire un documentaire dans votre vie , ou de tout simplement réussir quelque chose . aaors se cacher derriére internet pour vomir sur les autres qui font quelque chose dans leur vie est pour vous la meilleure solution .

    • « Relisez de grâce votre post de départ , il est bourré d’insultes ,de mensonges, d’amalgames et d’approximations . Est ce cela que vous appellez un travail critique? est ce que ce genre de travail va t’il faire avancer la science et la recherche? surement pas ! »
      Merci de préciser.

      « On sent bien en plus que vous n’êtes pas impartial pour prétendre avoir fait un travail critique objectif »
      Avez-vous lu les articles de ce site ? Je pense en particulier aux premières lignes sur le premier et le second.

      « vous n’insulteriez pas l’auteur de ce documentaire sur toute les phrases que vous faites »
      Merci de préciser.

  27. @ Zanninu,

    « Je ne crois pas qu’on pense que le temple de Denderah soit uniquement du fait d’un Ptolémée. C’est communément admit structure date de Pépi, et que de nombreuses restaurations ont été faites par la suite, ce qui n’a rien d’exceptionnel. Le fait qu’un objet récent soit mis dans un temple ancien restauré ne me choque pas, c’est assez courant. »

    Voilà, qui est positif de votre part, positif car, rares sont ceux et celles qui font dater la fondation du Temple de Denderah sous Pépi 1er et qui nous sortent tous en copier/coller que ce Temple date de l’époque gréco-romaine voir même romaine pour certain(e)s ( par exemple Cauville ) dans son livre « L’Oeil de Ré » elle raconte ( ne traduit pas ) que les prêtres étaient impatients de la venue de l’Empereur Auguste pour l’ouverture officielle du Temple !

    Elle fait même dire à ces personnages fictifs « Gloire à toi, ô Empereur !  » y de quoi tomber de sa chaise, non ?

    « En revanche, j’avoue être plus convaincue par ceci : http://www.culturediff.org/denderahs.htm »

    Je connais le travail de Karine Gadré, mais je vous invite à lire ce qu’elle dit à propos de la date du zodiaque et de la fondation :

    http://www.culturediff.org/denderah20.htm

    Soit elle ne connaît pas Eric Aubourg, mais il est certain qu’elle connaît Sylvie Cauville…

    Ceci dit, Karine Gadré fait du très bon travail dans la traduction des hiéroglyphes astronomiques, mais elle semble avoir survolé le Zodiaque de Denderah…

    « (surtout que Pluton n’est pas une planète du système solaire, mais une planète naine, ce qui est assez différent). »

    Lol, vous ne l’avez pas loupé le détail de Pluton, c’était un gentil « piège », je sais que Pluton a été disqualifié du rang des planètes en 2006 ( puisque j’ai fait le portrait de la découverte de cet astre dans l’article sur Hapy le Verseau ).

    Mais attention tous les astronomes n’étaient pas unanimes pour son nouveau statut :

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2006/09/01/002-Pluton-controverse.shtml?ref=rss

    Gentil piège, parce que justement si en plus, c’est une « planète naine » les anciens Égyptiens ont fait vraiment fort pour l’observer d’une fait de sa « petite » taille rendue encore plus plus petite par l’UAI 😉

    « Il ne faut pas oublier qu’entre le zodiaque de Denderah et les tablettes du Louvre, y’a plus de 1500 ans d’écart. »

    http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=24719&langue=fr

    En ce qui concerne d’autres tablettes sans doute, mais pour la tablette du « calendrier zodiacal du cycle de la Vierge », il y a moins de mille ans entre cette tablette et le zodiaque de Denderah…si pour autant on se base uniquement sur la date des éclipses et non pas sur la date de création de cet artefact égyptien, c’est de cette datation là, dont il faudrait tenir compte, ce serait plus ( archéo ) logique.

    « De même pour les tablettes, si on les retrouve cuite c’est que soit elles étaient très importantes, soit il y a eu un incendie. Le reste disparaît souvent en poussière, ce qui explique parfois le manque de matériel. »

    C’est là, ce que j’admire chez les Anciens Égyptiens, c’est de nous avoir transmis des vestiges qui eux ont bien conservés contrairement à ceux de Mésopotamiens.

    Observez comme la Tombe astronomique de Sénènmout est bien conservée :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/TT353

    alors qu’elle date du 15 novembre -1463 …

    Je pense qu’on confond astrologie et astronomie, les Anciens Égyptiens étaient de véritables astronomes, au sens « scientifique » et graphique du terme, les Mésopotamiens eux, étaient des astrologues mêlant divination, magie et périodes.

    D’ailleurs le Musée du Louvre se trompe en disant que la tablette du « calendrier zodiacal du cycle de la Vierge » faisait partie d’un ensemble de 12 Tablettes en rapport avec les 12 Signes, il ne devait y avoir que 11 Tablettes.

    En effet, le Signe de la Balance était inconnu chez les Mésopotamiens :

    http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=46551

    Contrairement à ce qu’on pourrait conclure en ce qui me concerne, c’est bien l’astronomie qui me passionne et grâce à l’Égypte Ancienne, je la redécouvre grâce au zodiaque de Denderah.

    Merci pour votre envoi, je vais aller voir ça de suite !

    Cordialement.

  28. @ Zanninu,

    Merci pour vos envois, je viens de les voir, je vous invite à relire dans votre livre la datation qui concerne la « vierge/sillon » et celle que le Musée du Louvre indique pour la même tablette.

    Votre livre indique le début du II ème Siècle de l’époque Séleucide, soit + ou – 150 ans avant la datation des éclipses du Zodiaque de Denderah.

    Soit votre livre a fait une erreur, soit c’est le Musée du Louvre qui en a fait une car lui, indique la fin du première millénaire de l’époque Séleucide :

    http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not_frame&idNotice=24719&langue=fr

    Remarquez, cela dépend comment on lit l’information, car « la fin du première millénaire » équivaut au début du II ème Siècle avant l’Ère commune.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9leucides

    150 ans, ce n’est pas une très grande différence entre le Savoir des Anciens Égyptiens et le Savoir des Mésopotamiens via les Séleucides.

    En sachant que la Balance a toujours été présente dans la culture Égyptienne et que la Tombe de Sénènmout indique la date du 15 novembre -1463, c’est bien la civilisation de l’ancienne Égypte, qui nous a transmis son savoir astronomique…dont les Mésopotamiens se sont inspirés.

    Cordialement.

  29. @ A. Nisis
    Je crois tout simplement que Cauville fait référence à une refondation, ou à une réouverture. C’était très courant. On a toujours tendance à fonder un bâtiment religieux sur les bases d’un ancien bâtiment religieux. Tout le temple d’Hathor ne date pas de Pépi Ier.

    « Il ne faut pas oublier qu’entre le zodiaque de Denderah et les tablettes du Louvre, y’a plus de 1500 ans d’écart. »
    En effet, je parlais d’autres tablettes. Je vous en ai envoyé d’autres, et quand j’aurais de nouveau 5 min je regarderais dans le « Art of the first cities ».

    « C’est là, ce que j’admire chez les Anciens Égyptiens, c’est de nous avoir transmis des vestiges qui eux ont bien conservés contrairement à ceux de Mésopotamiens. »
    On ne peut pas comparer l’Egypte et le POrient pour la conservation. Le climat n’est pas le même, le terrain n’est pas le même, et les matériaux n’étaient pas les mêmes. Par exemple, on sait très bien qu’à Babylone se retrouvaient de nombreux meubles égyptiens (on a des lettres d’échange, de vente et d’offrandes qui le répètent à longueur de temps), mais on n’a retrouvé que quelques fibres de bois, là où en Egypte on retrouve les meubles complets. C’est pas « fait exprès » de la part de l’un ou de l’autre.

    « Je pense qu’on confond astrologie et astronomie, les Anciens Égyptiens étaient de véritables astronomes, au sens « scientifique » et graphique du terme, les Mésopotamiens eux, étaient des astrologues mêlant divination, magie et périodes. »
    Pour moi, et au vu de ce que j’ai pu consulter au cours de mes études, on ne peut dissocier ni les égyptiens ni les mésopotamiens d’une pratique astronomique très liée à l’astrologie et à la divination.

    Pour ce qui est du reste de vos théories, je ne peux malheureusement pas me faire une idée, essentiellement par manque de temps ! Mais étant donnée que l’on trouve des traces d’observation astronomiques en orient depuis aussi longtemps qu’en égypte, j’ai du mal à admettre que l’égypte aie donné sa science à l’orient. Tout comme l’explication contraire ne me satisfait pas non plus. Le plus naturel, à mon sens, serait un développement conjoint, avec des influences de chaque côté.

    • @ Zanninu,

      « Mais étant donnée que l’on trouve des traces d’observation astronomiques en orient depuis aussi longtemps qu’en égypte, j’ai du mal à admettre que l’égypte aie donné sa science à l’orient. Tout comme l’explication contraire ne me satisfait pas non plus. Le plus naturel, à mon sens, serait un développement conjoint, avec des influences de chaque côté. »

      Voilà qui est un excellent consensus qui aura eu le mérite d’être débattu avec sources et références, ce qui pour ma part reste la seule manière de rester instructif.

      En ce qui concerne votre second envoi de photos de tablettes, celles-ci sont pour moi, moins « figuratives » car je recherchais des preuves graphiques de la représentation du zodiaque, de fait, seule la « tablette de la vierge » est à retenir contrairement à toutes les autres qui ne contiennent que l’écriture cunéiforme mésopotamienne.

      Certes, ces tablettes d’une époque différente de celle de « la Vierge », puisqu’elles datent de la période du néo-babylonien ( première moitié du premier millénaire dont l’influence Chaldéenne a contribué de manière certaine ) offrent des infos d’ordre « astronomiques » mais elles indiquent surtout « en gros »des observations reliées aux apparitions périodiques des astres, les phases et les éclipses de Lune,

      Même si en ce qui concerne, les éclipses, il n’est prouvé nulle part pour l’instant, que les mésopotamiens en maîtrisaient la prévision, on a longtemps cru que le terme « Saros » étymologiquement sumérien désignait une éclipse lunaire, mais selon Patrick Rocher de l’IMCCE, saros ne désigne qu’un nombre de lunaisons équivalent à un certain nombre d’années.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Saros#Le_terme_saros

      A l’heure qu’il est, seul le Zodiaque de Denderah prouve de manière incontestable tant astronomiquement qu’égyptologiquement, que les anciens Égyptiens seuls maîtrisaient la science de prévision des éclipses.

      Par comparaison, en Occident, il fallut attendre l’an 1330 pour que le Byzantin Nicéphore Grégoras puisse prévoir avec exactitude une éclipse solaire mais nous savons que lui avait hérité des travaux Grecs d’Hipparque et de Claude Ptolémée qui eux n’avaient pas réussi à prévoir des éclipses.

      Espérons qu’un jour, les chercheurs et égyptologues s’intéresseront à l’Égypte Antique de la même manière que des « mésopotologues » se sont intéressés à la Mésopotamie, car il ne fait aucun doute, que notre vision de l’Antiquité, tendant à nous montrer les Anciens Égyptiens uniquement comme des « adorateurs de chats » sera devenue obsolète.

      Merci à Zegatt de nous avoir offert cette tribune d’échanges et merci à vous chère Zanninu de nous y avoir partagé le fruit de vos études.

      Cordialement

      • Alex N Isis, salutations! … Te revoilà à chercher a « vendre » ton travail… Il est clair que les anciens égyptiens comme on les appelle couramment n’étaient pas que des adorateurs de chats, et que ton travail sur le zodiac est remarquable, il démontre clairement que non seulement contrairement à la thèse officielle, les « égyptiens » étaient soit les héritiers, soit les détenteurs d’un savoir qui comprenait une large maîtrise de la cosmogonie et cosmologie, dont ton fameux zodiac de Denderah, oui il serait temps de rendre à Osiris ce qui appartient à Osiris, tonnerre de Zeus…

  30. bonsoir, votre article est si long que je ne l’ai pas déroulé jusqu’au bout, je cherchais juste à savoir si la thèse de M. Grimault à propos des pyramides avaient une quelconque valeur scientifique, enfin qu’elle repose sur une thèse vérifiable et aussi je voulais savoir qui était ce personnage énigmatique qui est accueilli en mars pour une conférence à Lyon, bref comme je suis d’un naturel curieux qui ne m’interdit pas un esprit critique, merci à vous de me dire plus rapidement qui est ce personnage et si je dois me fier à son documentaire Corinne une lectrice de valence
    PS Personnellement quand j’écris des fictionsn si elles s’appuient sur des histoires réelles qui ne sauraient être décrites que transformées, elles deviennent donc des fictions, l’illusion du réel.

    • Je ne comprends pas pourquoi ne pas lire l’article si vous cherchez des renseignements ?

      Quoi qu’il en soit, pour moi, Grimault, c’est direction la poubelle.

  31. Jacques Grimault n’existe pas : c’est une usurpation d’identité.

  32. Grimault est juste un idiot… il avait dans les mains un très bon scenario pour faire un bon livre / film de fiction. Dan Brown a été bien plus malin, et maintenant il est milliardaire 🙂

    Tenter de faire passer ça pour de la science (et la vérité) était d’une stupidité sans nom.

    On ne prend pas les gens pour des cons impunément.

    Bien fait pour lui.

  33. ces procès existent bel et bien, les documents en question sont même visibles sur la page dédiée à LRDP

    • « UN » procès existe bel et bien. Où d’ailleurs Jacques Grimault n’apparaît nulle part. Au mieux des boîtes de prod dont dépendent une partie de la famille Pouillard.
      Pour les autres procès, Grimault et consorts m’ont rendu suffisamment méfiant quant à leurs propos régulièrement manipulateurs.
      Bref, tout ça se transforme en pathétique querelle d’écoliers entre la « maison-mère » Atlantis et le « faux frère » La Nouvelle Atlantide, l’idée étant de voir qui entube l’autre le plus profond.

  34. Et encore des médisances sur un film qui vous montre quelque chose que certain semble pas prêt a accepter. Je crois simplement que certain ne savent pas comment un film doit être réalisé, et surtout dans quelles conditions, aujourd’hui on veut du sensationnel, évidemment que le film joue la dessus puisqu’il ne serait tout simplement pas sorti s’il aurait été plat et sans effet.

    « Oh la la c’est monsieur Grimaud qui a fait ce film VITE on va dire que c’est nul ! »
    « Regardez moi aussi je eux faire comme eux vous manipuler en vous montrant qui sont ces gens qui vous paraissent crédible ! »

    > C’est un peu comme si Zidane vous disait : La terre est ronde.

    Alors parce qu’il était footballeur vous iriez faire des recherche voir s’il a raison parce qu’il n’ai pas Géologue ?

    Je dis STOP. Nous avons des faits sous les yeux, nous avons des Architecte de renommé mondial; des égyptologues et spécialistes qui nous les dises à VOUS et moi, Hé Ho ! Y a des Pyramides avec 8 faces qui montre les équinoxes avec prêt de 2 millions de blocs !

    Cela tombe dans l’actualité People c’est vraiment navrant !
    Des informations (Tout du moins des faits montré du doigt) aussi intéressante et aussi captivante devrais susciter plus notre interé pour l’histoire de notre espèce !

    On ne veut as vous manipuler, on manipule pour l’argent à la télévision !

    Ah oui c’est vrai ce donne envie d’aller en Égypte et au quatre coins du monde je vous l’accorde ! Comme si monsieur Grimaud et ses Acolytes avaient toutes les entreprises de transport du monde et que faire ce film donnerait un coup de fouet à leurs économies …

    (La Pub qui dure 2 heures j’y crois moyennement)

    On se refuse à regarder le coté information pour ce coté people qui gave les internautes comme moi, à quand un Poste sur une VRAI contradiction sur ces faits énoncés dans le film ?

    Wait and See …

    • A part vous suggérer de prendre des cours de français, permettez-moi également de vous demander des arguments et de véritables contradictions.

      Votre prose, en attendant, est du pur babillage, un ramassis de mièvreries et de bla-bla dépourvu du moindre intérêt.

      A bon entendeur,

      • Ce qui est mièvrerie et Blabla dépourvu du moindre intérêt c’est belle et bien vos propos sur ces réalisateurs et protagonistes du film LRDP.

        C’est bien cela que je relève, votre désintérêt pour le contenu du film.
        Qu’avez vous pensez ? Oui vous qui vous permettez de dénoncer l’imposture des gens qui ont travaillés sur ce film.

        Mes arguments ? Mes contradictions ?

        Justement je les cherches sur internet, je n’ai trouver que des blogs comme le votre. Dénonçant toujours monsieur Grimault.
        Ok nous avons compris, il est vilain, peut-être vous à t’il fait du tord et c’est peut-être pour cela que ce blog a vue le jour, mais cela ne change rien aux faits :
        Comment avons nous construit les pyramides, qui les a fait ? Comment se fait-il qu’elle montre les équinoxes et qu’elles soient alignés avec plusieurs autres grandes merveilles ?

        Vous semblez capable de faire des recherches, dommage que vous alliez dans le mauvais sens ( à mon point de vue ).
        Faites des recherches sur les pyramides, allez voir si monsieur Grimault dit des bêtises, vérifiez par vous même ce qu’il avance.

        En espérant seulement que vous irez dans le bon sens Monsieur.

        De plus vous semblez quelque peu troublé par mes propos, sans quoi vous auriez trouvé autre chose que mon incapacité à utiliser la langue Française. Cela souligne la réalisation de ce blog.

        Vous êtes objectif dans la présentation que vous faites des personnes présents dans ce film. Très bien.

        Je vous propose de regarder une nouvelle fois le Film LRDP objectivement.

      • Eh bien le français ne s’améliore pas.
        C’est consternant. L’argumentaire non plus.
        Mettez donc en évidence mes erreurs si vous en êtes capable. Si seulement il y en a. Quand j’émets des doutes, des hypothèses, je le signale. Pour le reste, ce sont des certitudes.

        Et vos pauvres propos ne font que renforcer la certitude essentielle qui est mon affirmation ici : le film dont il est question est une daube. Une mise en scène pitoyable tentant de fourguer une vérité à base de mensonges. Une ânerie dans laquelle les naïfs viennent s’engouffrer à loisir.

        Espérez-vous me retourner ? Faire naître une quelconque hésitation dans ma démarche ? Rassurez-vous, j’ai laissé les pyramidiots de côté, la ligne de démarcation est bien tracée.

        Maintenant, si vos commentaires ne viennent pas avancer le moindre argument, ils vont rapidement devenir, en plus d’être lassants, plus qu’inutiles.
        Regardez un peu plus au-dessus de ce message, au-dessus encore du vôtre, et encore un peu plus haut sur cette page. Il y a un article. Composé de lignes. Avec des mots. 4 articles en tout, pour l’heure, bientôt 5, puis 6. Prenez donc quelques phrases de ces articles et venez me mettre sous le nez mes erreurs. A défaut, allez voir ailleurs ou restez dans le cercle des convaincus, les baveux qui remuent de la queue autour d’un maître à penser.

      • Je m’en vais du coté des baveux, avec joie, puisque les baveux comprennent le message du film.
        Je vous souhaite bien du courage pour démontrer que les calcules et faits du film sont faux.

        Je ne m’éterniserais pas ici puisque je suis sujet à me faire insulter.

      • Si encore il y avait un minimum d’arguments, vous pourriez être le bienvenu. Faute de raisonnement(s), adios !
        Bon retour entre les rayons bien-être, ésotérisme, les livres de Castaneda, Ron Hubbard ou de Redfield ou dejenesaisqui, complotiste, médecin du dimanche ou maîtreàpenserquipensepourvous.
        Bonne dérive !

  35. Ce n’est pas comme si tu allais nous manquer en quittant la scène, le foie gras (Monfort, mouhahahahaha !)… Puisse ce départ être définitif.

  36. @M. Monfort,
    Vous qui cherchez une critique du contenu, n’hésitez pas à lire mon avis :
    https://zegatt.wordpress.com/2013/03/05/la-revelation-des-pyramides-2-faites-entrer-les-clowns/#comment-643

    Je pense par ailleurs que Zegatt apporte également des avis sur le contenu, mais vous noterez que ce n’est pas l’objet de ce billet.
    Vous avez raison de signaler que l’exposition d’éléments personnels sur M. Grimault n’est pas l’élément fondamental dans la discussion autour de son documentaire. Ce sont bien les déficiences manifestes du contenu non scientifique (mais qui veut faire croire qu’il l’est en utilisant diverses techniques de manipulation) qui sont au centre du problème.

    Cependant à la lumière de ces déficiences, l’exposition du contexte personnel de M. Grimault, quoiqu’accessoire, complète un tableau déjà bien chargé, et reste utile au démasquage de cette vidéo multiplement malhonnête.

  37. Ho j’oubliais : une analyse détaillée du contenu est également lisible ici :
    http://www.shanaille.com/lrdp/
    Bonne lecture.

  38. franchement… il sert à rien l’article la… je vois pas en quoi le fait que grigri a écrit un bouquin avant ou pas change les données dites par celui ci… les maths c’est des maths… si la taille de sa pypy multiplié par je ne sais quoi au ² puissance ce que vous voulez fait 7 fois la circonférence de la terre ou je ne sais quoi… et que ce soit un égyptien du temps d’osiris ou grigri en 2013 qui le dit… bin ca reste des maths. on s’en fout du gars qui a découvert et de celui qui balance ca publiquement. l’important ce sont les relations entre les différentes choses mathématiques balancées dans son documentaire…

    alors discrédites autant grigri que tu veux, ca n’empeche que ses tours de maths sont bons. et ca va nous le contester ! essayes donc ! a ce que je sache 1+1 ca fait 2 que ce soit toi ou grigri ou osiris qui le dit héhé !

    aller, chaô a plus ! et continues tes articles… inutiles héhé !

    • Salut à toi, crétin supplémentaire qui n’a pas lu l’article, et qui, dans ta niaiserie ésotérique, refuse de faire le moindre raisonnement.
      Non seulement quand on obtient une information, l’essentiel c’est d’obtenir des sources.
      Mais en plus, ton argument mathématique, eh ben il marche pas. C’est con hein ? T’as pas vu le Big Mac ? Lui aussi, il fait la circonférence de la terre avec ses protéines. Dingue non ?

  39. Excellent travail de debunking d’un personnage que je trouve de plus en plus louche. Comme beaucoup, j’ ai été passionné par son travail mais aussi perplexe en voyant la personnalité du bonhomme sur facebook: impulsif, colérique, sournois dans ses réponses et malveillant, sa spécialité étant de toujours d’ attaquer la personnalité des gens en contournant les questions. Ce procédé commence cependant à se voir un peu trop et je crois que les heures de gloires sont déjà derrière. Obsédé par les trolls et le gollum, il ne voit que des ennemis partout. Sa cohorte de suiveurs ne vaut pas mieux puisqu’ils s’est constitué avec le temps une sorte de secte fidèle et qui ne pose pas de questions embarrassantes. Et surtout elle se jette comme un seul homme sur le premier impudent qui ose poser une question trop pertinente. Concernant Patrice, je suis plus partagé car je sens le type plutôt sain d’esprit mais manifestement sous l’emprise du gourou qui l’ a adoubé dans son cercle intime et restreint. Cet honneur ne va pas sans contrepartie : un foi aveugle et aucune question.
    Bref, se méfier du personnage qui est rompu à toutes les techniques de manipulations, mensonges, et enfumages divers.

  40. merci de cet éclairage intelligent et rigoureux. Je viens de voir le document sur les pyramides et j’avais plus que des doutes sur la véracité scientifique et historique de cette thèse. Grâce à vous je vais même éviter de cumuler l’insulte à mon intelligence avec les insultes tout court en ne postant pas de commentaire sur sa page fb. Bonne année, si notre monde passe la nuit 🙂

  41. En fait cette page ne sert à rien….

  42. mise en parenthèse du personnage, moi se qui me chagrine dans se reportage est le fait d’utiliser l’avis de scientifique qui me laisse un goût de détournement ainsi que sa conclusion plus que grossière qui à tendance à plus que me surprendre.

    après concernant le fond du film je ne pourrais me prononcer je n’en suis aucunement un spécialiste sur l’égypte la mienne concernant la préhistoire mais se qui est a souligner est que le réalisateur montre un espèce de ‘complot’ des égyptologues a vouloir n’offrir qu’une vision des choses se qui d’une manière peut être réel (même si je n’en ai aucune preuve) car j’ai pus constater que ces dernières années il y a une friction entre la ‘nouvelle génération’ et ancienne l’une voulant apporter du renouveau dans leur idées de plus il a été prouvé parfois que certain archéologue avant-gardiste se sont vus le refusés des subventions comme pour citer un exemple que je connais bien lawrence keeley dans son livre, « les guerres préhistoriques » ou à l’époque le on s’imaginait la préhistoire comme un monde pacifique et le fait qu’il voulait des subventions pour fouiller et démontrer que les palissade trouver sur des cites en Allemagne ( si ma mémoire est bonne) n’était pas de l’ordre de décoration mais bien utilitaire comme moyen défensif. il c’est vus refuser sa demande et a du en renouveler une autre de manières détourner pour obtenir ces subventions. Se qu’il a amener a publier se livre de pars ces découvertes qui lui semblait importante ( pour expliquer une infime partit du livre et il ne faut pas oublier que la premières publication en anglais date des années 80 si je ne m’abuse)

    en ce qui concerne les pyramides je trouve juste qu’il faut laisser sont temps à la recherche et qu’il y aura bien solution sur le domaine.

    se qui m’est a mon goût important de d’établir est le fait que trop de gens prennent les anciennes civilisations pour des non savant hors se n’est pas le cas comme autres exemple que je peux citer même si il est d’un autres âges qui la taille de la pierre ( pour les intéresser je conseil Pelegrin et Leroi Gourhan) qui lors des premières découverte et études porter dessus (commencer il y a approximativement 300 ans) on en déduisait qu’un enfant de 8 ans ( de nos jour) était en mesure de la réalisé puisque il à été déterminé que c’est a peut près à cette époque que nous assimilons les formes géométriques, donc on en la conclusion est été que l’humanité était a cette époque âgée de 8 ans hors il a bien été démontré avec le temps que la taille de la pierre demande une complexité de réalisation que certain ne sont spécialisé que dans se domaine et on passé du temps à réussir les techniques de débitages se qui prouve déjà qu’à cette époque l’homme était déjà assez intelligent pour élaboré des choses complexes et étudié l’offre et la demande (pour les intéresser je plus aller en détails pour ces sujets)

    ps: concernant les noms et dates d’études je peux vous les fournir si demande il y à, j’ai juste eu la flemme d’aller les retrouver. et veuillez pardonner mon orthographe et ma syntaxe.

  43. ENCORE UN GRAND FANS DE JACQUO GRIMAULT !

    he les gars il est marrié c pas la peine de lui tourner autour ! et en plus il est homophobe donc il ne se laisseras sucer !

    non mais serieusement si vous n’aimer pas ne chercher plus sur le sujet et point barre, vous vous compliqué la vie en allant chercher la ou il faut pas, et pourtant c bien connu si tes doigt sentent la merde c’est que t’as pas forcément gratter au bon endroit; mais si l’odeur persiste avec le temps c’est peut-etre parce que t’aime ca ! d’ou le nom « fouille merde » ou plus communément appeller haineux qui ont rater leur vocation de pompeur de merde sans vouloir vous faire un cours a la Jacquo G !
    si t’aime pas regarde pas et vien pa jouer le psedo savant avec ta démogogie de bac à sable !

  44. Mais tu vas faire le tour de tous les blogs qui parlent mal de Grimault, comme ça ? En tous les cas je t’ai coupé l’herbe sous le pied chez nioutaik… Je t’ai épargné un copié-collé de plus ; t’as vu comme je pense à toi ?

  45. Les arguments c’est à quelle page? Je lis un petit rageur d’une fourberie intellectuelle bien affinée mais je vois pas de réflexion intelligente sur les arguments présentés par ce mr Grimault.

    « Zegatt », si tu n’as pas de réfutation à présenter, autre que des attaques sur le personnage, ferme la.

    T’as faim? Tiens, Gobleki Teppe.

  46. Pour gobekli tepe, karaas, apprend l’allemand ou l’anglais et va sur les forums concernant le site archéologique, tu verras que plein de théories qui tiennent debout y sont mentionnées. Ce sont des nomades qui y ont construit un temple, ce temple a été enseveli, puis ils ont reconstruit dessus, ça a fait un petit mont, puis ils ont construit le grand temple, pour y vénérer des animaux, (qu’ils ont gravé sur les menhirs en T), ils ont ptet construit un garde-mangern une sorte de grenier à céréales. Puis ont abandonné le site car le gibier a disparu. Mais non je plaisante, c’est les E.T qui ont y a 12000 ans donné le pouvoir antigravitationnel aux atlantes qui y ont construit ce site en hommage aux grands nordiques.

  47. Que de balbutiement; une grande cour de récréation où des enfants s’imaginent jouer au renseignements généraux.
    Pour l’auteur de cet article, l’illusion du savoir a remplacé son ignorance. il ne sait pas ce que ce genre de chose implique à un niveau international.
    Agitez donc la noix dans la coquille qui vous sert de cerveau.
    Vous découvrez l’eau chaude parce que quelqu’un vous la fait chauffer.

    • Quelle profondeur d’esprit, quel sens de la métaphore, quel argumentaire !
      Il y a du Mascarille, c’est si brillant…
      « Oh, oh, je n’y prenais pas garde,
      Tandis que sans songer à mal, je vous regarde,
      Votre œil en tapinois me dérobe mon cœur,
      Au voleur, au voleur, au voleur, au voleur. »

  48. La critique de Grimault est excessive … le type arrive avec un documentaire 2x52minutes pour exposer une histoire, et paf!

    On le prend super au sérieux, il attaque la science, il perverti la jeunesse ,oh là; du calme !
    (Les gens n’ont pas attendu Grimault pour regarder des documentaires « pseudo-scientifiques).

    D’ailleurs à ce sujet les reportages de vulgarisation scientifique sont souvent tout sauf scientifique . (il y a des belles images, des belles phrases, mais pas un morceau de science).

    Laissez les gens tranquilles, s’ils veulent « chercher » avec Grimault , ou questionner l’egyptologie (l’archeologie) c’est leur droit .
    Tiens, et même si quelqu’un veut en faire son Guru, c’est son problème!

    Ca me choque cette campagne autour de Grimault…Oh mais je ne vais pas le défendre non plus.
    Et ca me choque aussi qu’on veuille dire aux gens quoi penser, qui ecouter, qui est sérieux et qui ne l’est pas .

    Normalement chacun doit pouvoir exposer ses idées,
    Dans une société moins énervée on aurait juste pris le documentaire pour une œuvre de « réalisme fantastique » .

    Un truc qui donne des pistes de reflexion, sans plus de prétention.

    • « On le prend super au sérieux »

      Eh oh toi-même mon brave !
      C’est le Grigri lui-même qui se prend au sérieux, qui hurle ses invectives à tout va, qui se répand en hurlements scatophiles et plus que tout prétend être, lui, le vrai et unique chercheur. Celui qui détient le savoir. Celui des Anciens.
      Pour le reste, qu’ils questionnent la science, tant mieux. Au cas où vous ne l’auriez pas vu, c’est aussi ce que je fais. Je ne vends (ni Nioutaik, ou Irna, ou d’autres), nous ne vendons aucune solution, au mieux des hypothèses. Par contre, oui, nous prétendons détruire une hypothèse, présentée comme vérité, et complètement fumeuse.

      « Et ca me choque aussi qu’on veuille dire aux gens quoi penser, qui ecouter, qui est sérieux et qui ne l’est pas . »
      Eh ben pourtant c’est cela, la science. Croiser les sources, les juger au regard les unes des autres pour tenter de s’approcher de la vérité. Etablir ce qu’il y a à en retenir, ce qu’il faut rejeter ou conserver.

      Pour le reste, si vous ne voyez dans LRDP que des pistes de réflexion, si vous ne voyez pas les démarches vomitives qui l’entourent, les démarches racoleuses via FB ou via l’association de Grigri, je ne peux rien pour vous.

      • C’est possible.
        Toujours est il qu’il y a une régression certaine, il y a encore 20 ans personne ne serait intéressé à un individu pareil ou à ses théories.

        Cela serait resté plus ou moins confidentiel, comme l’ufologie, l’astrologie, l’occultisme, l’alchimie et tout ce qu’on a rangé au rayon « folklore » .
        La critique virulente entraine une curiosité proportionnelle .

        Ne serait-ce que votre article (et quelques autres) , on se demande quel personnage mérite une telle surface de « papier »…et pourquoi?

      • Pour ma part, si j’y consacre du temps, c’est pour trois raisons principales :
        – Parce qu’au moment où je suis tombé sur LRDP, j’avais du temps à perdre.
        – Parce que le Grigri en chef est venu me cracher à la gueule, mais que j’ai aussi des réserves de salive.
        – Plus important, parce que dans les réseaux et cercles dans lesquels j’évolue (à commencer par FaceBook, forum ou tout simplement autour d’un verre), trop de personnes de mon entourage avaient vu ce documenteur et trop de personnes y accordaient une part de crédibilité parce qu’ils n’étaient pas armés pour le déconstruire et comprendre la façon dont le film abuse de son public.

  49. Bonjour,

    Je pense que l on peut parler de psychose paranoïaque concernant J.Grimaut. il y a l existence d un délire en réseau qui est celui du découvreur méconnu ( auquel on veut du mal). L agressivité, le déni, le mépris envers ces contradicteurs ainsi que les corrélations dans ces propos font partie de la personnalité paranoïaque.

  50. MERCIIII MERCIII, putain je le cherchais partout, j’avais l’impression d’être seul.
    Ce mec pue des fesses grave, je m’interrogeais lourdement quand à voir un individu pareil pouvoir dit ce qu’il dit sans se prendre les procès qu’il mérite.
    Vivement qu’il finisse au cachot et laisse les archéo et les historiens faire leur travail tranquillement.

  51. Celui qui a écrit se poste n’est qu’un pauvre monsieur en manque de reconnaissance et par dessus tout il croit être intelligent.. je vous souhaite bon courage.

    • C’est mignon comme tout comme faute d’orthographe.
      Quand on se plaint de l’intelligence de quelqu’un, le mieux, c’est déjà de s’assurer de la sienne.

  52. Le film passÉ sur RMC DÉCOUVERTE cette semaine est il commercialisé quelque part ?
    Les calculs sur phi et pi que j’ai un moment étudiés dans le constructions des cathédrales
    Ne sont pas fantaisistes …
    Je voudrai trouver ce documentaire qui existe puisque passé à la télé ?
    Le livre quel est sont titre … Peut-être trouvable dans des fonds de bibliothèques ?
    Merci de votre concours

  53. J’ai vu ce documentaire sur RLC Découverte cette semaine. Si le livre à disparu avec l’éditeur ce documentaire doit bien exister !
    Savez vous où l’on pourrait l’acheter ?
    Les calculs est les démonstration sur phi et pi que j’ai étudié dans la construction des cathédrales m’intéressent. Le titre exact du livre serait lequel ? Peut être dans des fonds de bibliothèques ?
    Merci de votre concours

  54. Ce qui interesse les gens en verite, c’est le sujet du film… et les choses qui y sont montrées. Votre article sombre parfois dans la vulgarité et questionne sur vos réelles motivations…

    • Salut Camarade !
      Développe, tu m’intéresses ! Parce que là, c’est trop évasif pour moi.
      Et puis, parle-moi un peu plus de ma vulgarité, je suis sûr que Grigri peut mieux faire.

  55. Bonjour à tous,

    Qu’il est regrettable que des esprits brillants s’opposent dans des diatribes aussi stériles. Il faut rendre à César…Si Grimault est un personnage sulfureux, à l’esprit vénal et peu sympathique, il n’en demeure pas moins que la présentation de son court métrage (ou celui de son associé) est agréable dans la mesure où les données et les avis présentés sont pertinents, et concoctent une assez bonne compilation. Dès lors pourquoi ne pas synthétiser cette pertinence, en une réflexion et une étude personnelle. Il faut faire preuve de discernement dans les conclusions ou les spéculations que l’on nous présente comme des assertions, mais tenir compte des faits, surtout des concepts architecturaux, des procédés techniques de taille employés, fatalement hors de portée de l’Egypte des derniers millénaires.

    Eh oui, M Zegatt, plus c’est ancien plus c’est énorme, et si ça devient magique pour certains, ce n’est pas bien grave. La pierre de Baalbek est donnée pour une masse de 1200 à 2000 tonnes.(comment tailler cela et le transporter et pourquoi cette ampleur) Voilà de bonnes questions de départ.

    S’il vous déplait d’utiliser des références ésotériques, ou d’assister aux élucubrations de certains de ses représentants, contentez vous du rationnel sans devenir venimeux à l’encontre du facteur qui rajoute son « peace and love » sur votre courrier personnel.

    Un des problèmes de notre « civilisation », c’est que les disciplines et les fonctions sont hyper cloisonnées, comme dans une termitière, et donc un archéologue qui n’est pas physicien, laissera passer un « prototype » de pile de Volta, et la classera comme objet religieux relégué au fond d’un musée.

    Une partie de la population se rend bien compte qu’on l’endort volontairement sur sa propre histoire, ce qui déclenche une contre réaction chez certains chercheurs et intellectuels à l’esprit plus synthétique
    Certains profiteront de ce triste état de chose pour « vanter » leur logo ou leur égo, au passage. Il n’y a pas de quoi en faire un « fromage ». Il y a fort peu de volontaires pour faire des « compilations ». C’est un vrai travail de bien « compiler »

    Savez vous que Daudet compilait d’anciennes histoires, dont la célèbre « chèvre de M Seguin », et qu’il avait même un nègre qui rédigeait la plupart de ses contes. Est ce que cela enlève du mérite à ses écrits ?
    Si nous suivions le conseil de Rabelais et nous contentions d’extraire la « substantifique moelle », ces diatribes fastidieuses ne pourraient s’étaler dans ces blogs où foisonnent des égos offusqués brandissant des étendards de références.

    Il y a une intelligence certaine dans LRDP, dans le montage du film et dans les raisonnements de tous les protagonistes, à nous de tirer nos propres conclusions, avec nos propres outils. De toute manière, ceux que le sujet indiffère, peuvent fort bien le bouder, mais les autres, tous les autres, se doivent d’exercer tôt ou tard, une auto critique et ainsi délimiter à quel stade, ils risquent de « perdre leurs billes » pour s’abstenir d’extrapoler des faits vers un système de croyance ou un commode déni. Il y a toujours un moyen de recouper les faits pour ceux qui consultent leur bon sens interne ou leur intuition.

    Comment voulez vous retrouver le vrai visage du Sphinx ou le mécanisme de la roue de Besler, sans l’aide d’un radiesthésite confirmé ou d’un « remote viewer » . Un historien et un horloger ne pourront pas vous éclairer suffisamment pour percer le mystère, bien qu’il soit judicieux de les consulter à un niveau basique. A un certain moment vous êtes OBLIGE d’utiliser des outils parallèles et de sortir des sentiers battus, et comme toujours, quand vous vous libérez du connu, comme le disait Krishnamurti, vous êtes tout seul, ou fort peu accompagné. Il faut savoir ce que l’on veut, et évaluer les risques et le travail, en fonction du but recherché.

  56. Salut, et merci pour cet éclairage. Mais on reste un peu sur sa faim quant au CV de Grimault. En dehors de sa vie associative, j’ai l’impression que peu d’éléments sont disponibles.
    Je ne suis pas d’accord pour exclure d’emblée le diagnostic de paranoïa. Bien sûr, il est impossible de diagnostiquer quoi que ce soit sur des vidéos et des textes épars, mais on peut y recenser quelques traits de personnalité paranoïaque. Le DSM-5 nous donne les 7 critères suivants :
    1- suspicion, non fondée, d’être exploité, lésé ou dupé : la suspicion est là, et ses fondements sont fragiles comme le montrent les contradictions que vous mettez en évidence (sur l’éditeur et le producteur de LRDP).
    2- préoccupé par des doutes injustifiés sur la loyauté ou la fiabilité de ses amis ou associés : idem
    3- réticent à se confier à cause de craintes non justifiées que l’information serait utilisée contre lui : bof, on ne sait pas grand chose de lui, mais ça n’en fait pas quelqu’un de méfiant pour autant.
    4- voit des messages cachés ou des significations menaçantes dans des événements ou remarques bénignes : c’est l’essence même de LRDP !
    5- rancunier : on n’en sait rien
    6- perçoit des attaques sur sa personne ou sa réputation qui ne sont pas apparentes et est prompt à répondre agressivement ou à contre attaquer : ses échanges sur les forum et FB sont particulièrement parlants. On pense attaquer son travail, mais Grimault est touché personnellement et répond de manière totalement inadaptée.
    7- suspicion récurente et non justifiée au sujet de la fidélité de son/sa compagne : cela ne nous regarde pas comme dirait l’autre.

    Ça fait 2 critères certains (4 et 6), 2 qu’on peut facilement subodorer (1 et 2) et 3 qu’on ne peut pas explorer (3, 5 et 7). Il manque aussi l’analyse diachronique pour parler de personnalité pathologique.
    Mais rien n’exclut de parler de paranoïa. J’ajouterai qu’à un niveau plus psychopathologique on retrouve la classique fausseté du jugement, l’hypertrophie du moi, la virulence voire la quérulence et la revendication permanente.
    Rien n’empêche un paranoïaque de faire part de ses découvertes, de les revendiquer, voire d’en faire des conférences et des vidéos, au contraire. Mais il y a toujours cette part de mystère, qui est en fait de la réticence (« j’ai des preuves mais je ne les partage pas complètement »). Si on s’arrête à la vacuité profonde dans l’argumentation Grimault, alors on ne comprend pas ni son acharnement (si c’est un escroc, une fois démasqué il devrait simplement faire profil bas), ni son charisme et sa capacité à captiver les foules.
    Le système paranoïaque est fondé sur une perception biaisée de la réalité, sur une confiance démesurée en ses intuitions et ses interprétations, et il s’auto-entretient en permanence. Si Grimault est si acharné et si captivant c’est parce qu’il croit réellement à la réalité de ce qu’il raconte et que TOUT vient le confirmer, y compris l’argumentation contradictoire. Quand il est exposé à un public septique, il est immédiatement ridicule. Mais en face à face, ou devant une audience conquise, sa solidité (qui a dit rigidité?) fait mouche.

    • Parfaitement d’accord sur cette absence sidérale de CV. Le seul à donner des éléments, c’est Grimault lui-même, et c’est bien le problème, puisqu’il se contredit à loisir (sur les dates, le temps, etc), ou qu’il donne des infos plus que sujettes à caution.

      J’aime bien votre analyse de paranoïa. Je m’étais posé la question sur de la psychopathie également.
      Je ne suis pas psy, et je n’ai pas la prétention qu’a Grigri de savoir tout sur tout, l’univers et le reste, du coup je ne me prononcerais pas. Mais que des doutes planent, ça…

      Enfin, je partage assez votre conclusion ; Grimault est définitivement charismatique dans son mode d’expression, et pas uniquement parce qu’il a pratiquement toujours un public déjà prêt à souscrire à ses hypothèses.
      Et, quitte à aller plus loin, je dirai que l’attrait qu’il exerce est assez bluffant compte tenu aussi de son apparence physique qui ne prête pas franchement au sérieux (j’adore sa coupe de cheveux, ses intonations sirupeuses avec sa bouche ouverte de travers, et ces petits yeux de rongeur qui semblent scruter à tout va).

  57. Les gourous de sectes sont rarement des beaux gosses. Charles Manson louchait, Paul Schaefer était un quinca ventripotent au front dégarni… Le charisme ça ne s’achète pas avec un peigne et de la chirurgie esthétique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :